La Finlande et la Suède soumettent leur demande d’adhésion à l’OTAN

Après des décennies passées à l’écart des alliances militaires, la Finlande et la Suède ont soumis ce mercredi 18 mai leurs demandes d’adhésion à l’Otan. Un moment qualifié d’“historique, à un moment critique pour notre sécurité“, par le secrétaire général de l’Alliance atlantique.

C’est un bouleversement stratégique majeur dans l’histoire des deux pays. Attachées pendant des décennies à leur longue politique de non-alignement militaire, la Finlande et la Suède ont déposé simultanément ce mercredi, leur demande d’adhésion à l’Alliance atlantique (OTAN), en conséquence directe de l’invasion russe en Ukraine. “J’accueille chaleureusement les demandes d’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN“, a déclaré le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg après avoir reçu les lettres de candidature des ambassadeurs des deux pays nordiques. “C’est un moment historique à un moment critique pour notre sécurité. Nous allons conclure rapidement »,  at-il ajouté.Lire la suite

Législatives : les partis de la majorité présidentielle scellent leur entente

Les partis de la majorité présidentielle ont scellé leur entente pour les législatives sous la forme d’une confédération, baptisée “Ensemble“. Parmi les 187 premiers candidats investis, dont les noms ont été dévoilés hier soir, 10 ministres et un ancien Premier ministre, Manuel Valls.

Après la gauche, la macronie se met en ordre de marche . Depuis le siège du parti présidentiel, rue du Rocher, à Paris (8arrondissement), les trois chefs de la majorité présidentielle réunis devant la presse ont offert jeudi un show d’unité. Après des jours et quelques nuits de négociations, Edouard Philippe, Richard Ferrand et François Bayrou se sont accordés hier sur la création d’une “confédération“ pour se lancer dans la bataille des législatives. Une première salve de 187 candidats au total a été officialisée hier, et une deuxième est annoncée pour samedi.Lire la suite

Revendications, manifestations… A quoi faut-il s’attendre ce 1er mai ?

Une semaine après la victoire d’Emmanuel Macron à la Présidentielle, les syndicats entendent bien faire de ce 1er mai, un “troisième tour social“.  Une intersyndicale – réunissant la CGT, la FSU, Solidaires, l’UNSA – et FO appelle à défiler ce dimanche à Paris pour la défense du pouvoir d’achat et contre la retraite à 65 ans. Entre 100 et 150 points de rassemblement sont prévus dans tout l’hexagone. Les détails.

C’est un 1er mai qui tombe à point nommé. Une semaine après la réélection du président sortant,  syndicats entendent faire de cette fête du travail, un premier rendez-vous du “troisième tour social“ promis par la gauche au soir de la présidentielle. Au rang des principales revendications attendues : l’augmentation des salaires, la justice sociale et environnementale, et surtout, l’opposition à la réforme des retraites voulue par Emmanuel Macron. “On doit reprendre la main et ça commence le 1er mai“, déclare Benoît Teste, secrétaire général de la Fédération syndicale unitaire (FSU), un des quatre syndicats qui appellent à manifester ce dimanche. Lire la suite

Emmanuel Macron réélu : et maintenant, quel calendrier ?

Reconduit à la tête du pays dimanche, Emmanuel Macron doit désormais se projeter sur les cinq années à venir. Au programme de ce nouveau mandat, une première séquence institutionnelle, une seconde plus politique avec le lancement des grands chantiers du nouveau quinquennat et dans l’intervalle les élections législatives  au mois de juin. Investiture, remaniement, élections … Les principaux rendez-vous des prochaines semaines.

Le son de la fête de dimanche soir sur le Champ-de-Mars (Paris) encore présent dans les esprits de ses militants et les drapeaux à peine rangés dans les cartons, il est déjà l’heure pour le président réélu de se projeter vers la suite. Après quelques heures de repos dans la résidence présidentielle de La Lanterne, pour y prendre “du recul“, Emmanuel Macron doit désormais se tourner vers le début de son second mandat. A la clé, de nombreuses questions à régler.Lire la suite

Une quarantaine d’États au chevet de l’Ukraine

A l’initiative des États-Unis, les dirigeants de l’OTAN, et de près de quarante pays, se réunissent ce mardi en Allemagne, sur la base militaire américaine de Ramstein. Objectifs : soutenir les capacités de défense de l’Ukraine et assurer sa sécurité à plus long terme. Avec en filigrane de cette rencontre, la menace russe d’un troisième conflit mondial. Les détails.

Au moment où la Russie vise le contrôle total de la région du Donbass, une quarantaine de pays se réunissent aujourd’hui  en Allemagne, à l’invitation des Etats-Unis, pour renforcer la défense de l’Ukraine. Cette réunion organisée sur la base aérienne américaine de Ramstein, dans l’ouest de l’Allemagne, est destinée à “générer des capacités supplémentaires pour les forces ukrainiennes“, a déclaré lundi le secrétaire d’état américain à la défense, Lloyd Austin, de retour d’une visite à Kiev, au cours de laquelle il a rencontré le président ukrainien Volodymyr Zelensky, en compagnie du secrétaire d’Etat Antony Blinken. Lire la suite

“Période de réserve“ : que peut-on dire lors de ce week-end de trêve électorale

Après une dernière salve de meetings, toute propagande électorale sera prohibée à partir de ce ce vendredi à 23h59, et jusqu’à l’annonce des résultats du deuxième tour de la Présidentielle, dimanche 24 avril à 20 heures. Quelles sont les règles de cette trêve électorale ? A qui s’applique t-elle ? Quelles sanctions à la clé ? Le point sur la question.

Après quasiment deux semaines de meetings et de rencontres pour battre le rappel des électeurs, la campagne de l’entre-deux-tours s’achève ce vendredi soir à 23h59 tapante. Ce week-end de silence imposé, intitulé “période de réserve“, interdit aux politiques, à leurs soutiens, aux médias, mais aussi aux simples citoyens, toute propagande électorale.Lire la suite

Présidentielle 2022 : les coulisses du débat de l’entre-deux-tours

Mercredi 20 avril, à 21 heures, le président sortant et la candidate du RN s’affronteront pendant un peu plus de deux heures lors du débat de l’entre-deux-tours. Préparation, plans de coupe, emplacement des candidats, ordre de passage, thématiques, présentateurs … Ce qu’il faut savoir sur ce rendez-vous décisif de la Présidentielle 2022.

C’est un “match retour“ très attendu dont les modalités sont désormais connues. Cinq ans après, le président sortant, Emmanuel Macron, et la candidate du Rassemblement National, Marine Le Pen, vont de nouveau croiser le fer“ ce mercredi 20 avril. “C’est le débatLe retour’“, ça me fait penser aux Rocky“, confie le réalisateur de la soirée, Didier Froehly, dans le long format diffusé lundi soir sur BFMTV. “Il y a de l’envie, de l’excitation, de la crainte, tout y est! “ décrit celui qui avait travaillé en 2017 sur les débats des primaires de la gauche et de la droite.Lire la suite

Élection présidentielle : les trois leçons du premier tour

Bis repetita : comme en 2017, ce sera donc à nouveau un duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Si électoralement, la situation semble identique, politiquement, tout a changé. L’implosion des partis traditionnels, l’accélération du vote utile et l’inconnue du report des voix, bouleversent la physionomie du second tour.

C’est un séisme dont l’ampleur a été découverte par les français, ce dimanche , à 20 heures. A l’issue d’une “drôle de campagne“, seuls quatre candidats franchissent le seuil de 5 %.  Avec 27,85% des suffrages exprimés, selon les résultats définitifs, le président sortant, Emmanuel Macron arrive en tête du premier tour de l’élection présidentielle, suivi par Marine Le Pen qui se qualifie pour le second tour (23,15 %). Jean-Luc Mélenchon échoue à la troisième place (21,95%) et Eric Zemmour  prend la quatrième (7,07%).Lire la suite

Charbon, investissements, fermeture des ports : le point sur les sanctions visant l’économie russe

Embargo sur le charbon, nouveaux investissements interdits, ports européens fermés aux navires russes : le point sur les sanctions économiques prises par les Européens et les Américains contre la Russie depuis le 24 février, début du l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

En amorçant des opérations militaires sur le sol ukrainien, la Russie se voit frapper par les Etats-Unis mais aussi l’Europe d’une pluie de sanctions économiques très lourdes.Lire la suite

Présidentielle 2022 : ce qu’il faut savoir sur la campagne officielle qui s’ouvre lundi

La course à l’Elysée prend un nouveau tournant à partir de ce lundi, avec le début de la campagne officielle. Temps de parole, clips de campagne, propagande électorale… De nouvelles règles vont s’appliquer pour encadrer l’élection, selon les critères de l’Arcom, l’autorité de régulation. Revue de détail.

Dès ce lundi 28 mars, les règles évoluent pour les douze prétendants à l’Élysée. C’est désormais le temps de la campagne officielle, après plusieurs mois de campagne officieuse plus ou moins réglementée. La communication des candidats va désormais être encadrée par des règles plus strictes et ce jusqu’au 9 avril 2022, veille du premier tour (a diffusion de messages de propagande électorale est interdite dès le 8 avril minuit).Lire la suite