Européennes : ce qu’il faut savoir avant de voter ce dimanche

Ce dimanche 26 mai, plus de 47  millions d’électeurs sont appelés à se rendre aux urnes pour élire les 79 députés qui représenteront la France à Bruxelles. Comment trouver son bureau de vote ? Quels sont les horaires d’ouverture ? Avoir sa carte d’électeur est-il obligatoire pour voter ? Peut-on imprimer son bulletin ? Peut-on voter en ligne … Ce que vous devez savoir avant de vous rendre au bureau de vote.

Jour J en France pour les élections européennes. La neuvième édition du vote communautaire ouverte depuis jeudi, avec le Royaume-Uni, se déroule ce dimanche 26 mai dans l’hexagone. Les électeurs français vont pouvoir choisir parmi les 34 listes en lice, les 79 députés européens qui représenteront la France au Parlement européen pour la prochaine mandature (2019-2024). Pour participer à ce scrutin, il faut impérativement être âgé(e) de plus de 18 ans à la veille de l’élection et bien sur, être inscrit sur les listes électorale. L’inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans  (sous conditions), ainsi que pour les personnes obtenant la nationalité française à partir de 2019. Si vous vous trouvez dans une autre situation (déménagement, citoyen européen résidant en France…),  il vous appartenait de demander cette inscription.

N’attendez pas un second tour

Trente-quatre listes et 2 686 candidats participent aux élections européennes cette année. Devant la profusion de listes, certains pourraient être tentés d’exprimer leur préférence lors du second tour. N’en attendez pas un, car il n’y en a pas. Les élections européennes ont lieu au suffrage universel à un tour. Pour la première fois en France, chaque parti ou mouvement ne présentera qu’une liste nationale pour une circonscription unique (au lieu de huit circonscriptions régionales auparavant). Toutes les listes au-dessus de 5% obtiendront un ou plusieurs sièges, répartis à la proportionnelle.

Vérifiez votre bureau de vote

À un jour des élections européennes, vous vous interrogez peut-être sur votre bureau de vote. Malgré la mise en place, le 1er janvier, du Répertoire électoral unique (REU), sorte de super liste électorale centralisée par l’Insee la semaine dernière, des inscrits n’avaient toujours pas reçu leurs cartes électorales où figure la référence du bureau de vote. Si vous ne connaissez pas le votre ou si vous avez un doute sur ce dernier, rendez-vous sur le site “Service public” pour savoir où voter. Un formulaire pour connaître son bureau y est en effet disponible. Il vous suffit de remplir quelques cases : votre département, votre commune, vos noms et prénoms, votre sexe ainsi que votre date de naissance. La plateforme vous dira alors immédiatement où vous rendre pour déposer votre bulletin dans l’urne. Si vous découvrez que vous n’êtes pas inscrit sur les listes électorales, plusieurs possibilités existent :

  • soit, vous ne vous êtes pas inscrit sur les listes électorales avant le 31 mars. Dans ce cas, vous ne pouvez pas voter pour les européennes, ce dimanche,
  • soit, votre demande d’inscription effectuée avant le 31 mars n’a pas été prise en compte ;
  • soit, vous avez été radié depuis les dernières élections.

Sachez que le passage par le bureau de vote est une étape imposée.Il n’est en effet pas possible pour les élections européennes de voter par voie électronique ou par correspondance.

S’assurer des horaires de son bureau de vote

En métropole, les bureaux de vote ouvriront à 8 heures ce dimanche. Ils fermeront pour la plupart à 18 heures, sauf arrêté préfectoral modifiant l’heure de clôture. C’est le cas dans certaines grandes villes comme Paris  Toulouse, Lyon ou Marseille où les électeurs auront ainsi jusqu’à 20 heures pour aller voter. Passé cette heure, tous les bureaux de vote doivent être fermés.

Récupérer sa carte d’électeur

Depuis le 10 mai, les nouvelles cartes d’électeur ont été envoyées par courrier. Les personnes qui ne l’ont pas reçu pourront en principe la récupérer auprès du président de leur bureau de vote, le jour du scrutin. Ils devront dans ce cas signaler au plus vite leur changement d’adresse (en ligne ou auprès du service Formalités de leur Ville ou arrondissement), sous risque risquent d’être radiés des listes électorales.

Ne pas oublier sa carte d’identité

La carte électorale n’est pas obligatoire pour déposer son bulletin dans l’urne. Vous devez en revanche vous munir d’une pièce d’identité, ou à défaut, présenter l’une des 12 pièces d’identité acceptées au moment du vote. Il est également possible de présenter un passeport ou une carte nationale d’identité (CNI) expiré depuis moins de 5 ans.

Imprimer votre bulletin, si vous voulez voter pour une petite liste

Vous avez probablement reçue cette enveloppe kraft contenant les professions de foi et bulletins de vote des candidats. Si vous avez été attentifs, vous avez sans doute remarqué que toutes les listes n’y étaient pas. Plus de la moitié d’entre elles manquent en effet à l’appel. Les impressions des professions de foi et des bulletins de vote sont à la charge des candidats. Et seules les listes avec plus de  3% des suffrages exprimés pourront se faire rembourser. N’ayant pas les moyens d’en fournir pour toute la France, certaines ne disposeront pas de bulletin dans les bureaux de vote. C’est donc à vous de les imprimer avant de venir. Il s’agit des listes suivantes :

  • Une France royale au cœur de l’Europe
  • La ligne claire
  • Parti pirate
  • Démocratie représentative
  • Liste de la reconquête
  • Mouvement pour l’initiative citoyenne
  • Allons enfants
  • Décroissance 2019
  • A voix égales
  • Neutre et actif
  • Évolution citoyenne
  • Union démocratique pour la liberté, égalité, fraternité (UDLEF)
  • Union des démocrates musulmans français
  • Une Europe au service des peuples
  • le bulletin de la liste du parti révolutionnaire communiste est introuvable La commission nationale de propagande explique qu’elle n’a pas reçu d’exemplaire et n’a pu le valider.

Attention ! Si vous soutenez l’une de ces listes, vous devez respecter certaines règles du ministère de l’Intérieur au moment de l’impression. Votre bulletin doit être au même format que le modèle transmis à la Commission de propagande. Les dimensions, le grammage ou encore la couleur étant réglementés par le code électoral, vous devez scrupuleusement suivre les consignes d’impression, sous peine d’invalidité. Votre bulletin de vote doit être ainsi  imprimé au format A4 (210 x 297 mm), en mode paysage. Une seule couleur peut être utilisée, le papier doit être blanc et le grammage de 70g/m2. Tout bulletin “fait maison”, comptera pour nul. Pour ne pas se tromper, vous devez télécharger le bulletin sur le site du parti souhaité ou sur celui du ministère de l’Intérieur.

Assurez-vous que votre procuration soit effective
Vous êtes absent le jour du vote et que vous avez fait une procuration, assure-vous que votre mandataire, c’est-à-dire- la personne à qui vous avez confié votre voix, s’en rappelle bien. Votant pour vous, elle n’a aucun justificatif particulier à fournir. Il lui suffit de se présenter dans votre bureau de vote avec une pièce d’identité, de donner votre nom avant de déposer le bulletin dans l’urne. Le président du bureau de vote vérifiera l’existence de la procuration et validera son vote comme n’importe quel autre.
Posted in Elections européennes 2019 and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *