Ce qu’il faut retenir du premier discours à la Nation de Joe Biden

Dans une première adresse à la Nation depuis son arrivée à la Maison Blanche, Joe Biden a livré un message d’espoir aux américains. Le 46ème président des Etats-Unis s’est engagé à ce que tous les adultes soient éligibles au vaccin contre le Covid avant le 1er mai. Il a également prédit un possible retour à la normale d’ici le 4 juillet, jour de la fête nationale et a détaillé plusieurs mesures visant à accélérer les vaccinations à travers le pays.

C’était le premier discours de sa présidence aux heures de grande écoute. Après 50 jours de mandat, le président américain, Joe Biden, s’est adressé à la Nation lors d’un discours de 24 minutes, prononcé depuis l’East Room de la Maison Blanche, un an jour pour jour après le début des restrictions liées au Covid-19 aux États-Unis. Dans une allocution à la tonalité tour à tour grave et optimiste, le locataire de la Maison Blanche a proposé jeudi soir un plan pour sortir le pays de la crise.

Il y a plus d’un an, personne n’aurait pu imaginer ce que nous allions vivre. Mais maintenant, nous y arrivons. C’est une expérience partagée qui nous unit en tant que nation“, a déclaré le président Biden en préambule de son discours. “Ce combat est loin d’être terminé“, a-t-il mis en garde, enjoignant les Américains à continuer à suivre les consignes sanitaires sous peine de voir les restrictions rétablies. De “meilleurs jours“sont à venir, a-t-il promis. Les États-Unis démontreront bientôt qu’ils ont “vaincu l’une des périodes les plus sombres et les plus dures“ de leur histoire, a-t-il ajouté.

Une éligibilité au vaccin pour tous les américains, d’ici le 1er mai

Joe Biden a indiqué avoir ordonné à tous les États, la levée progressive des restrictions d’âge, afin que tous les Américains adultes soient éligibles au vaccin d’ici le 1er mai. “Je demanderais à tous les États, tribus et territoires de rendre tous les adultes, personnes de 18 ans et plus, éligibles à la vaccination au plus tard le 1er mai“ a indiqué le président américain.

Mais attention, cela ne signifiera pas pour autant, que tous les Américains auront une chance d’être vaccinés avant cette date butoir. “Tous les Américains adultes seront éligibles pour recevoir un vaccin au plus tard le 1er mai“, a annoncé le président Biden. “Cela ne signifie pas que tout le monde va se faire vacciner immédiatement, mais cela signifie que vous pourrez faire la queue à partir du mois de mai“, a t-il précisé. “C’est beaucoup plus tôt que prévu !“, a t-il ajouté.

Alors que beaucoup d’États ont largement suivi les directives fédérales concernant l’ordre dans lequel vacciner différents groupes, il existe encore aux Etats-Unis un patchwork de directives d’admissibilité différentes qui restreignent les personnes qui peuvent les recevoir.

Un semblant de normalité d’ici le 4 juillet

Le président américain a également placé le 4 juillet, jour de la fête nationale, comme un nouveau marqueur pour les États-Unis sur la voie du retour à la normalité. Bien que prudente, la date offre au pays un formidable espoir pour l’été.“Le 4 juillet avec vos proches est l’objectif“, a déclaré Joe Biden

D’ici le 4 juillet, il y a de fortes chances que vous, vos familles et vos amis puissiez vous réunir dans votre cour ou dans votre quartier pour organiser un barbecue et célébrer le jour de l’indépendance“, a-t-il précisé. Ajoutant : “Après cette longue année difficile, cela fera de ce jour de l’indépendance quelque chose de vraiment spécial où nous non seulement marquerons notre indépendance en tant que nation, mais commencerons à marquer notre indépendance face à ce virus“.

Une intensification du programme de vaccination

Plus tôt dans la soirée, la Maison Blanche a déclaré que l’armée déploierait 4.000 membres du service actif “pour soutenir les efforts de vaccination“, avec un total de 6.000 soldats soutenant les programmes de vaccination. Vendredi, l’administration américaine a également indique qu’elle autoriserait beaucoup plus de professionnels à se faire vacciner: dentistes, ambulanciers  et paramédicaux, vétérinaires et même des étudiants en médecine et en soins infirmiers. “Nous mobilisons des milliers de vaccinateurs pour injecter ce vaccin« , a déclaré le président Biden.

L’administration américaine prévoit également de centraliser les informations sur un site Web soutenu par le gouvernement fédéral, permettant aux Américains de rechercher les vaccins disponibles, et les lieux de vaccinations, avec un centre d’appels, et de fournir un soutien technologique aux États.

Une condamnation face aux attaques contre les Américains d’origine asiatique

Joe Biden a également condamné les récentes attaques contre les Américains d’origine asiatique, les décrivant comme “des crimes de haine vicieux contre les Américains d’origine asiatique qui ont été attaqués, harcelés, blâmés et bouc émissaire“.“En ce moment même, un si grand nombre d’entre eux, nos compatriotes américains, sont en première ligne de cette pandémie essayant de sauver des vies, et encore – encore – ils sont forcés de vivre dans la peur pour leur vie, simplement en marchant. dans les rues d’Amérique“ a-t-il dit. “C’est faux, ce n’est pas américain et ça doit s’arrêter“, a t-il martelé.

Le discours intégral du président Biden (VO)

Posted in Etats-Unis, Europe/Monde and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.