Assurance chômage : de nouvelles règles à partir de vendredi

Les premières mesures de la réforme de l’assurance chômage, qui modifient notamment les conditions d’accès à l’indemnisation, entrent en vigueur ce vendredi 1er novembre. Critères d’éligibilité, dégressivité, indemnisation des démissionnaires ou des indépendants : tour d’horizon des changements.

Ce 1er novembre 2019 donne le coup d’envoi de la nouvelle réforme de l’assurance chômage. Dès vendredi, le premier volet d’application des mesures adoptées au cours de l’été, entre en vigueur.  La seconde vague de  la réforme  sur le mode de calcul des indemnisations, prendra effet le 1er avril 2020.Lire la suite

Brexit : les députés britanniques compromettent une sortie de l’UE le 31 octobre

A moins de dix jours de la sortie de l’Union Européenne, Boris Johnson a tenté ce mardi d’opérer une percée sur le front du Brexit en lançant les travaux sur l’adoption du WAB, qui transcrit en droit britannique l’accord de divorce conclu avec Bruxelles. La séance était l’occasion pour les parlementaires britanniques de voter sur ce texte ainsi que sur le calendrier de mise en oeuvre proposé par le Premier ministre. Ce qu’il faut savoir. 

Le Parlement britanniques ayant refusé de se prononcer sur l’accord de Brexit arraché à Bruxelles dans son ensemble, Boris Johnson avait choisi de contourner l’obstacle en leur soumettant le Withdrawal Agreement Bill (WAB), qui transcrit en droit britannique l’accord de divorce conclu avec Bruxelles.  C’est une première étape capitale franchie. Les Parlementaires britanniques ont soutenu le texte par 329 pour et 299 contre, soit une confortable majorité.Lire la suite

Brexit : la “course contre la montre” de Boris Johnson

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, va tenter au cours des prochains jours de faire adopter par le parlement britannique les actes législatifs nécessaires à la sortie ordonnée de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne, sous peine de devoir renoncer à sa promesse d’un Brexit le 31 octobre. Vent debout contre une nouvelle prolongation “dommageable”, le locataire de Downing street a assuré samedi, qu’il présenterait au Parlement la législation nécessaire à la mise en œuvre de son accord de Brexit. Deux nouveaux votes déterminants à la Chambre des communes ce mardi diront si il est en mesure de gagner son pari. 

Le Brexit, il le veut, il y tient, et le claironne depuis toujours. Brexiter de la première heure, et porte-parole du Leave (partir) pendant la campagne référendaire de 2016, Boris Johnson continue de marteler, la main sur le coeur, que lui seul est capable de “respecter la volonté du peuple“, et de s’élever contre les turpitudes d’un Parlement qui par trois fois a voté contre un accord de sortie. Et pourtant, ce lundi, le Premier ministre britannique n’a pu une nouvelle fois obtenir un vote des députés sur le nouvel accord de sortie négocié avec Bruxelles. En cause cette fois, une règle de 1608 interdisant de solliciter une nouvelle fois le Parlement sur un sujet qu’il a déjà tranché.Lire la suite

Brexit : Londres et l’UE parviennent à un accord

A quelques heures de l’ouverture d’un sommet des vingt-sept , Londres et Bruxelles annoncent être parvenus à un accord sur le Brexit, alors que planait encore hier soir l’ombre d’un échec des négociations. Le Conseil européen a approuvé ce texte, qui doit maintenant être soumis aux parlementaires britanniques, pour ratification.  Et là, rien n’est encore gagné. Outre-Manche, des voix s’élèvent déjà contre l’accord conclu entre l’exécutif britannique et l’Union européenne.

Après d’âpres négociations, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, a annoncé, jeudi 17 octobre dans la matinée, qu’un accord sur le Brexit avait été conclu entre l’Union Européenne (UE) et le Royaume-Uni. Une annonce confirmée dans la foulée par le Premier ministre, Boris Johnson : “Nous avons trouvé un très bon nouvel accord“, a indiqué sur Twitter le chef du gouvernement britannique, qui a ajouté : “Le Parlement doit maintenant organiser le Brexit samedi afin que nous puissions passer à d’autres priorités telles que le coût de la vie, le système de santé, les crimes violents et notre environnement.”

Lire la suite

Conseil européen, rencontre Macron-Markel, discours de la Reine… Une semaine décisive pour le Brexit

 

A un peu plus de deux semaines de la date de sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne (UE), Londres joue son va-tout. Le sort du Brexit va se jouer cette semaine, avec d’ultimes et laborieuses tractations entre le Royaume-Uni et l’UE pour tenter de parvenir à un accord de divorce. Discours de la reine, Elisabeth II, rencontre Macron-Merkel, sommet européen..  Ce qui va se jouer dans les prochains jours.

Lire la suite

Immigration : Edouard Philippe lance le débat

Devant les bancs clairsemés de l’hémicycle, Edouard Philippe, a lancé ce lundi à l’Assemblée, le débat sur l’immigration. Après un discours d’une quinzaine de minutes, suivi d’une prise de parole de ses ministres, le chef du gouvernement a laissé la place au débat parlementaire. Ce qu’il faut retenir de l’intervention du Premier ministre et des élus.

Quel cap pour la politique migratoire de la France” ? L’Assemblée nationale abordait ce lundi 7 octobre ce thème hautement sensible, jusque dans les rangs de la majorité. Après avoir donné le coup d’envoi du débat vers 16 heures, le premier ministre a débuté son allocution en citant un discours de Michel Rocard datant d’un précédent débat sur l’immigration en 1990. “Nous devons aujourd’hui assurer le triomphe de la conception républicaine ouverte de la Nation, celle qui assure des droits pour chacun et qui fait accepter des devoirs pour tous“, a t-il affirmé.

Lire la suite

“Jacques Chirac par ses mots”

A leur arrivée aux Invalides, les visiteurs venus rendre hommage à Jacques Chirac, se sont vus distribuer un livret intitulé “Jacques Chirac par ses mots“, comprenant des extraits de ses discours et de poésie aimés par l’ancien président.

 

Lire la suite

Climat, Iran, Sahel… : ce qu’il faut savoir sur le discours de Macron à l’ONU

Dans un discours d’une quarantaine de minutes, Emmanuel Macron s’est exprimé mardi depuis la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU. Evoquant pêle-mêle devant ses pairs de nombreux sujets, allant de la crise climatique aux tensions entre l’Iran et les États-Unis, en passant par la lutte contre les inégalités, le président a exhorté les dirigeants mondiaux à avoir “le courage de bâtir la paix” à travers le monde et “le courage de la responsabilité”. Ce qu’il faut retenir du discours du chef de l’état. 

Nous ne sommes pas au rendez-vous des objectifs qui sont les nôtres en matière de réchauffement climatique“, a déclaré Emmanuel Macron dans un long monologue, en préambule de son allocution à la tribune de la soixante-quatorze nième assemblée générale des Nations Unis, à New York. “Nous avons tout. Nous avons une conscience inédite de nos maux contemporains. Et nous avons un cadre ici même. Mais il nous manque le Courage, le courage de savoir bâtir la paix et le courage de la responsabilité a lancé le président français devant les 60 dirigeants mondiaux réunis pour l’occasion.

Lire la suite

Brexit : “la folle journée”

L’interminable feuilleton du Brexit n’en finit plus de rebondir. Riches en surprises, la journée de lundi a vu se succéder de nouvelles scènes jusque tard dans la nuit. Elles complexifient encore un peu plus la sortie des britanniques de l’Union européenne et signent l’échec définitif du Premier ministre, Boris Johnson. Les cinq “breaking news” de cette folle journée.

Lors d’une dernière session chaotique menée jusqu’au bout de la nuit, les députés britanniques ont ajouté de nouvelles scènes qui resteront dans  les annales politiques du Royaume-Uni.

Lire la suite

Les députés font leur rentrée

Les députés sont de retour sur les bancs de l’Assemblée. Un décret publié au cours de l’été convoque le Parlement en session extraordinaire à partir du 10 septembre. Une nouvelle session au menu chargé, avec l’examen des projets de loi mobilités, énergie-climat et bioéthique. Au programme également, le premier débat sur la politique migratoire de la France et de l’Europe, voulu par Emmanuel Macron. Revue de détails. 

Après une première session de juillet bien remplie, l’Assemblée nationale rouvrira ses portes, mardi 10 septembre. Un décret du 21 août 2019 qui porte convocation du Parlement, avance la rentrée des députés d’un peu plus de deux semaines par rapport à ce qui est prévu par la Constitution (art. 28).

Lire la suite