Réforme du travail : syndicats et Patronat reçus à l’Elysée

Un peu plus de deux semaines après son élection, Emmanuel Macron a reçu ce mardi les responsables des organisations syndicales et patronales, pour discuter de la réforme du Code du travail qu’il souhaite mettre en place rapidement. Décryptage des tête-à-tête de la journée.

Ce mardi 23 mai s’annonce comme une journée décisive pour la réforme du droit du travail. Le chef de l’état reçoit ce jour, à tour de rôle, les organisations syndicales et patronales à l’Elysée. Une prise de contact cruciale avant de lancer la concertation sur l’un des dossiers prioritaires du quinquennat, moins d’un an après le « feuilleton » de la loi El Khomri. Plusieurs chantiers au menu des discussions : parmi eux, le référendum d’entreprise à l’initiative de l’employeur, le plafonnement des indemnités prud’homales ou encore, le regroupement des instances représentatives du personnel.Lire la suite

Un premier conseil des ministres très cadré

Au lendemain de l’annonce de la composition du gouvernement d’Édouard Philippe, Emmanuel Macron a présidé ce jeudi à 11 heures son premier conseil des ministres. L’occasion pour le nouveau président de fixer les grandes orientations de son quinquennat et la feuille de route de ses ministres.

Les choses sérieuses commencent. Lire la suite

Un gouvernement paritaire resserré de 18 ministres et 4 secrétaires d’état

Le premier gouvernement du quinquennat a été dévoilé ce mercredi à 15 h par  Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée. Une équipe plutôt resserrée comptant 16 ministres, 2 ministres délégués et 4 secrétaires d’état.

Reportée de 24 heures afin de permettre à l’exécutif de vérifier le profil de ses futurs ministres, la composition du gouvernement d’Édouard Philippe, a été dévoilée ce mercredi, à 15h00, par le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler.Lire la suite

Édouard Philippe : le nouveau Premier ministre qui dynamite la Droite

Au lendemain de son investiture, le président de la République a dévoilé ce lundi l’identité du nouveau locataire de Matignon. Édouard Philippe, député-maire du Havre, un proche d’Alain Juppé, devient ainsi le 23e premier ministre de la Ve République. Une nomination entre cohabitation et ouverture à droite qui fracture les rangs des Républicains.

Il aura fallut attendre plusieurs heures avant que le nouveau secrétaire général de l’Elysée,  Alexis Kohler, annonce lundi peu avant 15 heures la nomination d’Édouard Philippe au poste de premier ministre.

Lire la suite