Covid-19 : “coup de booster“ sur la campagne de vaccination

Par une série d’annonces ce vendredi, l’exécutif a choisi de donner un coup d’accélérateur à la campagne de vaccination en France. Dès le 1er mai, elle sera ouverte à de nouvelles franges de la population, puis à partir du 15 mai, aux plus de 50 ans. Dans un deuxième temps, à partir de la mi-juin, tous les français adultes de plus de 18 ans pourront recevoir une première dose de vaccin.

Les vaccins élargissent leur audience. Alors que près de 15 millions de personnes ont déjà reçu au moins une première dose en France, la campagne de vaccination s’ouvre dès demain, samedi 1er mai, à de nouvelles franges de la population. Prenant en compte les critiques sur la gestion de la  campagne, mais aussi les doses qui ne trouvent pas preneur, Emmanuel Macron  a finalement décidé d’accélérer le calendrier initial. Une manière pour le président d’honorer ses engagements. Le 31 mars dernier, il avait en effet assuré que “D’ici la fin de l’été, tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés“.

La vaccination élargie à tous les Français majeurs “fragiles“ dès le 1er mai

Faisant suite à l’annonce d’Emmanuel Macron de l’ouverture de la vaccination à 2,3 millions de personnes de moins de 50 ans en “surcharge pondérale sérieuse“ à partir de ce samedi, le ministre de la Santé, Olivier Véran a précisé vendredi sur franceinfo : “Nous ouvrons la vaccination aux gens qui présentent des comorbidités, comme de l’hypertension, du diabète, de l’insuffisance rénale ou cardiaque, ou des cancers“.  Au total, quelques quatre millions de français majeurs vont donc pouvoir dès ce week-end, recevoir une première dose de vaccin. Un chiffre plus élevé que celui avancé la veille par le chef de l’état, qui avait annoncé jeudi dans la presse régionale l‘ouverture de la vaccination aux seules personnes obèses de plus de 18 ans.

Quelles sont les maladies chroniques concernées?

Selon le ministre de la Santé, la vaccination contre le Covid-19 sera accessible dès demain “à tous les Français majeurs “fragiles““ parmi lesquels les personnes obèses. Quelles sont les maladies chroniques concernées? Une liste de “comorbidités associées à un risque de forme grave de Covid-19“ avait déjà été établie par les autorités pour les précédentes tranches d’âge. En vertu de l’élargissement annoncé, tous les majeurs atteints d’une pathologie de cette liste pourront désormais se faire vacciner, sans distinction d’âge, a précisé le ministère de la Santé à l’AFP. Sont concernés les personnes âgées de plus de 18 ans, souffrant de l’une des pathologies suivantes :

  • maladies cardio-vasculaires“ : hypertension artérielle compliquée (notamment complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), antécédent d’accident vasculaire cérébral, antécédent de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque ; antécédents de coronaropathie ;
  • diabète“ de types 1 et 2″ ;
  • maladies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale« , notamment: broncho pneumopathie obstructive, insuffisance respiratoire, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil ;
  • insuffisance rénale chronique“ ;
  • obésité, avec indice de masse corporelle ≥30“ ;
  • cancer ou “hémopathie maligne“ ;
  • maladies hépatiques chroniques, en particulier la cirrhose“ ;
  • immunodépression congénitale ou acquise“ ;
  • syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie“ ;
  • pathologies neurologiques“: maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale, maladie cérébelleuse progressive ;
  • troubles psychiatriques“ et “démence“.
“Des précisions seront apportées prochainement par une intervention du Premier ministre et moi-même, dans le cadre d’une conférence de presse“, a annoncé vendredi le ministre de la Santé.

Quelles sont les particularités concernant l’obésité?

S’agissant des personnes souffrant d’obésité, sont concernés tous les adultes dont l’indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 30. Le diagnostic clinique de l’obésité passe en effet notamment par le calcul de cet indice qui correspond au poids (en kg) divisé par le carré de la taille (en mètres).

Les adultes de plus de 18 ans éligibles à la vaccination à partir du 15 juin

C’est la deuxième annonce d’importance. Elle émane d’Emmanuel Macron. Sur Twitter ce vendredi, le président de la république a donné rendez-vous aux adultes de 18 ans et plus le 15 juin, pour se faire vacciner. “Vous avez 18 ans ou plus : rendez-vous le 15 juin pour vous faire vacciner“, a indiqué le chef de l’état. “ Auparavant, les plus de 50 ans pourront le faire à partir du 15 mai,“ a-t-il ajouté dans une série de tweets. Concrètement, cette date verra l’élargissement de la vaccination aux 18-49 ans sans facteurs de risque. Tous les 50-54 ans pourront être quant à eux vaccinés à partir du 15 mai. Pour l’heure, rappelons que la vaccination est ouverte à tous à partir de 55 ans. En dessous de cet âge, y sont éligibles les personnes justifiant de motifs médicaux précis, ainsi que les professions prioritaires. 

Le ministre de la Santé a annoncé vendredi sur franceinfo avoir saisi la Haute Autorité de Santé, afin d’étudier la possibilité de permettre aux personnes qui souhaitent se faire vacciner avec l’AstraZeneca, quel que soit leur âge, de le faire en signant une décharge.

Le nouveau calendrier de vaccination

Le calendrier de vaccination a donc été avancé par rapport aux dernières étapes précisées par le président de la République le 31 mars depuis l’Elysée. À partir du 15 juin, tous les adultes français seront éligibles à la vaccination. Certains sont cependant prioritaires et pourront se faire vacciner avant cette date, compte tenu des annonces intervenues ce vendredi. Ce nouveau calendrier ne prend pas toutefois en compte les publics prioritaires, dont certains sont déjà vaccinables même s’ils ont moins de 55 ans : les professionnels de santé, les personnes gravement malades, les aides à domicile, les sapeurs-pompiers…

 

Posted in COVID_19 and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.