Vers la création imminente d’un congé de maternité « unique »

S

Salariées, auto-entrepreneuses, pigistes, intermittentes ou encore professions libérales… Dès cet été toutes les femmes quel que soit leur statut, pourront prétendre à un congé de maternité unique, quel que soit leur statut. Marlène Shiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes en a confirmé la création ce jeudi.

C’était l’une des promesses de campagne du nouveau président, Emmanuel Macron. Plus précisément, une des mesures phares du volet « égalité hommes-femmes » de son programme. Marlène Schiappa, secrétaire d’état en charge de cette question au sein du gouvernement, l’a confirmé ce jeudi 1er juin sur France 5.

Dès cet été, les jalons d’une réforme pour la création d’un congé maternité unique seront posés. Objectif ? Faire bénéficier toutes les femmes d’un vrai congé maternité, bien rémunéré et, aligné sur le régime le plus avantageux pour les professionnelles « multi-casquettes ». Et ce, quelle que soient le statut et l’activité professionnelle exercée ». Marlène Shiappa a indiqué travailler à ce titre  » sur un portail numérique unique, qui puisse être un portail de déclaration« .

Force est de constater qu’aujourd’hui de réelles disparités existent, comme l’a reconnu la secrétaire d’État. « Les femmes salariées ont actuellement un congé maternité d’une cinquantaine de jours, qui est plutôt bien rémunéré, explique t-elle. En revanche, par exemple, les femmes pigistes, autoentrepreneuses, intermittentes du spectacle, en profession libérale (…) ont des congés maternité épars, moins bien rémunérés et surtout beaucoup plus courts. »

Quelle sera la durée de ce congé ? Sur quelle base s’effectuera sa rémunération ? Sur quel statut s’aligner ? Difficile pour l’heure de répondre à ces questions. Si  l’équipe de la « ministre » confirme « l’intérêt  d’aller vite, très vite« , elle reconnait que nombre d’arbitrages sont encore loin d’être tranchés. Des questions restant en suspend, notamment celles liées au financement de la mesure.

Les consultations ont toutefois déjà commencé : des représentants du Haut Conseil à l’égalité, du Laboratoire de l’égalité et du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle auraient ainsi été reçus par la secrétaire d’État. D’ici l’été, les équipes de Marlène Schiappa rencontreront les partenaires sociaux et les dirigeants de la Sécurité sociale.

Posted in Protection sociale and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.