Passe vaccinal : le parlement adopte définitivement le projet de loi

L’Assemblée nationale a adopté ce dimanche en lecture définitive le projet de loi transformant notamment le passe sanitaire en passe vaccinale. Deux recours devant le Conseil constitutionnel à gauche, vont retarder de quelques jours, la promulgation du texte. Ce qui bloque encore. Ce qui devrait s’appliquer bientôt. Détails.

 

Après une navette entre les deux chambres, 38 heures de débat et des joutes mouvementées entre le gouvernement et les oppositions, le Parlement a adopté ce dimanche, par un ultime vote de l’Assemblée, le projet de loi instaurant le passe vaccinal. Le texte a été voté par 215 voix pour et 58 voix contre, avec le soutien net de la majorité (LaREM), Mouvement démocrate et Agir) et du groupe Les Républicains (LR). Les groupes parlementaires de gauche (socialistes, communistes et insoumis) se sont opposés à ce nouveau régime de restrictions sanitaires.Lire la suite

Pass sanitaire désactivé : qui est concerné ?

Dès demain, samedi 15 janvier, entre 500 000 et 700 000 passes sanitaires pourraient être désactivés faute d’une dose de rappel. Concrètement, que se passe t-il ? Qui est concerné ? Explications.

A compter de ce samedi, tous les adultes vaccinés devront avoir reçu leur dose de rappel dans les 7 mois suivants leur dernière injection de vaccin ou leur dernière infection au Covid-19, faute de quoi ils verront leur passe sanitaire désactivé. Selon des chiffres communiqués par le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 10 janvier sur  franceinfo, entre 500.000 et 700.000 personnes n’ayant pas fait leur rappel de vaccin contre le Covid-19 dans les temps, devraient voir leur précieux sésame désactivé à partir de demain.Lire la suite

Pass vaccinal : le “couac“ en commission mixte paritaire

Alors que députés et sénateurs semblaient sur le point de trouver un compromis, un tweet du patron du groupe LR au Sénat, Bruno Retailleau, a semé la zizanie, faisant vaciller les négociations sur le pass vaccinal en Commission mixte paritaire (CMP), jeudi soir. On vous raconte l’histoire.

Le Sénat avait voté dans la nuit de mercredi à jeudi une version sensiblement modifiée du projet de loi sanitaire. Députés et sénateurs s’étaient donc réunis ce jeudi en début d’après-midi au Palais Bourbon. Objectif : tenter de s’accorder sur une version commune du texte en commission mixte paritaire (CMP). Après quatre heures de réunion, rythmées par plusieurs suspensions et conciliabules, les élus des deux chambres paraissaient sur le point de s’accorder sur un texte commun. Lire la suite

Deuxième round pour le passe vaccinal

Après son adoption au forceps en première lecture à l’Assemblée, le projet de loi instaurant un pass vaccinal arrive ce lundi en commission au Sénat, avant un examen dans l’hémicycle, demain. Et la chambre haute, à majorité de droite, entend bien recadrer le texte. Quels sont les ajustements votés par les députés ? Comment la droite sénatoriale espère t-elle reprendre la main ? Explications.

Après trois jours de débats chaotiques à l’Assemblée nationale, le projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire sera examiné, ce lundi 10 janvier, en commission au Sénat, puis à partir de mardi dans l’hémicycle, pour une adoption prévue dans la soirée du 12 janvier.Lire la suite

Isolement, jauges, télétravail, école, masques… Les nouvelles mesures mises en place ce lundi

Face à la propagation du variant Omicron, de nouvelles mesures sanitaires destinées à limiter l’ampleur de la 5e vague de l’épidémie ont été annoncées par le Premier ministre lundi 27 décembre. Elles ont été complétées par un décret paru au JO samedi. Ces règles entrent en vigueur ce lundi. Revue de détail.

Ce début d’année 2022 est marqué par un renforcement des mesures sanitaires, alors que la France atteint des niveaux de contamination jamais égalés depuis le début de la pandémie. A l’heure ou le pays compte plus de 210.000 cas quotidiens de Covid, Olivier Véran, a évoqué ce lundi 3 janvier sur France Inter, “un niveau jamais atteint“, avec “peut-être un demi-million de contaminations quotidiennes“.Lire la suite

Covid- 19 : la vaccination des enfants ouverte

C’est un dernier “quitus“ donné à la vaccination des plus jeunes contre la Covid-19. Après l’avis favorable du comité national d’éthique et de la HAS , le Cosv a validé à son tour l’élargissement de la campagne vaccination à tous les enfants âgés de 5 à 11 ans. Cette dernière s’ouvre ce mercredi. Dans quelles conditions ? Selon quelles modalités ? Ce que recommande la Haute Autorité de Santé.

La mesure avait été annoncée samedi par  Olivier Véran. “Si tout va bien, le 22 après-midi, nous démarrerons la vaccination des enfants de 5 à 11 ans, dans des centres adaptés pour les enfants“, avait précisé samedi le ministre de la Santé, sur les ondes de France Inter. Jusqu’à présent, seuls les enfants de 5 à 11 ans à risque de forme grave de l’infection, ou vivant dans l’entourage d’une personne immunodéprimée, pouvaient, depuis le 15 décembre, se faire vacciner contre la Covid-19. Lire la suite

Présidentielle : c’est l’heure du vote chez LR

A partir de ce mercredi, 8 heures, quelque 139.918 adhérents Les Républicains (LR) sont appelés à choisir, par un vote électronique, leur candidat à l’élection présidentielle. Ils auront jusqu’à samedi, 14 heures, pour départager les cinq prétendants à l’investiture du parti. Un scrutin à l’issue incertaine. Mode d’emploi.

Les dés sont jetés. Après des mois d’incertitude et quatre débats dont le dernier mardi soir sur France 2, c’est enfin l’heure du choix chez Les Républicains, dont le congrès s’ouvre aujourd’hui. Près de 140 000 adhérents LR sont appelés aux urnes à partir de ce mercredi pour désigner le champion de leur parti pour l’Elysée.Lire la suite

Rappel vaccinal pour tous, durée de validité des tests, retour du masque en intérieur.. Ce qu’il faut retenir des annonces d’Olivier Véran

Rappel vaccinal élargi dès ce samedi à tous les adultes de plus de 18 ans, pass sanitaire invalide au bout de 7 mois à défaut de 3ème dose, durée des tests réduite à 24 heures, port du masque obligatoire partout à l’intérieur… Tour d’horizon des mesures de l’exécutif, dévoilées ce jeudi lors d’une conférence de presse par les ministres de la Santé et de l’Éducation nationale.

Quelle stratégie face à la 5ème vague ? Après avoir acté mercredi en Conseil de défense sanitaire, trois grandes orientations, le ministre de la Santé, Olivier Véran  a détaillé ce jeudi aux côtés de Jean Michel Blanquer, les mesures arrêtées par l’exécutif pour freiner la nouvelle vague épidémique.Lire la suite

Cinquième vague : les pistes envisagées par l’exécutif

Le ministre de la santé, Olivier Véran, présentera jeudi à la mi-journée lors d’une conférence de presse, de nouvelles mesures pour tenter d’endiguer la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19. Les pistes envisagées par l’exécutif.

Dose de rappel de vaccin, port du masque, passe sanitaire… Le gouvernement engage la riposte contre une cinquième vague de covid, qualifiée désormais de “fulgurante“. “Le constat est sans appel : notre situation épidémique se dégrade très nettement. Il y a quelques jours, je parlais d’un début de vague fulgurante et cela se confirme avec un taux de reproduction du virus, qui est estimé aujourd’hui à 1,6 et qui devrait très probablement continuer à augmenter dans les prochains jours et les prochaines semaines“, a averti ce mercredi, Gabriel Attal à l’issue du Conseil des ministres. Lire la suite

Covid-19 : les pistes sur la table du conseil de défense sanitaire

Dans un contexte de forte reprise épidémique, le gouvernement fera des annonces ce mercredi, alors que se tient dans la matinée un conseil de défense sanitaire. Plusieurs pistes sont à l’étude, tandis que les contaminations repartent à la hausse. Parmi les enjeux de ce conseil, la dose de rappel du vaccin. Pour qui et quand ? L’exécutif devrait apporter des réponses à cette question.

La 5ème vague de l’épidémie, tant redoutée, “fait une progression fulgurante en France“,  a averti ce dimanche le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Jusqu’alors épargné, comparé à ses voisins européens, l’hexagone est lui aussi désormais dans le “coeur du cyclone“. Tous les signaux épidémiques sont au rouge. Selon les autorités sanitaires, dimanche 21 octobre, les cas positifs ont augmenté de 82% sur une semaine. 19 749 cas ont été recensés en 24 heures, contre 12 496 le dimanche précédent. Une telle hausse n’avait été enregistrée qu’une seule fois en juillet dernier.Lire la suite