Journée d’action des hôpitaux et des EHPAD à l’appel de la CGT

Quand :
11/09/2019 Jour entier
2019-09-11T00:00:00+02:00
2019-09-12T00:00:00+02:00
Où :
Place d'Italie
Place d'Italie
75013 Paris
France

La CGT qui tente depuis des mois d’élargir le mouvement social dans les hôpitaux, à tout le secteur sanitaire et social, notamment la psychiatrie et les Ehpad, appelle mercredi 11 septembre, les salarié(e) des établissements privés et publics de santé et d’action sociale à “une grande journée d’action nationale.” Le départ de la manifestation parisienne se fera au niveau de la Place d’Italie à 13h00, pour rejoindre aux environs de 15h00 le Ministère des Solidarités et de la Santé, avenue Duquesne (75007).

Parmi ses demandes, la fédération “santé, action sociale”  exige un moratoire à la fermeture de lits dans les hôpitaux, un véritable plan de remise à niveau et de développement du service public hospitalier, l’’arrêt des plans d’économie dits “de retour à l’équilibre” et des politiques de rigueur.

Télécharger (PDF, 412KB)

 “Les personnels médicaux et non médicaux, avec la CGT, dénoncent le manque drastique et systémique de moyens humains, matériels et budgétaires dans tous les établissements” dénonce la centrale dans son courrier adressée à la ministre de la Santé, Agnès Buyzin. “”Le gouvernement, sans réelles concertations, sous couvert d’un pseudo dialogue social, continue de nous imposer des projets et lois s’appuyant uniquement sur des logiques comptables dans un esprit d’austérité économique désengageant la responsabilité de l’Etat (…) exposant ainsi tout l’espace aux appétits féroces des grands groupes du secteur privé“, poursuit la CGT. La fédération réclame des négociations nationales urgentes afin de répondre enfin aux légitimes revendications des personnels et aux besoins de la population.

Télécharger (PDF, 129KB)

 

Le plan présenté lundi par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, pour faire face à la crise des urgences, est “loin des attentes”, pour la CGT. “Vu les réactions du personnel, que je partage, on est très loin du compte. Il manque du personnel, la reconnaissance des qualifications du personnel et il manque des lits. On ne répond pas à la hauteur des exigences de la population”, a critiqué Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, sur France 2.

Posted in .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *