Congés payés : le grand écart France-USA

 

 

 

Des congés aux frais de l’entreprise ? Les Français connaissent bien, les Américains beaucoup moins. Alors que les premiers détiennent le record mondial des vacances, une étude révèle que les seconds abandonnent chaque année plus de 8 jours de repos par an. Soit, au total près de 429 millions de jours de congés inutilisés.

Crise ou pas crise, les Français restent les champions absolus des vacances. Avec en moyenne 37 jours de congés par an, ils caracolent encore et toujours en tête du classement européen des vacanciers les plus chanceux et distancent de très loin les Etats Unis.

Outre Altlantique, on prend en effet si peu de vacances qu’a été attribué aux USA le titre de “no vacation nation “ : le pays sans vacances. Selon une étude de 2013 du Center for Economic and Policy Research, c’est même la seule économie développée où les congés ne sont pas obligatoires, même si branche par branche et entreprise par entreprise, des jours de repos sont accordés aux salariés
Les Américains se situent ainsi en queue du peloton international des vacances avec en moyenne seulement 14 jours par an. Pire, selon le rapport 2014 du cabinet Oxford Economics , 4 salariés sur 10 abandonnent à leur employeur 8,1 jours de jours de congés par an. Soit au total, 429 millions de jours de vacances laissés de côté chaque année.

Comment expliquer un tel écart avec la France ? Sans doute par une profonde différence de culture. Peu de pays occidentalisés rejoignent les USA dans leur capacité à stigmatiser les vacances. Au pays de l’Oncle Sam, les salariés n’ont en effet pas la religion des congés payés et encore moins du farniente.

Contrairement à la France, ils sont vus là-bas à travers le prisme de l’employeur. Dans ce pays où le travail est au-dessus de tout et, où beaucoup d’employés ne prennent pas de vacances par peur de perdre leur emploi, les congés sont en effet synonymes de fardeau pour les entreprises et de privilège pour les salariés.

Des signes positifs existent toutefois. Une enquête d’Aide Globale Allianz pour les USA du 24 juin, dévoile ainsi que 52% des citoyens américains interrogés sont confiants dans l’idée de prendre cet été des vacances. Un pourcentage en hausse de 5 points par rapport à 2013.

Le rapport du cabinet Oxford Economics est à télécharger ici .

Posted in Conditions de travail and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *