Journées parlementaires

Quand :
14/09/2022 – 23/09/2022 Jour entier
2022-09-14T00:00:00+02:00
2022-09-24T00:00:00+02:00
Où :
France

Députés et sénateurs font leur rentrée, avec des journées parlementaires disséminées sur l’ensemble du territoire au cours du mois de septembre et d’octobre.

 Pour la première fois depuis 20 ans, aucune session extraordinaire n’a été programmée au mois de septembre. Les élus ne reprendront donc les travaux législatifs dans l’hémicycle qu’à partir du 3 octobre.

Renaissance et ses alliés

Après les parlementaires de Renaissance qui ont ouverts le bal, les 6 et 7 septembre, à Louan-Villegruis-Fontaine, en Seine-et-Marne, les deux groupes alliés de la majorité présidentielle, organisent à leur tour, leurs journées parlementaires.

Modem

A partir de ce jeudi 22 septembre et comme chaque année, la petite station balnéaire morbihannaise de Guidel accueille les journées parlementaires du MoDem, suivies de l’université de rentrée du parti ce week-end.  Officiellement, les discussions autour de François Bayrou pour ces journées parlementaires seront centrées sur le changement climatique et la fiscalité. Mais c’est bien la réforme des retraites qui sera dans toutes les têtes. Depuis plusieurs jours, le patron du MoDem tire en effet à boulets rouges sur la méthode privilégiée par l’exécutif. En l’état, il est hors de question pour les députés de son groupe d’adopter un texte aussi important par un amendement au budget de la sécurité sociale et un recours au 49-3. La mise en garde résonne d’autant plus fort que François Bayrou vient d’être investi secrétaire général du Conseil national de la refondation,

C’est dans ce contexte que François Bayrou retrouve Élisabeth Borne à Guidel ce jeudi, pour tenter d’éviter une première crise sérieuse au sein de la majorité. Mardi soir, l’annonce de l’absence probable de la Première ministre, d’Elisabeth Borne, avait provoqué un coup de chaud dans les rangs démocrates. Impossible en effet de ne pas voir un lien entre cette dernière et les charges successives de François Bayrou et Jean-Paul Mattei, patron du groupe à l’Assemblée, contre la future réforme des retraites. L’affaire a néanmoins été vite rattrapée. La cheffe du gouvernement prendra au final la direction de Guidel cet après-midi. Pour le plus grand bonheur de ses hôtes. “Nous, on sait recevoir, on fait toujours parler le Premier ministre lors de notre rentrée“, grinçait un hier un cadre démocrate consulté par PlayBook. Allusion, vous l’aurez peut-être deviné, au congrès de Renaissance samedi où François Bayrou avait été privé de parole.

Horizons

Pour Horizons, le parti lancé par Édouard Philippe, ce sera les 16 et 17 septembre à Fontainebleau (Seine-et-Marne). L’ancien Premier ministre assistera à la deuxième journée des rencontres parlementaires d’Horizons. Après une journée réservée aux députés, les maires se joindront au dispositif, afin de devenir un véritable “lieu d’échange“ entre parlementaires et élus locaux. Une  “boîte à idées“ qui permettra de “remettre les élus locaux au centre du débat public“, comme l’explique au JDD le maire de Reims et proche d’Édouard Philippe, Arnaud Robinet. Les maires réunis éliront le président de leur comité, poste auquel Christian Estrosi, maire de Nice, est pour l’instant seul candidat. L’heureux élu deviendra ainsi vice-président du parti. La journée de travail sera conclue par une double prise de parole très attendue de la part des participants : Édouard Philippe, mais aussi la Première ministre, Élisabeth Borne.

La Nupes

Communistes – 14-16 septembre- et socialistes 19 et 20 septembre

Au sein de la nouvelle alliance de la gauche, ce sont les élus communistes qui seront les premiers à tenir leurs journées parlementaires. Elles sont organisées à Moulins (Allier) du mercredi 14 au vendredi 16 septembre. Les parlementaires socialistes sont pour leur part conviés au Couvent des Jacobins de Rennes, lundi 19 et mardi 20 septembre. Lors de ces deux jours, les élus PS consacreront une demi-journée aux enjeux énergétiques.

France Insoumise : 22-23 septembre

La France insoumise doit elle tenir ses journées parlementaires à l’Assemblée les 22 et 23 septembre. La question du fonctionnement interne du mouvement devrait être au coeur de ces deux jours de réflexion.  Le sujet a été défriché par la députée LFI, Clémentine Autain, dans une note publiée sur son blog le 21 août. L’élue demande davantage de “pluralisme“ et appelle à dépasser la “forme gazeuse“ de LFI, plaidant pour une structuration du mouvement sur l’ensemble du territoire.

Rassemblement National : 16-18 septembre

Exit Fréjus pour le RN : le parti relocalise cette année ses journées parlementaires au Cap d’Agde (Hérault), du 16 au 18 septembre. Tous les élus du Rassemblement National sont attendus dans la station balnéaire : députés, eurodéputés, maires, conseillers régionaux. Au coeur de ces deux jours, l’élection du nouveau président du RN, désigné par le vote des militants réunis en congrès à Paris, le 5 novembre. Deux prétendants s’affrontent : Jordan Bardella, et Louis Alliot, le maire de Perpignan.

Les deux premières journées mêleront ateliers de formation des élus et conférences. La journée du dimanche sera celle des prises de parole. A partir de 14 heures, c’est Aurélien Lopez-Liguori, le jeune député de la circonscription à Agde, qui ouvra le bal, puis suivront des discours de Jordan Bardella et Louis Aliot, les deux candidats à la présidence du parti. En fin d’après-midi, l’événement sera clôturé par un discours de Jordan Bardella, président par intérim du Rassemblement national, et de Marine Le Pen.

Communiqué RN -journées parlementaires

Les Républicains : 15-16 septembre

Les traditionnelles journées parlementaires Les Républicains seront cette année des journées communes pour les députés, sénateurs eurodéputés LR. Elles sont prévues les 15 et 16 septembre prochains, à Biarritz. La question de la succession devrait également être au cœur de ces deux jours organisés jeudi 15 et vendredi 16 septembre à Biarritz. Alors que Christian Jacob a quitté ses fonctions de président en juin, dans la foulée de la défaite des Républicains à l’élection présidentielle, plusieurs candidats s’affrontent pour lui succéder, dont le député Éric Ciotti et le sénateur Bruno Retailleau. Aurélien Pradié, député du Lot, pourrait lui aussi se déclarer. Lors de ces journées parlementaires, les Républicains souhaitent notamment anticiper la coordination des groupes parlementaires sur les prochains projets de lois.

 

Posted in .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.