COP 21 : le Bâtiment se mobilise

COP21

 

Alors que la France accueille la 21e conférence pour le climat, le Bâtiment se mobilise pour réussir la transition énergétique. Reconnu comme un acteur majeur de la lutte contre le réchauffement climatique, le secteur de la Construction s’engage face aux défis du climat. Un levier d’action reconnu pour la première fois par les acteurs de la COP 21.

Désigné comme l’un des plus gros consommateurs d’énergie de la planète, le secteur du Bâtiment est aujourd’hui au cœur de la lutte contre les dérèglements climatiques. Il est vrai que la construction joue un rôle majeur : rien qu’en France, elle produit au total chaque année près du quart des émissions nationales de gaz à effet de serre. Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes, même si ils ont été divisés par trois depuis 1979 grâce aux efforts de la profession.

Un enjeu décisif qui pousse le secteur à se mobiliser pour le climat. Profitant de l’effet Cop 21, la fédération française du bâtiment a ainsi dévoilé sur son site batirpourlaplanete.fr une série de propositions répondant aux principaux enjeux climatiques : faire décoller le marché de la rénovation énergétique, mettre en œuvre les Bâtiments  à énergie positive dans des conditions réalistes, développer les énergies renouvelables, développer le label RGE, soutenir les entreprises éco-responsables etc.

De son côté, l’union professionnelle artisanale dans un document intitulé    “Mobilisation pour le climat – Actions des organisations professionnelles membres de l’UPA” défend la nécessité d’une économie de proximité, porteuse d’une logique vertueuse dans laquelle des circuits de production et de consommation courts, limitent d’autant les émissions de gaz à effet de serre.

Reconnaissant le formidable potentiel de réduction des consommations énergétiques du Bâtiment, la 21e conférence sur le climat lui accorde pour
la première fois le 3 décembre une place inédite à travers une journée dédiée, le « Building Day ». La preuve, s’il en fallait que le secteur peut en se mobilisant, contribuer de manière décisive à l’atteinte des objectifs de limitation de la hausse des températures à 2°C.

L’idée est de lancer une dynamique auprès des différents acteurs du secteur afin qu’ils s’engagent dans une démarche de bâtiment durable et d’économie d’énergies, tout en favorisant la collaboration internationale et le partage d’expériences.

Une « Global Alliance for Buildings and Construction » dont l’objectif est de créer  un partenariat à long terme entre tous, pour que le secteur de la Construction devienne un réel levier dans la limitation du réchauffement climatique.

Le document “le Bâtiment au coeur de la Cop 21″ peut être téléchargé ici.

Posted in Uncategorized and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.