Municipales à Paris : La REM désigne son candidat

Quand :
09/07/2019 – 10/07/2019 Jour entier
2019-07-09T00:00:00+02:00
2019-07-11T00:00:00+02:00
Où :
Siège de la République En Marche
Rue Sainte-Anne
Québec, QC G1R
Canada

 

Mercredi 10 juillet : la décision du bureau exécutif de La REM

La décision de la commission d’investiture de la République En Marche doit être validée par le bureau exécutif du parti présidentiel, dans la soirée de ce mercredi.

Mardi 9 juillet : le “grand oral” devant la commission nationale d’investiture

Ils ne seront finalement que trois, Benjamin Griveaux, Cédric Villani et Hugues Renson, à se présenter ce mardi 9 juillet dans l’après-midi devant la Commission nationale d’investiture (CNI) de  La République En Marche (LREM), pour passer leur grand oral. La décision de la CNI doit être prise dans la journée, à l’issue du grand oral de l’ensemble des candidats, puis validée dès le lendemain par le “BurEx”, le bureau exécutif du parti. Si pour beaucoup d’observateurs, les dés étaient joués avant même l’audition des candidats, le jeu des alliances a rebattu les cartes ces derniers jours. Parmi les trois prétendants à la mairie de Paris encore en lice pour être investi par La REM le duel s’est installé entre Benjamin Griveaux et Cédric Villani, qui fait désormais office de challenger crédible face à l’ex porte-parole du gouvernement.

La CNI se sait sous pression. Alors que l’ensemble des candidats, à l’exception de Benjamin Griveaux, ont plaidé dans une tribune, publiée le 16 juin sur le site Internet du Journal du dimanche, pour un report de sa décision, les deux coprésidents, Marie Guévenoux et Alain Richard, ainsi que le délégué général de La République en marche, Stanislas Guerini, ont été reçus vendredi matin à l’Élysée. L’objet des discussions avec Emmanuel Macron n’a pas fuité, mais certains se demandent si le président n’est pas tenté de laisser la compétition ouverte un peu plus longtemps que prévu.

Chaque candidat devait produire avant le vendredi 5 juillet un dossier comprenant une note de stratégie politique pour les 1er et 2e tours, une note sur le projet pour Paris, ou encore un engagement à soutenir le candidat désigné. Selon un ordre de passage tiré au sort, chacun sera entendu le 9 juillet de 45 minutes à une heure, pour exposer ses démarches, ses soutiens locaux, sa stratégie de campagne et les grandes lignes de son projet pour la ville de Paris. Plusieurs critères seront évalués, notamment la probité, la faisabilité du projet, l’implantation locale, la capacité de rassemblement et la connaissance du territoire.

 

 

 

 

Posted in .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *