Parlement européen : des alliances en vue chez les écologistes ?

Le Parlement européen va devenir plus vert. Le nombre d’eurodéputés écologistes passe d’une cinquantaine à 69, sur 751 sièges au total. La France et l’Allemagne vont fournir le plus gros contingent. Mais comment vont-ils travailler ensemble  ?

Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a plaidé ce mardi 28 mai pour discuter avec les écologistes au Parlement européen, où, selon lui “les écologistes responsables” ont toute leur place”. “Nous devons tendre la main aux écologistes (…).  Il y a une majorité à constituer au Parlement européen, a-t-il indiqué sur Radio Classique, citant en exemple les Verts allemands, qui “ont envie de travailler” avec La République En Marche (LaREM). Interrogé plus particulièrement sur Yannick Jadot, tête de liste Europe Ecologie Les Verts (EELV),  qui a fini à la troisième place aux européennes en France (13,47%),  des voix dimanche, François de Rugy, lui-même ex-EELV, a estimé que “c’est à lui de répondre“. “Je pense que les électeurs écologistes partagent l’idée de la République en marche que le clivage gauche/droite n’est plus pertinent”,-t-il fait valoir.

La réponse de l’intéressé ne s’est pas fait attendre. Yannick Jadot (EELV) refuse la main tendue de François de Rugy (LREM) qui lui propose de s’allier avec les centristes libéraux. “On ne va pas faire de coalition avec les libéraux. Si quand on se bat sur les énergies renouvelables ou quand on se bat sur la réforme de la PAC, ils viennent sur nos positions, tant mieux”, a lancé le député européen EELV sur franceinfo.

Le contexte en France est toutefois très différent de celui de l’Allemagne où les verts, moins radicaux et moins anticapitalistes que peuvent l’être d’autres partis écolos au Danemark, aux Pays-Bas ou dans l’hexagone, n’hésitent pas à gouverner avec les conservateurs. C’est le cas dans trois gouvernements régionaux. Reste qu’au niveau européen, les Verts allemands et français défendent bien les mêmes idées. Et, il n’est pas question pour eux de soutenir des propositions libérales.

Posted in Europe/Monde and tagged , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *