Du nouveau sur la mise en situation en milieu professionnel

 

Mise situation prof

Le décret précisant les modalités de mise en œuvre du dispositif de mise en situation en milieu ­professionnel créé par la loi sur la formation professionnelle du 5 mars est en passe d’être publié.

Examiné par le Conseil national de l’emploi mi-juillet, le projet de texte précisant les modalités de mise en œuvre des périodes de mise en situation en milieu professionnel, devrait être publié prochainement.

L’idée de ce nouvel outil de retour à l’emploi est simple : permettre à toute personne connaissant des difficultés d’insertion, d’être confrontée à des situations de travail classiques, via une immersion temporaire chez un employeur public ou privé.

La mesure, issue de la fusion de divers dispositifs de même type jusqu’à présent éclatés dans le Code du travail, a un champ d’action large. Le dispositif sera ouvert aux actifs en insertion comme aux chômeurs,  » sans autre critère que celui de bénéficier d’un accompagnement social ou professionnel  », pour  découvrir un métier ou un secteur d’activité  » ou pour « confirmer un projet professionnel  », ou « initier un projet de recrutement  ».

Le postulant mis en situation sera soumis aux conditions de travail de la structure dans laquelle il sera en immersion. Mais il ne sera ni salarié, ni rémunéré par celle-ci. Il conservera son statut habituel.

Quant à la durée d’immersion, le projet de décret la fixe à un mois renouvelable une fois. Une durée qui fait déjà polémique, même si dans l’entourage du ministre du Travail, on met l’accent sur l’existence de nombreux garde-fous et le fait qu’il sera impossible pour une entreprise qui a accueilli une personne, de l’embaucher.

Posted in Formation, Lois et décrets and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *