Les Républicains : date limite d’adhésion pour voter lors congrès

Quand :
16/11/2021 Jour entier
2021-11-16T00:00:00+01:00
2021-11-17T00:00:00+01:00
Où :
France
France

C’est aujourd’hui le dernier jour pour adhérer aux Républicains pour les sympathisants qui veulent participer au scrutin interne de désignation du candidat de la droite à la présidentielle, le 4 décembre. Le candidat LR sera désigné par les seuls adhérents lors d’un congrès à deux tours. Seuls ceux“ à jour de cotisation 15 jours avant le scrutin pourront voter.

La chasse aux adhésions

Pour avoir le maximum de chances de l’emporter, tous les candidats exhortent leurs soutiens à adhérer et multiplient les initiatives sur le terrain. Dans le camp de Valérie Pécresse, une vaste campagne de phoning a été lancée, de jeunes volontaires étant chargés d’appeler l’intégralité des 10.000 sympathisants de son mouvement Libres! d’ici le 16 novembre.À quelques jours de la clôture des adhésions, la présidente de la région Ile-de-France a également lancé une opération “72h pour adhérer“, samedi-dimanche-lundi. Avec un objectif : mobiliser au maximum pour le dernier week-end. “Nous allons mobiliser tous nos relais, tous nos adhérents, tous nos parlementaires“, explique un membre de l’équipe de la candidate. Au total, une centaine d’opérations ont été organisées en trois jours : boîtages à Lyon comme à Paris, tractages à Bordeaux comme à Biarritz, Limoges, Périgueux, Sens, café politique à Nantes ou encore permanences éphémères chez des sympathisants.

Les fédérations des candidats font le plein

Ce sera donc bientôt l’heure des comptes précis,  mais on a déjà une bonne idée du nombre de nouvelles cartes engrangées par le parti en quelques semaines. Le parti ne comptait officiellement plus que 80 000 militants avant l’annonce du congrès. Ils sont désormais quelque 132 558 adhérents, d’après BFMTV, soit 7000 de plus depuis samedi, avant le deuxième débat sur la même chaîne. Mais toujours 100 000 de moins que début 2016.

 

Difficile de dire avec certitude à quel candidat pourrait bien profiter l’augmentation des effectifs. On notera toutefois que la compétition n’a jamais été aussi féroce entre les deux principales fédérations du parti. Deuxième plus grosse fédération, Paris affiche “la plus forte progression de France“ avec 1800 adhérents supplémentaires revendiqués. Avec près de 9000 encartés, selon Libé, elle serait en passe de doubler celle d’Eric Ciotti, dans les Alpes-Maritimes qui reste la première de France. Une progression que que certains relient à l’implantation régionale de la présidente d’Ile-de-France Valérie Pécresse. En Savoie, bastion de Michel Barnier, le nombre d’adhérents a doublé par rapport aux 414 de fin septembre. Dans le Nord, fief de Xavier Bertrand, la hausse dépasse 20% à plus de 2000 militants.

Parmi les fédérations les plus importantes, en nombre d’adhérents, on trouve en tête les Alpes-Maritimes, le fief d’Eric Ciotti : 9 010 adhérents, dont 5 268 nouveaux (+ 141%). En deuxième place, on trouve Paris, avec 8955 adhérents, dont 5 419 nouveaux (+ 153%). Dans les Hauts-de-Seine, terre d’élection de Philippe Juvin, maire de La Garenne-Colombes, on compte 6 427 adhérents, dont 3 659 nouveaux (+ 132%). Dans les Bouches-du-Rhône, on enregistre 5 355 adhérents, dont 2 812 nouveaux (+ 111%).

Dans les Yvelines, où la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, mène la danse, on trouve 4827 adhérents, dont 2 867 nouveaux (+ 153%). Dans le département d’origine de Michel Barnier, la Savoie, on compte 1 681 adhérents, dont 1 265 nouveaux (+ 304%). Enfin, sur les terres électorales de Xavier Bertrand, actuel président de la région des Hauts-de-France, dans l’Aisne 1 084 adhérents, dont 550 nouveaux (+ 104%).

Reste à savoir maintenant pour qui vont voter ces nouveaux venus. Les nouvelles adhésions pourraient faire bouger les lignes de l’élection, notamment si les sympathisants de Xavier Bertrand et Valérie Pécresse s’inscrivent en masse. Les deux candidats de retour au sein du parti espèrent bien en profiter, après avoir battu le rappel auprès de leurs militants respectifs. Mais quand on regarde la répartition géographique, on observe un pic massif d’adhésions dans la puissante fédération des Alpes-Maritimes, département d’Eric Ciotti, des poussées moindres en Hauts-de-Seine où est élu Philippe Juvin ou en Savoie d’où est originaire Michel Barnier.

Posted in .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.