Elections européennes : les résultats par pays

Ils étaient quelque 47 millions de nationaux à voter ce dimanche pour élire leurs représentants au Parlement européen. Mais ils n’étaient pas les seuls. L’ensemble des 27 autres pays européens a voté en rangs serrés pour élire les députés qui les représenteront à Bruxelles. Les résultats nationaux, en France et pays, par pays, chez nos voisins.

Les résultats des européennes, qui se sont déroulées du 23 au 26 mai, ont été dévoilés au fur et à mesure de la soirée de ce dimanche 26 mai. Côté participation, le taux pour ces élections est “le plus élevé en 20 ans”, avec une estimation de 51% (+ 9 points par rapport à 2014), dont environ 2,3% de bulletins blancs et nuls pour les 27 pays membres de l’Union Européenne (UE). Le taux de participation électorale a ainsi dépassé les 50% sur tout le continent pour la première fois en un quart de siècle. Ce qui suggère un regain d’intérêt pour l’UE, malgré les efforts jusqu’ici infructueux de la Grande-Bretagne pour quitter le bloc et les défis externes de la Russie, de la Chine et des États-Unis. Le taux de participation affiné en incluant le Royaume-Uni pourrait se situer entre 49 et 52%.

Lire la suite

Elections européennes : des estimations aux premiers résultats nationaux : le film de la soirée

C’est une soirée électorale intense qui s’annonce. Dès 18 heures, tomberont les premières estimations de résultats nationaux dans sept pays, suivies à 20 heures de celles en France. Vers 21 heures de nouvelles estimations des résultats nationaux seront données. Elles seront affinées par les chaînes tout au long des différentes soirées électorales qu’elles consacrent aux européennes. Il faudra attendre 23h15 pour avoir une première projection du nouveau Parlement européen et 23 h30 pour connaître les résultats officiels en France. Voici heure par heure à quoi va ressembler votre soirée électorale, ce dimanche.

Tous les pays n’ayant pas voté le même jour, les résultats des vingt-huit ne seront pas tous communiqués dès 20 heures. Il faudra même attendre assez tard pour avoir une idée globale du nouveau Parlement européen. Voici, à quoi ressemblera la soirée électorale.

Lire la suite

Européennes : ce qu’il faut savoir avant de voter ce dimanche

Ce dimanche 26 mai, plus de 47  millions d’électeurs sont appelés à se rendre aux urnes pour élire les 79 députés qui représenteront la France à Bruxelles. Comment trouver son bureau de vote ? Quels sont les horaires d’ouverture ? Avoir sa carte d’électeur est-il obligatoire pour voter ? Peut-on imprimer son bulletin ? Peut-on voter en ligne … Ce que vous devez savoir avant de vous rendre au bureau de vote.

Jour J en France pour les élections européennes. La neuvième édition du vote communautaire ouverte depuis jeudi, avec le Royaume-Uni, se déroule ce dimanche 26 mai dans l’hexagone. Les électeurs français vont pouvoir choisir parmi les 34 listes en lice, les 79 députés européens qui représenteront la France au Parlement européen pour la prochaine mandature (2019-2024). Pour participer à ce scrutin, il faut impérativement être âgé(e) de plus de 18 ans à la veille de l’élection et bien sur, être inscrit sur les listes électorale. L’inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans  (sous conditions), ainsi que pour les personnes obtenant la nationalité française à partir de 2019. Si vous vous trouvez dans une autre situation (déménagement, citoyen européen résidant en France…),  il vous appartenait de demander cette inscription.

Lire la suite

A quoi pourrait ressembler le futur Parlement européen ?

Si comme le prédisent les sondages, les populistes “raflent la mise”, que la gauche est en perte de vitesse, que les conservateurs se maintiennent… A quoi pourrait ressembler le nouveau visage du Parlement européen ? Pour la première fois en vingt ans, les deux principaux groupes politiques pourraient ne pas disposer de la majorité à eux deux. Ce qui devrait changer le visage du nouvel hémicycle. Quels alliances pourraient intervenir pour dégager une nouvelle majorité ? Quels seront les nouveaux “faiseurs de rois”? Explications.

On connaîtra ce dimanche soir le visage des 751 députés européens, mais pas forcément l’équilibre politique du nouveau parlement. Le véritable rapport de force au sein de l’hémicycle ne se dessinera en effet qu’au bout de quelques jours, voire semaines, au terme de discussions et d’alliances. Les partis et élus de chaque pays ont jusqu’à la l’ouverture de la nouvelle session du parlement, le 2 juillet,  pour s’organiser en groupes politiques. Comme de nombreux Parlements nationaux, celui de l’UE doit faire face à l’émiettement de l’échiquier politique, l’usure des formations traditionnelles. On sait déjà que plusieurs formations seront remodelés et, que des alliances seront conclues pour dégager une majorité. Des changements majeurs sont attendus en 2019. Pour la première fois en vingt ans, les deux principaux groupes, à savoir le Parti populaire européen (PPE) et l’Alliance progressiste des socialistes & démocrates (S&D) pourraient en effet ne pas disposer de la majorité à eux deux”, comme le souligne Contexte, qui propose aussi un agrégat de sondages.

Lire la suite

Elections européennes : le casse tête des 34 listes

 

Elles seront trente-quatre listes à s’aligner ce dimanche sur la ligne de départ. Pour autant, elles ne jouent pas la partie à armes égales. Quelles sont les personnalités marquantes de chacune de ces listes ? Leur appartenance politique ? Leurs propositions phares ? Le poids que chacune pourrait représenter dans le futur parlement européen. Décodage des informations essentielles sur les trente-quatre candidatures au scrutin européen.

C’est un nombre record qui est proposé aux électeurs français pour le scrutin de ce dimanche. Comme l’Allemagne (41 listes), la France a enregistré une explosion des listes validées pour ces élections européennes. Un record bien supérieur aux 20 listes qui avaient été déposées en 1999, date du dernier scrutin des européennes avec une circonscription unique. Reste que tous n’ont pas la même chance d’être élus, même si vous votez pour eux. Notamment en raison du morcellement du paysage politique français, en particulier de la Gauche. Nous avons donc fait le choix de mettre en avant les listes qui ont de sérieuses chances de décrocher au moins un des 74 sièges en jeu (79 après le départ effectif du Royaume-Uni de l’Union européenne).

Lire la suite

LREM dévoile ses 79 propositions pour une “Renaissance européenne”

Moins de trois semaines avant les élections européennes, la République En Marche a dévoilé ce mercredi, son programme pour une “Renaissance de l’Europe”. En tout 79 propositions déclinées au travers d’un document de 32 pages, regroupées en neuf thématiques. Avec une priorité, la transition écologique. Revue des principales propositions.

Vingt-quatre heures avant sa présentation officielle, la liste “Renaissance” a mis en ligne ce mercredi, son programme pour une Renaissance de l’Europe”. Une divulgation  qui intervient à point nommé, pour sauver le “soldat” Nathalie Loiseau, en perte de vitesse dans les sondages. Le credo de La REM et ses alliés, qui s’inscrit dans la continuité de la ligne suivie par Emmanuel Macron, se décline en 79 points, dont 9 propositions principales. Trois thèmes majeurs se dégagent : la transition écologique, et la justice fiscale et sociale en Europe.

Lire la suite

Européennes : le RN continue de “mener la course”

 

A trois semaines des européennes, le Rassemblement National (RN) devance toujours la liste de la majorité selon le baromètre EuroTrack OpinionWay-Tilder pour “Les Echos”, publié le jeudi 25 avril. Derrière le duo de tête, la liste Les Républicains franchit la barre symbolique des 10 %. La Gauche qui aborde ce scrutin en ordre éclaté, reste en grande difficulté. Mais l’autre enseignement de ce sondage, est le désintérêt des français pour cette campagne, en hausse de sept points par rapport à la précédente étude réalisée en mars.

A la différence des précédents scrutins européens, où une seule liste caracolait en tête, la République En Marche (LREM) et le Rassemblement national sont depuis plusieurs mois au coude-à-coude. Alors qu’il ne reste plus que trois semaines aux différentes formations pour creuser l’écart, la liste RN emmenée par Jordan Bardella atteindrait 24 %, soit trois points de plus que les intentions de votes destinées aux troupes de Nathalie Loiseau (LREM). Stable, la liste LREM recueille en effet 21% des intentions de vote. Les lignes ne sont pas pour autant figées et le match reste “très ouvert”, comme le souligne, Bruno Jeanbart, directeur général adjoint d’Opinionway.Lire la suite