“Jacques Chirac par ses mots”

A leur arrivée aux Invalides, les visiteurs venus rendre hommage à Jacques Chirac, se sont vus distribuer un livret intitulé “Jacques Chirac par ses mots“, comprenant des extraits de ses discours et de poésie aimés par l’ancien président.

 

Ce livret d’une vingtaine de pages préparé par la famille, comprend des citations de Jacques Chirac, des extraits de poésie qu’il aimait et de cours textes décrivant l’homme et ses journées. “Il avait cet appétit de la vie, ce panache, cette énergie dévorante qui balaie tout sur son passage” écrivent-ils. “Sa soif d’agir était celle d’un homme libre, libéré de la tyrannie de l’ego, protégé de la passion glaçante de ceux qui ne vivent que pour construire leur statue. Révolté par l’injustice, la souffrance, l’indifférence, son mystère, son moteur étaient sa sensibilité” continuent-ils.

Dans un texte révélant l’intimité de l’ancien chef d’Etat, ils confient : “Jour tranquille ou jour de crise, Jacques Chirac commençait toujours sa journée de travail en appelant un proche ou même une simple connaissance qu’il savait dans la maladie ou dans la peine.” Ou encore : “Jacques Chirac avait un secret. Dans une serviette qui ne le quittait jamais, se trouvait une chronologie de l’univers, de la Terre, de l’humanité.

On  trouve dans ce recueil une sélection des citations les plus connues de Jacques Chirac, accompagnées de textes retraçant ses réussites politiques et sa philosophie de vie. “Des souvenirs, des images, des émotions reviennent. Vous l’aimiez, le respectiez. Il a fait partie de votre jeunesse, de l’idée que vous vous faites de la France. Il était le grand frère, le père, l’ami imaginaire. Essayons de le retrouver à travers ses mots”, est-il écrit en préambule, sous des vers de Paul Eluard.

Parmi les citations de l’ex-chef d’Etat choisies par sa famille, on en retrouve une sur la Corrèze prononcée en 1996 : “La Corrèze m’a appris la peine des hommes, leur courage, leur patience, leur dignité, leur indomptable espérance” ou une célèbre sur le climat prononcée en 2002 à Johannesburg : “Au regard de la vie sur terre, celle de l’humanité commence à peine. Et pourtant, la voici déjà, par la faute de l’homme, menaçante pour la nature et donc elle-même menacée”.  Est également consignée une déclaration contre la guerre en Irak datant de 2003 : “Ma position, c’est que, quelles que soient les circonstances, la France votera non… La guerre est toujours la pire des solutions”.

Télécharger (PDF, 1.07MB)

 

Posted in Uncategorized and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *