Primaire de la gauche : un deuxième débat plus tendu

Trois jours seulement après un premier round atone, les sept prétendants à la primaire de gauche ont croisé le fer pour la deuxième fois ce dimanche soir, sur BFM TV, LCI  et RMC. Un débat plus enlevé, mais aussi plus tendu, notamment pour Manuel Valls, renvoyé à plusieurs reprises à son bilan.

A une semaine d’un premier tour qui s’annonce encore très indécis, et seulement trois jours après leur premiers échanges, les sept candidats à la primaire de gauche ont eu à nouveau l’occasion de confronter leurs projets. Au programme de ce second débat : l’Europe, les migrants et, plus largement les questions internationales, l’écologie, le nucléaire et la dépénalisation du cannabis.

Parmi les temps forts à retenir : les divergences des candidats sur la question de l’Europe et notamment de sa politique économique, le débat tranché sur le cannabis, les échanges tendus entre Vincent Peillon et Manuel Valls sur l’accueil des migrants, les différentes visions de la laïcité ou encore, du bilan de François Hollande.

 

              

 Le mérite de ce second débat a certainement été de permettre à chaque candidat de faire apparaître plus clairement ses propositions et ses lignes de force. Si  Benoît Hamon et Arnaud Montebourg ont poursuivi leurs joutes pour séduire les électeurs de gauche, le changement majeur est venu de Vincent Peillon. Très effacé et à la peine lors du premier débat, il a su lors de cette deuxième confrontation, apparaître comme un candidat crédible.

Même s’il est difficile à cette heure de dégager un vainqueur incontestable, une nouvelle fois Arnaud Montebourg a été jugé « candidat le plus convaincant », selon un sondage Elabe pour BFMTV réalisé à l’issue de ce deuxième débat. Suivent ensuite Manuel Valls (26%) et Benoit Hamon (25%), au coude à coude. Les sept candidats se retrouveront pour un ultime débat avant le premier tour, jeudi 19 janvier, sur France 2, en partenariat avec Europe 1.

Posted in Elections 2017 and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.