Elections municipales : derniers jours pour s’inscrire sur les listes électorales

Les inscriptions sur les listes électorales pour voter aux municipales le 15 mars prochain seront closes ce vendredi 7 février. Il ne vous reste donc que quelques jours pour vous inscrire dans votre commune. Cette démarche administrative concerne essentiellement les électeurs ayant déménagé d’une commune à une autre ou au sein de la même commune. On vous explique comment faire.

Les élections municipales des 15 et 22 mars arrivent à grands pas. Pour ce passage aux urnes il est essentiel, et même indispensable de s’inscrire sur les listes électorales, et ce à temps. Il est dorénavant possible de s’inscrire jusqu’à six semaines avant le scrutin. Vous avez donc jusqu’au vendredi 7 février pour le faire. Certaines personnes peuvent toutefois demander leur inscription après la date de clôture. Si vous êtes concerné(e), vous devez déposer votre demande en ligne ou auprès de la mairie d’arrondissement en justifiant que votre situation entre bien dans l’une des catégories visées. Vous devrez alors fournir les pièces justificatives habituelles nécessaires pour une inscription.

Si vous êtes ressortissant d’un État membre de l’Union européenne et que vous résidez en France, vous pouvez demander votre inscription sur les listes électorales complémentaires pour voter lors des élections municipales. Votre démarche d’inscription s’effectue dans les mêmes conditions que pour les ressortissants français. Attention : depuis le 31 janvier 2020, le Royaume-Uni ne compte plus parmi les États membres de l’Union européenne. Les britanniques résidant en France ne peuvent donc plus participer à l’élection des représentants au Parlement européen, ni aux élections municipales.

Pour les personnes âgés de 18 ans, l’inscription sur les listes est automatique dans la plupart des cas, tout comme pour les personnes qui ont obtenu la nationalité française après 2018.

Il faut pour cela que le jeune ait accompli à la mairie de son domicile les formalités de recensement citoyen à l’âge de 16 ans en vue de l’organisation de la Journée Défense et citoyenneté. Si cette démarche n’a pas été effectuée ou s’il souhaite s’inscrire dans une autre commune que celle dans laquelle il a effectué son recensement, Il doit alors s’inscrire auprès de la commune de son nouveau domicile.

Quelques cas particuliers sont à signaler : les personnes qui atteignent la majorité après le 7 février ont jusqu’au 5 mars pour s’inscrire sur les listes électorales. Les personnes ayant eu connaissance de leur naturalisation française après le 7 février, ou les personnes ayant acquis la nationalité par déclaration ou manifestation expresse de volonté après le 7 février, bénéficient eux aussi du délais du 5 mars.  Consultez tous les détails.

En cas de doute, de déménagement ou encore de longue période sans voter, n’hésitez pas à vérifier votre  inscription grâce à la page  « Interroger sa situation électorale« . Elle permet notamment de connaître précisément l’adresse de son bureau de vote. Soyez également attentif en cas de déménagement dans une autre commune. Une telle situation peut en effet entraîner une radiation des listes de son ancienne commune. Dans ce cas précis, une nouvelle inscription est impérative. En l’absence de radiation, il est possible de voter dans son ancienne commune ou, si la distance est trop grande, de donner procuration à un électeur inscrit dans cette même ville. De manière générale, l’inscription sur une liste entraîne d’office la radiation des listes de son ancienne commune.

Comment s’inscrire ?

Plusieurs solutions existent pour s’inscrire sur les listes électorales. Quel que soit votre choix, il vous sera demandé de fournir un justificatif de domicile ou de résidence de moins de 3 mois ainsi qu’un justificatif d’identité  : carte nationale d’identité ou passeport français, valide ou périmé depuis moins de 5 ans. Si vous êtes ressortissant européen, votre demande doit comporter :

  • un justificatif de domicile ou de résidence ;
  • votre carte d’identité ou votre passeport en cours de validité (délivré par l’administration compétente du pays dont vous possédez la nationalité) ou votre carte de séjour en France ;
  • le formulaire de demande d’inscription, rempli et signé :

  • L’inscription peut se faire en ligne sur le site Service-public.fr.  Pour recourir à ce téléservice, vous devez toutefois préalablement avoir créé un compte France Connect ou service-public.fr et disposer des pièces justificatives nécessaires, en version dématérialisée.
  • Autre solution, prendre la direction de la mairie de son lieu de résidence où là encore les mêmes justificatifs vous seront demandés.
  • Il est également possible de faire une demande envoyée par courrier à la mairie de sa commune ou à sa mairie d’arrondissement. Si vous optez pour cette solution, un formulaire imprimable est à compléter et à joindre aux justificatifs de domicile et d’identité.

Enfin, pour les personnes ne pouvant se déplacer, l’inscription sur les listes électorales peut être effectuée par une personne de confiance. Celle-ci devra à son tour fournir les pièces justificatives évoquées ci-dessus mais devra pour se faire, avoir une autorisation manuscrite attestant du pouvoir confié par le mandant.

Pour tous, le 15 mars, il suffira ensuite d’une pièce d’identité pour voter, jointe ou non à une carte d’électeur.

Posted in Municipales 2020 and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *