« Avenir professionnel « : Muriel Pénicaud explique les grandes lignes du projet de loi

L’Assemblée nationale a adopté mardi 19 juin en première lecture le projet de loi « avenir professionnel », acte II de la réforme du marché du travail, qui réforme en profondeur la formation, l’apprentissage et dans une moindre mesure, l’assurance chômage. La ministre du travail, Muriel Pénicaud, explique les grandes lignes de ce texte qui arrivera au Sénat le 27 juin.

C’est donc chose faite : après cinq jours et cinq nuits d’examen en séance publique à l’Assemblée, le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » a été adopté ce mardi en première lecture par les députés, par 349 voix contre 171 et 41 abstentions, avec le soutien de la majorité LREM-MoDem. Le texte doit maintenant débarquer le 27 juin au Sénat, dont la commission des affaires sociales auditionnera la ministre du Travail, dès le mercredi 20 juin.

Muriel Pénicaud revient sur les grandes lignes de ce projet de loi composé de 66 articles, qui réforme en profondeur les systèmes de formation professionnelle et d’apprentissage et, dans une moindre mesure, l’assurance-chômage. Compte personnel de formation (CPF) en euros, apprentissage, égalité salariale « hommes-femmes », accès à l’emploi des personnes en situation de handicap. Les explications de la ministre du travail.

Posted in Projets de lois, Réformes sociales and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *