Funérailles du prince philip : une cérémonie sans artifices

Décédé à l’âge de 99 ans, le prince philip sera inhumé ce samedi 17 avril, dans l’enceinte du château de Windsor. Une cérémonie sans artifices comme le souhaitait le duc d’Édimbourg et, en comité restreint pour cause de Covid. Déroulement des funérailles, étape par étape, invités, retransmission… Toutes les infos sur la journée. 

Le palais de Buckingham a annoncé la nouvelle le vendredi 9 avril 2021, déclarant : “C’est avec une profonde tristesse que Sa Majesté la reine annonce la mort de son mari bien-aimé, Son Altesse Royale le prince Philip, duc d’Édimbourg.“ Pilier de la monarchie britannique depuis le 6 février 1952,  Philip Mountbatten qui s’est éteint après sept décennies passées au cœur de la vie publique du Royaume-Uni, sera inhumé ce samedi 17 avril.Lire la suite

Covid-19 : l’Europe franchit le cap du million de morts

L’Europe a recensé plus d’un million de morts de la Covid-19 depuis sa découverte en Chine en décembre 2019, selon un dernier comptage réalisé lundi par l’AFP à partir de bilans fournis par les autorités de santé. En proportion de la population, les européens, dont la France, sont les plus touchés dans le monde.

Plus d’un million de personnes sont décédées à cause de la Covid-19 en Europe, d’après le comptage réalisé par l’Agence France presse (AFP), ce lundi 12 avril, à partir de bilans fournis par les autorités de santé à 20h30. Les 52 pays et territoires de la région, qui s’étend à l’est, jusqu’à l’Azerbaïdjan et la Russie, totalisent au moins 1.000.288 décès (pour 46.496.560 cas).Lire la suite

Adieu l’ENA, place à l’ISP

Emmanuel Macron a annoncé jeudi la suppression de la prestigieuse Ecole nationale d’administration (ENA), remplacée par l’Institut du service public (ISP). Simple ravalement de façade ou vraie révolution ? Si les bases de cette nouvelle école reste sensiblement les mêmes, le vrai changement concerne la carrière des hauts fonctionnaires. Ce qui va changer.

C’est en visioconférence et à huis clos, l’occasion de la convention managériale de l’État qu’Emmanuel Macron a révélé jeudi 8 avril les “grands principes“ de sa réforme de la haute fonction publique. Devant quelque 600 hauts fonctionnaires, le chef de l’état a annoncé la suppression de l’Ecole Nationale d’Administration et son remplacement par l’Institut du service public (ISP).Lire la suite

L’imbroglio autour du report des Régionales

Le scrutin des régionales et départementales 2021 va t-il être reporté? Le gouvernement organise cette semaine un débat sur leur tenue devant le Parlement. Mais un questionnaire adressé vendredi aux élus suscite la colère d’une partie de la classe politique. Et ce, alors même que la tenue des scrutins locaux en juin, semblait acquise. Explications.

Maintien ou nouveau report? Le Parlement va devoir trancher cette semaine. La tenue des élections régionales et départementales prévues le 13 et 20 juin, sera en effet au cœur de deux débats suivis d’un vote consultatif au titre de l’article 50-1 de la Constitution, à l’Assemblée nationale, mardi 13 avril, et au Sénat, mercredi 14 avril.Lire la suite

Biden fait des annonces sur la limitation des armes à feu

63 jours après le début de sa présidence, le président américain Joe Biden va dévoiler ce jeudi des mesures visant à limiter les armes à feu, notamment pour empêcher la prolifération d’armes intraçables dites “fantômes“, ont indiqué des responsables de la Maison Blanche.

Joe Biden a déclaré ce mardi qu’il ne voulait pas “attendre une minute de plus“, pour lutter contre l’épidémie de violence armée dans le pays. Après 63 jours de mandat, le président américain va dévoiler ce jeudi 8 avril des mesures visant à limiter les armes à feu. Un retard qui a frustré les militants qui souhaitaient que le président tienne son engagement de campagne de prendre des mesures contre la violence armée dès son premier jour au pouvoir. Ces mesures, que M. Biden doit dévoiler aux côtés de son ministre de la Justice Merrick Garland, ne seront que de “premières » étapes“, selon un responsable de la Maison Blanche.Lire la suite

L’Assemblée débat du droit à “une fin de vie libre et choisie“

Les députés doivent examiner ce jeudi avant minuit, une proposition de loi visant à garantir un droit à l’euthanasie. Objet de quelques 3000 amendements déposés pour la plupart par des députés LR qui revendiquent cette obstruction, le texte cristallise toutes les passions. Porté par le groupe “Libertés et Territoires“, il a peu de chance d’être adopté.

L’Assemblée nationale examine ce jeudi 8 avril, une proposition de loi “donnant le droit à une fin de vie libre et choisie“ portée par le député de Charente-Maritime, Olivier Falorni (Libertés et Territoires). Le texte ouvrirait le possible recours à une “assistance médicalisée active à mourir“, pour toute personne “capable et majeure, en phase avancée ou terminale d’une affection grave et incurable“, ne pouvant être “apaisée“ ou jugée par elle “insupportable“.Lire la suite

“Un nouveau tour de vis, mais pas de confinement strict“

Au cours d’une allocation télévisée d’une vingtaine de minutes, Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi de nouvelles restrictions sanitaires. Se refusant à un confinement strict, le chef de l’état a fait le choix de la confiance, annonçant un nouveau train de mesures visant à endiguer la troisième vague de Covid. Les principales annonces.

Lors d’une allocution télévisée, la septième depuis le début de la crise il y a un peu plus d’un an, Emmanuel Macron annoncé ce mercredi soir de nouvelles restrictions pour tenter d’endiguer la troisième vague de l’épidémie de Covid. Le chef de l’état s’est résolu à renforcer les mesures de freinage,  appelant “à la mobilisation de chacun“ au mois d’avril, “où beaucoup se joue“. Evitant de répéter le scénario du printemps 2020, il s’est toutefois refusé une nouvelle fois à un confinement strict, disant faire le choix “de la confiance, de la responsabilité et de la respiration.“Lire la suite

Emmanuel Macron s’adresse aux français à 20 heures

 

Emmanuel Macron s’adressera ce mercredi soir aux français, à 20 heures, lors d’une allocution télévisée. Le chef de l’état annoncera de nouvelles mesures de restriction contre la Covid-19. A quoi s’attendre? Le panel de solutions qui s’offrent au président demeure restreint et la décision incertaine. Sa prise de parole et non celle de son Premier ministre, laisse toutefois présager une décision de grande ampleur. Explications.

On l’a appris aux premières heures de la matinée ce mercredi. Après avoir annoncé mardi une prise de parole présidentielle dans les 15 jours, l’Elysée a annoncé ce mercredi matin dans un communiqué, que le président de la République, Emmanuel Macron, s’exprimera ce soir à 20 heures, pour annoncer de nouvelles mesures dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19.Lire la suite

Confinement radical, écoles fermées : ce que pourrait annoncer Emmanuel Macron mercredi soir

Alors que l’épidémie de coronavirus progresse de jour en jour, l’exécutif ne semble plus exclure un nouveau tour de vis. Parmi les options, un reconfinement global et la fermeture des écoles, même si rien n’est encore tranché. Emmanuel Macron s’adressera aux français en direct à la télévision ce mercredi à 20h00, pour annoncer de nouvelles mesures. Explications.

Emmanuel Macron s’exprimera ce mercredi 31 mars, à 20h00, devant les Français, a fait savoir la présidence par un communiqué tombé en début de matinée. Peut-on encore échapper à un confinement strict de type printemps 2020? C’est en tout cas ce que met en avant un article du Parisien publié samedi 27 mars. Pour autant, rien n’est encore tranché selon les propos rapportés dans cet article.Lire la suite

Le projet de loi Climat arrive à l’Assemblée en 1ère lecture

Le projet de loi “climat et résilience“ qui traduit une partie des propositions de la Convention citoyenne pour le climat, est examiné en 1ère lecture à l’Assemblée nationale à partir de ce lundi 29 mars, et pour une durée de trois semaines. Le texte fustigé pour son manque d’ambition par les écologistes, promet d’âpres discussions au Palais Bourbon. Plus de 7000 amendements ont été déposés,

C’est un texte qui fait déjà débat dans l’opinion publique. Hier, plusieurs milliers de personnes, 110 000 selon les organisateurs, 44 000 selon la police ont défilé partout en France, dénonçant le “saccage“ des propositions initiales et demandant “une vraie loi climat“. En cause, le manque d’ambition du texte dont la majorité présidentielle défend l’“équilibre“, mais qui est fustigé par les écologistes.Lire la suite