Covid-19 : la carte des 54 départements soumis à un couvre-feu

Lors d’une conférence de presse ce jeudi, le Premier ministre, Jean Castex, a indiqué que le couvre-feu était étendu à 38 nouvelles zones. La moitié des départements de la métropole sont donc désormais concernés par la mesure. Au total, 46 millions de français vont devoir désormais respecter ce confinement nocturne. La carte des 54 départements concernés. 

La mesure concernait jusqu’à présent, huit départements et huit métropoles dont Paris. Le gouvernement a décidé de l’étendre à la moitié du territoire.  C’est la principale annonce faite, ce jeudi 22 octobre, par Jean Castex, lors d’une conférence de presse sur l’évolution de la situation sanitaire en France.

Dès vendredi, minuit, le couvre-feu va être étendu à 38 nouveaux départements, ainsi qu’à la Polynésie. Ce confinement nocturne s’appliquera de 21 heures à 6 heures du matin, et pour une durée de six semaines. Et ce, dans la moitié des départements, soit 54 sur 102. Quelques 46 millions de Français au total sont concernés.Lire la suite

Couvre-feu : les attestations à télécharger pour se déplacer après 21h00

Quelques heures avant l’entrée en vigueur du couvre-feu en Ile-de-France et dans huit métropoles françaises, le ministère de l’Intérieur a mis en ligne sur son site la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire et le justificatif de déplacement professionnel. Des documents indispensables pour se déplacer entre 21 heures et 6 heures du matin dans les zones concernées. Ce qu’il faut savoir sur ces nouveaux “laissez-passer“.

Près de cinq mois après la fin du confinement, l’attestation de déplacement dérogatoire fait son retour en France. Depuis ce vendredi, minuit, il est nécessaire de posséder ce “sésame“ pour vous déplacer entre 21h00 et 6h00 du matin dans neuf métropoles de France :  Paris, Rouen, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Rouen, Montpellier, Saint-Etienne et Toulouse. Des zones placées en alerte maximale, avec mise en place d’un couvre-feu pour une durée minimale de quatre semaines, en raison de la recrudescence de l’épidémie de Covid-19.Lire la suite

Couvre-feu, déplacements, fêtes privées… Le détail des nouvelles restrictions

Au lendemain de l’interview télévisée d’Emmanuel Macron, le Premier ministre, Jean Castex, et plusieurs membres de son gouvernement ont “mis en musique“ les annonces du chef de l’état, lors d’une conférence de presse. Le détail des nouvelles mesures.

Le Premier ministre, Jean Castex, accompagné des ministres de la Santé, Olivier Véran, de l’Intérieur, Gérald Darmanin, de l’Economie, Bruno Le Maire, et du Travail, Elisabeth Borne, a précisé ce jeudi les nouvelles mesures mises en oeuvre pour lutter contre la crise sanitaire. “Comme vous le savez, nous avons pris la décision de placer hier notre pays en état d’urgence sanitaire à compter de samedi prochain 00 heure, ou si vous préférez de vendredi à minuit“, a rappelé en préambule le chef du gouvernement. “Cette décision vaut pour une durée minimale de quatre semaines.“Lire la suite

Covid-19 : un couvre-feu instauré dans les zones rouges

Emmanuel Macron s’est exprimé ce mercredi soir au cours d’une interview télévisée. Le chef de l’état a annoncé la mise en place d’un couvre-feu à partir de samedi minuit en Ile-de-France et dans huit métropoles classées en zone d’alerte maximale. Effectif à partir de samedi minuit, la mesure s’appliquera de 21 heures à 6 heures du matin. 

 

Nous n’avons pas perdu le contrôle“, a déclaré le président dans les premières minutes de son interview. “Nous sommes dans une situation préoccupante et qui justifie que nous ne soyons ni inactifs ni dans la panique. Nous avons appris de la première vague. Nous avons eu 30.000 victimes, depuis lors 2.000 victimes supplémentaires. Et en effet ce virus revient. Nous sommes dans ce qu’on a souvent appelé cette seconde vague et ça remonte partout en Europe“.Lire la suite

L’état d’urgence sanitaire restauré dès samedi en France

L’annonce est intervenue ce mercredi soir. Eu égard à la propagation de l’épidémie de Covid-19, le gouvernement a décidé par décret de rétablir l’état d’urgence sanitaire. La mesure entrera en vigueur samedi 17 octobre à minuit sur l’ensemble du territoire national.

Quelques minutes avant la prise de parole télévisée d’Emmanuel Macron, le décret présenté en conseil des ministres a été révélé. Il rétablit l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire français à partir de minuit dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 octobre.

Eu égard à sa propagation sur le territoire national, telle qu’elle ressort des données scientifiques disponibles, l’épidémie de covid-19 constitue une catastrophe sanitaire mettant en péril, par sa nature et sa gravité, la santé de la population.“ “Elle justifie que l’état d’urgence sanitaire soit déclaré afin que les mesures strictement proportionnées aux risques sanitaires encourus et appropriées aux circonstances de temps et de lieu puissent être prises“, indique le compte rendu du Conseil des ministres.Lire la suite

Couvre-feu, confinement localisé, bulle sociale… : les options de Macron

Emmanuel Macron prendra une nouvelle fois la parole  ce mercredi soir sur France 2 et TF1. Alors que le regain de l’épidémie de Covid-19 de ces dernières semaines fait craindre de nouvelles restrictions, les annonces de l’exécutif sont très attendues. Du couvre-feu aux reconfinements partiels, en passant par la “bulle sociale », plusieurs options anti-Covid sont sur la table. Mais l’une d’entre elles tient la corde. 

Au lendemain d’un nouveau conseil de défense sanitaire, Emmanuel Macron accordera une nouvelle interview à TF1 et France 2, ce mercredi 14 octobre. Le président de la République prendra la parole en direct de l’Elysée à partir de 19h55. Il répondra aux questions d’Anne-Sophie Lapix (France 2) et de Gilles Bouleau (TF1). L’entretien qui sera diffusé en direct sur France 2, TF1, franceinfo, LCI, et TV5 Monde “portera notamment sur la situation sanitaire et économique du pays, alors que la France fait face à une recrudescence de l’épidémie“ de Covid-19, ont précisé les deux chaînes.Lire la suite

Covid-19 : le détail des restrictions à Paris et en Ile-de-france

Touchés de plein fouet par la vague épidémique, Paris et la petite couronne ont basculé dimanche en zone d’alerte maximale. Dans une conférence de presse, le préfet de police Didier Lallement a détaillé les mesures qui vont s’appliquer pendant au moins 15 jours à la capitale et ses départements limitrophes. Rassemblements, bars, restaurants, salles de sport, Ehpad, facs… Le détail des mesures annoncées.

Ce matin nous franchissons une nouvelle étape. Tout cela est normal, cela montre que nous nous adaptons sans cesse à la réalité de l’épidémie“, a déclaré en préambule de sa conférence de presse, le préfet de police de Paris, Didier Lallement.  “Les mesures vont être prises pour les quinze jours qui viennent, avec une réévaluation à l’issue de ces quinze jours pour voir si nous reconduisons ou non un certain nombre de mesures, si nous les infléchissons, si nous les faisons évoluer.“Lire la suite

Nouvelles restrictions, tests, écoles…. : l’essentiel du point presse d’Olivier Véran

Des mesures restrictives à Lyon et à Nice, un renforcement de celles applicables à Marseille, une nouvelle stratégie de dépistage, un assouplissement du protocole sanitaire dans les écoles… Après un point sur l’évolution de la situation sanitaire en France, Olivier Véran, a décliné lors d’une première conférence de presse, la stratégie du gouvernement face à l’épidémie de Covid-19. L’essentiel des informations à retenir. 

C’est une conférence de presse appelée à devenir hebdomadaire. Ce jeudi 17 septembre, le ministre de la Santé a renoué avec les points officiels sur la progression de l’épidémie en France, auparavant réalisé par le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. “Notre stratégie face au Covid repose sur quatre piliers“, a rappelé Olivier Véran, en préambule de son point presse.  “Le premier d’entre eux est les gestes barrières.“ Je tiens à saluer les gestes quotidiens accomplis par les français« , a indiqué le ministre, avant d’ajouter : “Nous devons apprendre à vivre avec le virus pour quelques mois encore“.  Olivier Véran  ensuite détaillé la stratégie du gouvernement pour lutter contre le coronavirus, faisant plusieurs annonces. Lire la suite

Coronavirus : le projet de loi prolongeant les restrictions de 6 mois en Conseil des ministres

Alors que les indicateurs sanitaires se dégradent, le gouvernement souhaite prolonger de 6 mois les restrictions imposées en raison de l’épidémie de Covid-19. Le projet de loi autorisant cette prolongation sera présenté en Conseil des ministres ce mercredi. Ce texte étend de six mois la législation en vigueur, dont la date butoir était fixée au 30 octobre.

Entré en vigueur le 24 mars face à l’épidémie de Covid-19, l’état d’urgence sanitaire, qui permet de restreindre certaines libertés publiques, avait été prolongé en mai jusqu’au 10 juillet. Une loi organisant la sortie de cet état d’urgence était alors entrée en application, pour la période du 11 juillet au 30 octobre sur la majeure partie du territoire, hormis la Guyane et Mayotte.Lire la suite

Port du masque en entreprise : ce que dit le nouveau protocole

Le nouveau protocole sanitaire est entré en vigueur ce mardi 1er septembre. Il impose le port systématique du masque au travail. Des adaptations, bien que strictes, seront néanmoins possibles selon la couleur épidémiologique du département où se trouve la société. Un ajustement qui risque d’être source de confusion pour les plus petites entreprises. 

Quelques heures avant son entrée en vigueur, le ministère du travail a publié dans la soirée de lundi le nouveau protocole sanitaire définissant les obligations sanitaires des entreprises. Sauf rare exceptions, les salariés de France et de Navarre vont donc devoir s’habituer à porter systématiquement le masque sur leur lieu de travail à partir d’aujourd’hui,  faute de quoi ils risquent une sanction disciplinaire.Lire la suite