Qui sont ces inconnus du gouvernement Philippe II ?

Pour la plupart encore inconnus du grand public, ils sont onze au total à avoir intégré ce mercredi 21 juin le deuxième gouvernement du quinquennat : cinq ministres et 6 secrétaires d’état. Qui sont ces nouveaux venus ? Quel est leur profil ? Leur appartenance politique ? Réponse en infographie.

Derrière ces noms encore pas ou peu médiatisés, se cache un subtil dosage. Un savant équilibre politique caractérisé par un  habile mélange de sensibilités de gauche, de droite et du centre, dans la pure logique du mouvement En Marche !

D’abord, un zest de Modem avec l’arrivée de deux secrétaires d’état, Geneviève Darrieussecq et Jacqueline Gourault, pour compenser, mais pas tout à fait quand même, les départs de François Bayrou et Marielle de Sarnez . Ensuite, une pincée d’élus LR ou apparentés avec deux nouvelles prises, pour poursuivre l’ouverture à droite. Mais aussi, une bonne touche de gauche avec l’arrivée de personnalités à des ministères régaliens : Nicole Belloubet à la Justice et Florence Parly aux Armées.

Mais le fait le plus marquant de ce remaniement est sans doute, l’arrivée au pouvoir des compagnons de route d’Emmanuel Macron, fidèles parmi les fidèles : Julien de Normandie, son ancien directeur adjoint de cabinet à Bercy et secrétaire général adjoint d’En Marche qui devient secrétaire d’état auprès du ministre de la Cohésion des Territoires, Stéphane Travert, dans l’aventure dès son lancement, est nommé ministre de l’Agriculture et Benjamin Griveaux , porte-parole pendant la campagne et élu député de Paris devient secrétaire d’état auprès du ministre de l’Économie. La jeune garde n’est pas oubliée, avec l’arrivée de Brune Poirson, tombeuse au deuxième tour du candidat FN, Hervé de Lépinau, dans l’ancienne circonscription de Marion-Maréchal-Le-Pen, dans le Vaucluse.

 

Posted in Politique française and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *