Européennes : le RN continue de “mener la course”

 

A trois semaines des européennes, le Rassemblement National (RN) devance toujours la liste de la majorité selon le baromètre EuroTrack OpinionWay-Tilder pour “Les Echos”, publié le jeudi 25 avril. Derrière le duo de tête, la liste Les Républicains franchit la barre symbolique des 10 %. La Gauche qui aborde ce scrutin en ordre éclaté, reste en grande difficulté. Mais l’autre enseignement de ce sondage, est le désintérêt des français pour cette campagne, en hausse de sept points par rapport à la précédente étude réalisée en mars.

A la différence des précédents scrutins européens, où une seule liste caracolait en tête, la République En Marche (LREM) et le Rassemblement national sont depuis plusieurs mois au coude-à-coude. Alors qu’il ne reste plus que trois semaines aux différentes formations pour creuser l’écart, la liste RN emmenée par Jordan Bardella atteindrait 24 %, soit trois points de plus que les intentions de votes destinées aux troupes de Nathalie Loiseau (LREM). Stable, la liste LREM recueille en effet 21% des intentions de vote. Les lignes ne sont pas pour autant figées et le match reste “très ouvert”, comme le souligne, Bruno Jeanbart, directeur général adjoint d’Opinionway.

Selon ce dernier, le parti présidentiel pâtit actuellement “‘un “déficit de mobilisation » de l’électorat macroniste, qu’il explique à la fois, par un effacement d’Emmanuel Macron, après la “surexposition du grand débat”, et, à des débuts de campagne compliqués de la tête de liste, Nathalie Loiseau.

 

LR à 14% et la Gauche “en déroute”

Derrière le duo de tête, la liste Les Républicains franchit seule la barre symbolique des 10 %, avec 14 % d’intentions de vote. Très critiqué au départ, François Bellamy a permis à son parti de sortir de l’ombre dans les sondages, sans menacer, du moins pour l’instant, le tandem LREM-RN. A Gauche en revanche, aucune liste n’est pour l’heure en mesure d’inquiéter le duo de tête. Les listes de la France Insoumise et d’Europe Ecologie Les Verts (EELV) emmenées respectivement par Manon Aubry et Yannick Jadot, sont créditées toutes deux de 8% des intentions de vote. La première gagne un point en une semaine quand la seconde, dans le même temps, recule de un point.  Enfin, la PS-Place publique conduite par Raphaël Glucksmann, bien que passant le seuil des 5%, qui permet d’avoir des élus au Parlement européen, est en recul de 1 point en une semaine (5%).

Les listes menacées

C’est le cas de Génération. s, la liste conduite par l’ancien candidat à la présidentielle, crédité de 4 %. C’est aussi celui de “Debout la France”,de Nicolas Dupont-Aignan, qui en baisse à 4%,  semble faire les frais de la remontée de la liste LR. Arrivent enfin en queue de peloton, les listes UDI (Jean-Christophe Lagarde) et PCF (Ian Brossat), qui recueillent 3 % des intentions de vote.

Un désintérêt des français pour la campagne

Autre enseignement de ce sondage, le désintérêt grandissant des français pour la campagne. En hausse de sept points, il atteindrait 47 %, par rapport à la précédente étude réalisée en mars.

 

Baromètre EuroTrack OpinionWay-Tilder pour “Les Echos”- Avril 2019

Étude réalisée du 17 au 18 et du 22 au 23 avril auprès d’un échantillon de 1 965 personnes inscrites sur listes électorales, issu d’un échantillon de 2 058 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Télécharger (PDF, 1.46MB)

Posted in Elections européennes 2019 and tagged , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *