Entrée sur le territoire anglais : la France “blacklistée“

L’Angleterre a rouvert mercredi ses portes aux voyageurs américains et européens entièrement vaccinés, bientôt exemptés de quarantaine à leur arrivée sur le sol anglais. A une exception près : la France, qui passe de la liste “Amber“ à la liste “Amber plus“. Les touristes arrivant de France devront ainsi continuer à se soumettre à une quarantaine de dix jours. Explications.

Les voyageurs de l’Union européenne et des États-Unis, entièrement vaccinés contre le coronavirus, vont prochainement éviter la quarantaine à leur arrivée en Angleterre. Confirmant cette décision après des semaines de négociations, le secrétaire aux Transports, Grant Shapps, a déclaré mercredi 28 juillet : “Nous aidons à réunir les personnes vivant aux États-Unis et dans les pays européens, avec leur famille et leurs amis au Royaume-Uni“. “Ils pourront prochainement venir en Angleterre depuis un pays ambre sans avoir à se mettre en quarantaine,s’ils sont complètement vaccinés“.Lire la suite

Impôt mondial sur les multinationales : le chemin semé d’embûches du G20

Le G20 Finances s’ouvre ce vendredi 9 juillet à Venise, avec pour priorité, la réforme de la taxation des multinationales. Un dossier majeur qui pourrait se heurter à des obstacles malgré le feu vert donné par 130 pays à cette initiative. A la clé, trois objectifs : rallier les pays de l’UE récalcitrants, trouver un accord sur les taux et lever les objections de Washington sur la création par l’UE d’une taxe numérique.

Sous présidence italienne, les grands argentiers des dix-neuf pays les plus riches du monde et de l’Union européenne se retrouvent en présentiel pour la première fois depuis leur réunion de février 2020 à Ryad, au tout début de la pandémie de Covid-19.Lire la suite

Conférence sur l’avenir de l’Europe : début du grand débat

Après le lancement solennel du 9 mai dernier à Strasbourg en présence d’Emmanuel Macron, la Conférence sur l’avenir de l’Europe a choisi le même lieu pour sa session inaugurale. Elle se tiendra ce samedi 19 juin et rassemblera 400 personnes. Zoom sur cette institution qui offre à tous les citoyens européens, la possibilité de s’exprimer sur ce qu’ils attendent de l’UE.

En mars 2019, Emmanuel Macron écrivait une lettre intitulée “Pour une renaissance européenne“. Il y brossait une Union européenne (UE) dans laquelle “les peuples auront véritablement repris le contrôle de leur destin”. Le président français appelait alors à la mise en place dès 2019 d’“une Conférence pour l’Europe afin de proposer tous les changements nécessaires à notre projet politique, sans tabou, pas même la révision des traités“.

Avec un an et demi de retard, cette conférence a vu le jour le 9 mai dernier. Elle tient ce samedi sa toute première séance plénière. À cette occasion, des citoyens européens, des députés européens, des représentants des gouvernements de l’UE et de la société civile se rassembleront au Parlement européen à Strasbourg. Lire la suite

Tournée européenne de Joe Biden : à quoi s’attendre ?

Joe Biden a entrepris mercredi son premier voyage en Europe. Une tournée de huit jours à travers le “vieux continent“ qui donnera au président américain l’occasion de consolider des alliances effilochées avec les alliés des États-Unis et de rencontrer le président russe Vladimir Poutine, au milieu de tensions croissantes avec Moscou.

C’est une première tournée en tant que président des Etats-Unis, au cours de laquelle il entend restaurer avec l’Europe, des liens ébranlés par quatre années de présidence Trump. “En ce moment d’incertitude mondiale, alors que le monde est toujours aux prises avec une pandémie unique en un siècle, ce voyage vise à réaliser l’engagement renouvelé de l’Amérique envers nos alliés et partenaires, et a démontré la capacité des démocraties à à la fois relever les défis et dissuader les menaces de cette nouvelle ère“, a écrit le locataire de la Maison Blanche dans un éditorial du Washington Post. “À chaque étape du processus, nous allons indiquer clairement que les États-Unis sont de retour et que les démocraties du monde s’unissent pour relever les défis les plus difficiles et les problèmes qui comptent le plus pour notre avenir.Lire la suite

Israel : un accord trouvé pour contrer Nétanyahou

Le centriste, Yaïr Lapid, chef de l’opposition israélienne, a indiqué mercredi soir qu’il disposait d’une coalition pour former un nouveau gouvernement, et déloger ainsi Nétanyahou, le Premier ministre le plus pérenne de l’histoire d’Israël. Reste désormais à obtenir la confiance du Parlement.

 

L’annonce est tombée trente-cinq minutes avant la “dead line“ fixée mercredi 2 juin à 23h59. Elle a pris corps dans une photo historique sur laquelle apparaissent les trois nouveaux hommes forts d’Israel, à la tête de la coalition destinée à faire tomber le Premier ministre Benyamin Nétanyahou, au pouvoir depuis 2009. A gauche, Yaïr Lapid, le chef de l’opposition israélienne, leader du parti centriste Yesh Atid. Au centre, Naftali Bennett, leader de l’extrême droite religieuse nationaliste, qui a fait de l’annexion de parties de la Cisjordanie, son mantra politique. A droite enfin, le Palestinien de citoyenneté israélienne, l’islamiste Mansour Abbas.Lire la suite

Le parquet européen chargé de la lutte contre la fraude entre en fonction

Fraude à la TVA, détournement de fonds, corruption… Chaque année, plusieurs milliards d’euros échappent au budget de l’UE. Installé au Luxembourg, le nouveau parquet européen doit y faire face. Organisation, missions, compétences… Tour d’horizon de cette instance anti-fraude qui entre officiellement en fonction ce 1er juin.

C’est le nouvel outil anti-fraude de l’Union Européenne. Avec plusieurs mois de retard sur l’échéance initiale, le parquet européen entre en fonction ce mardi 1er juin. Cette instance indépendante basée au Luxembourg sera chargée de la lutte contre les atteintes aux intérêts financiers de l’Union.

La fraude contre les intérêts financiers de l’UE est aujourd’hui largement répandue. Chaque année, des milliards d’euros échappent en effet au budget européen, et donc à celui de ses Etats membres. Selon les institutions européennes, la fraude transnationale serait de l’ordre 50 milliards d’euros par année. En 2018, la seule fraude à la TVA aurait représenté à elle seule 140 milliards d’euros de pertes pour les budgets des Etats membres. Un chiffre qui pourrait avoir atteint 164 milliards d’euros en 2020 en raison de la crise du Covid-19, selon les estimations de la Commission européenne. Lire la suite

Feu vert des 27 au plan de relance de l’UE

Il ne manquait que les votes de l’Autriche et de la Pologne pour ratifier définitivement “l’historique“ plan de relance européen de 672 milliards d’euros. C’est chose faite depuis jeudi. L’UE va ainsi pouvoir démarrer sa première émission de dette commune. Les premiers paiements, qui doivent permettre aux états membres de financer des projets d’investissements, sont attendus au mieux fin juillet.

Souvent critiqué pour la lenteur de sa mise en place, le plan de relance de l’UE pour surmonter les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19, va enfin pouvoir être mis en oeuvre. Les deux derniers pays qui ne l’avaient pas encore fait, la Pologne et l’Autriche ont approuvé ce plan, permettant ainsi de conclure le processus de ratification de ce projet historique. “Avec les votes positifs des parlements autrichien et polonais aujourd’hui, les 27 Etats membres ont finalisé le processus parlementaire d’approbation“, a salué le commissaire européen au Budget Johannes Hahn sur Twitter.Lire la suite

Emmanuel Macron au Rwanda pour ouvrir une nouvelle page, 27 ans après le génocide

Emmanuel Macron est attendu ce jeudi au Rwanda, première escale d’une mini-tournée africaine. Une visite hautement symbolique, avec l’ambition de finaliser le processus de réconciliation après plus de 25 ans de tensions diplomatiques liées au rôle joué par la France dans le génocide des Tutsi de 1994.

Vingt-sept ans après le génocide, Emmanuel Macron a atterri ce jeudi pour la première fois à Kigali, afin “d’ouvrir une nouvelle page“ des relations franco-rwandaises. La première escale de cette mini-tournée africaine s’annonce hautement symbolique et est présentée par l’Élysée comme l“’étape finale de la “normalisation des relations entre les deux pays“, après plus de 25 ans de tensions diplomatiques liées au rôle joué par la France dans le massacres des Tutsi en 1994. Le président français a affirmé la semaine dernière qu’il auraà cœur d’écrire une nouvelle pageentre la France et le Rwanda, deux pays qui, selon son homologue Paul Kagame, ont désormais l’opportunité de “créer une bonne relation“. Lire la suite

Conflit israélo-palestinien : le bras de fer France-Etats-Unis

C’est un véritable bras de fer qu’ont engagé  la France et les Etats-Unis sur le conflit israélo-palestinien. Alors que Washington bloque depuis huit jours l’adoption d’une déclaration commune, Paris a dégainé mardi une résolution devant le Conseil de sécurité. Fin de non-recevoir de Joe Biden qui a finalement appelé Israël à la désescalade, et impuissance des européens, divisés.

C’est une première crise ouverte entre les deux alliés depuis l’arrivée au pouvoir de Joe Biden, qui pourtant avait promis un réengagement américain dans la diplomatie multilatérale. Au risque de braquer les États-Unis, la France a essayé de mettre sa pierre à l’édifice dans les négociations diplomatiques qui entourent le conflit israélo-palestinien. Après huit jours de blocage de la part de Washington, Paris a proposé mardi 18 mai, en coordination avec l’Égypte et la Jordanie, une résolution au Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) . Lire la suite

Funérailles du prince philip : une cérémonie sans artifices

Décédé à l’âge de 99 ans, le prince philip sera inhumé ce samedi 17 avril, dans l’enceinte du château de Windsor. Une cérémonie sans artifices comme le souhaitait le duc d’Édimbourg et, en comité restreint pour cause de Covid. Déroulement des funérailles, étape par étape, invités, retransmission… Toutes les infos sur la journée. 

Le palais de Buckingham a annoncé la nouvelle le vendredi 9 avril 2021, déclarant : “C’est avec une profonde tristesse que Sa Majesté la reine annonce la mort de son mari bien-aimé, Son Altesse Royale le prince Philip, duc d’Édimbourg.“ Pilier de la monarchie britannique depuis le 6 février 1952,  Philip Mountbatten qui s’est éteint après sept décennies passées au cœur de la vie publique du Royaume-Uni, sera inhumé ce samedi 17 avril.Lire la suite