Elections européennes : des estimations aux premiers résultats nationaux : le film de la soirée

C’est une soirée électorale intense qui s’annonce. Dès 18 heures, tomberont les premières estimations de résultats nationaux dans sept pays, suivies à 20 heures de celles en France. Vers 21 heures de nouvelles estimations des résultats nationaux seront données. Elles seront affinées par les chaînes tout au long des différentes soirées électorales qu’elles consacrent aux européennes. Il faudra attendre 23h15 pour avoir une première projection du nouveau Parlement européen et 23 h30 pour connaître les résultats officiels en France. Voici heure par heure à quoi va ressembler votre soirée électorale, ce dimanche.

Tous les pays n’ayant pas voté le même jour, les résultats des vingt-huit ne seront pas tous communiqués dès 20 heures. Il faudra même attendre assez tard pour avoir une idée globale du nouveau Parlement européen. Voici, à quoi ressemblera la soirée électorale.

00h15 et toute la nuit : actualisation des projections du Parlement européen

En début de nuit, le Parlement européen publiera une nouvelle projection de l’hémicycle, avec de nouveaux résultats consolidés. Elle sera actualisée au fil de la nuit, au fur et à mesure que les données des pays sont officialisées. Il faudra donc attendre assez tard pour avoir une idée globale de la composition du nouvel hémicycle.

23h15 : projections du Parlement européen consolidées

Le Parlement européen livrera une nouvelle projection de la physionomie de l’hémicycle, en se basant pour la première fois de la soirée sur des résultats définitifs dans certains pays. Selon ces projections, encore préliminaires, le Parti populaire européen (PPE, droite) resterait le premier parti européen, avec 177 sièges sur 751, contre 216 actuellement, devant les socialistes et démocrates (147 contre 185). Les écologistes obtiendrait 69 sièges, contre 52 aujourd’hui. Chez les eurosceptiques, le groupe populiste EFDD, où siège le Mouvement Cinq Etoiles italien et que devrait rallier le nouveau parti europhobe de Nigel Farage, passerait de 42 à 56 sièges.

23h30 : résultats officiels en France

Dès le milieu de la soirée, on  connaîtra les résultats français officiels. Trente minutes plus tard, à à minuit, ce sera au tour du Royaume-Uni et de l’Italie.

Au Royaume-Uni, sans surprise, le Parti du Brexit, mené par l’eurosceptique Nigel Farage, est en tête avec 31,60 % des voix, soit 24 sièges. Le Parti travailliste (Labour) suit avec 19,10 % des suffrages (14 sièges), puis les Libéraux – démocrates (18,90 % – 15 sièges), et le Parti conservateur (12,40 % – 10 sièges). Le Parti vert ferme la marche avec 9,80 % des voix, soit 4 sièges.

 

En Italie, la Ligue (extrême droite) de Matteo Salvini arrive en tête avec un score compris entre 27 et 31% des voix, selon deux sondages sortie des urnes rendus publics par les télévisions italiennes. Le Mouvement Cinq Etoiles (M5S, antisystème), l’autre composante de la majorité gouvernementale au pouvoir en Italie, réalise un score compris entre 18,5 et 23% des voix, selon ces estimations, derrière le Parti démocrate (PD, centre-gauche) qui réalise un score compris entre 21 et 25%.

21h30 : nouvelles projections de la composition future du Parlement européen

Les deux groupes euroseptiques, nationalistes europhobes ou d’extrême droite gagnent chacun 20 sièges. Ce qui n’est pas non plus un raz de marée. Deux autres gagnants, le groupe des centristes libéraux qui devrait rejoindre la République En Marche (La REM). Ils gagnent plus de 35 sièges. Et le groupe des Verts. Ces nouvelles projections mettent en lumière deux vrais perdants, les deux partis traditionnels du Parlement européen, d’une part, les socio-démocrates auxquels appartiennent les socialistes et le parti populaire européen (PPE) auxquels appartenaient les républicains. Ils formaient depuis plus de 20 ans une majorité. Ils l’ont perdue ce soir.

21 heures : nouvelles estimations de quatre autres pays

Dès 21 heures, la Pologne, le Portugal, la Roumanie  la Suède et la Finlande communiqueront à leur tour leurs estimations de résultats. Dans la foulée, le Parlement européen actualisera sa projection.

En Suède, les sociaux-démocrates sont devant, mais l’opposition de droite progresse.

20H15 : premières projections de la composition future du Parlement 

Bruxelles communiquera en début de soirée les projections sur la composition future du Parlement européen, en sièges. Deux types de données sont pour cela utilisés : les sondages effectués à la sortie des urnes des pays qui les ont communiqués d’une part, les intentions de vote pré-électorales d’autre part.

20 heures : premières estimations des résultats nationaux

Comme le veut la tradition, les premières estimations basées sur les sondages sorties des urnes tomberont à 20 heures en France (fin la période de réserve). C’est aussi à 20 heures que le Danemark et l‘Espagne dévoileront leurs propres estimations.

En Espagne, victoire du PSOE (socialistes) de Pedro Sanchez qui arrive largement en tête avec 32,83%. Le premier ministre obtient 20 sièges, contre 14 dans le Parlement sortant, alors que les conservateurs du Parti populaire (PP) enregistrent un net recul, avec 12 élus contre 16 en 2014.

 

18 heures :  annonce des premières estimations de résultats nationaux dans sept pays

Les estimations de résultats de l‘Autriche, de Chypre, de l’Allemagne, de la Grèce, de l‘Irlande, de Malte et des Pays-Bas seront dévoilées. La Bulgarie et la Croatie suivront à 19 heures.

En Allemagne, le parti d’Angela Merkel, le CDU-CSU arrive en tête du scrutin, avec 28,60 % des voix, ce qui devrait lui assurer 28 sièges. Il est suivi par les Verts (20,90 % – 21 sièges), qui devance le Parti social-démocrate (SPD), qui n’obtient que 15,30 %, soit 15 sièges. C’est pour l’instant dans ce pays que les écologistes sont les plus forts avec 20,6% et la possibilité d’obtenir 22 sièges, selon les estimations réalisées par Kantar Public pour le Parlement européen.Le parti d’extrême-droite Alternativ für Deutschland confirme son récent ancrage dans le paysage politique allemand, avec 10,80 % des suffrages (11 sièges).

En Irlande, Le Fine Gael arrive en tête avec 29 % des suffrages, soit 4 sièges. Il est suivi par le Parti vert d’Irlande, les Independents 4 Change, le Fianna Fáil – Parti républicain, qui totalisent chacun 15 % des suffrages et emportent donc 2 sièges.

Posted in Elections européennes 2019 and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *