Funérailles du prince philip : une cérémonie sans artifices

Décédé à l’âge de 99 ans, le prince philip sera inhumé ce samedi 17 avril, dans l’enceinte du château de Windsor. Une cérémonie sans artifices comme le souhaitait le duc d’Édimbourg et, en comité restreint pour cause de Covid. Déroulement des funérailles, étape par étape, invités, retransmission… Toutes les infos sur la journée. 

Le palais de Buckingham a annoncé la nouvelle le vendredi 9 avril 2021, déclarant : “C’est avec une profonde tristesse que Sa Majesté la reine annonce la mort de son mari bien-aimé, Son Altesse Royale le prince Philip, duc d’Édimbourg.“ Pilier de la monarchie britannique depuis le 6 février 1952,  Philip Mountbatten qui s’est éteint après sept décennies passées au cœur de la vie publique du Royaume-Uni, sera inhumé ce samedi 17 avril.

 

Les obsèques du prince se dérouleront dans le parc du château de Windsor, à la Chapelle Saint-Georges, où repose sa dépouille. A l’issue de l’office, le duc d’Edimbourg sera inhumé dans le caveau royal des jardins de Frogmore, qui jouxtent le château de Windsor. C’est là que reposent déjà le roi George VI, le père d’Elizabeth II, ainsi que d’autres monarques.

Des funérailles sans “grand tralala“

En tant que prince consort, le duc d’Edimbourg aurait dû avoir droit à des obsèques nationales, mais l’époux de la reine Elizabeth a lui-même précisé qu’il ne voulait pas de “grand tralala“. Philip Mountbatten a été très impliqué dans la préparation de la cérémonie qui a été minutieusement orchestrée par le Lord Chamberlain, William Peel, le plus haut fonctionnaire de la Maison royale. Les funérailles demain auront ainsi la tonalité militaire qu’il souhaitait. Les premiers régiments sont arrivés vendredi au château de Windsor, pour un dernier hommage à l’un des leurs.

Le déroulement de la cérémonie

La cérémonie, qui sera dirigée par le doyen de Windsor, devrait durer 50 minutes. Les funérailles proprement dites débuteront à 15 heures, heure locale (HL), donc 16h00 en France. Comme l’a détaillé le palais de Buckingham jeudi en fin de journée, la cérémonie commencera en réalité à 11 heures (HL) : le cercueil du prince Philip sera déplacé de la chapelle privée de Windsor à la cour intérieure du château par des officiers. Puis, à 14h15, des représentants de toutes les forces armées britanniques prendront place dans la cour carrée.

A 14h38, le cercueil du duc d’Edimbourg sera placé sur le véhicule spécial imaginé et conçu par le prince lui même : un corbillard Land Rover d’un ton vert foncé de style militaire. D’après le Daily Mail, cet engin  unique aurait nécessité seize années de développement et les touches finales auraient été apportées en 2019. Le cercueil du duc émergera de l’entrée d’État du château de Windsor dans le quadrilatère à 14 h 40, suivi par des membres de la famille royale qui marcheront derrière dans une procession.

Suivront le corbillard Land Rover, les quatre enfants du duc d’Edimbourg, le prince Andrew, le prince Charles, la princesse Anne et le prince Edward, ainsi que ses petits enfants, le prince Harry et le prince William. De retour pour la première fois sur le sol britannique depuis plus d’un an après sa mise en retrait de la monarchie, le prince Harry apparaîtra ainsi en public aux côtés de son frère aîné William et de son père Charles. Enceinte, son épouse Meghan Markle, dont les révélations sur la famille royale le 7 mars dernier ont créé une onde de choc considérable, est restée aux États-Unis.

Des membres de l’état-major du duc suivront derrière , notamment son secrétaire particulier le brigadier Archie Miller Bakewell, un agent de protection personnelle, deux pages et deux valets. Les obsèques débuteront par une minute de silence à 15h00, heure locale, dans tout le pays, alors que le doyen de Windsor et l’archevêque de Canterbury recevront le cercueil, pour la cérémonie religieuse.

Des funérailles en comité restreint

Crise sanitaire oblige, selon les directives officielles, un maximum de 30 personnes est autorisé à assister aux funérailles du prince Philip. La reine Elizabeth II, le prince Charles, sa femme Camilla Parker Bowles, ainsi que les princes Harry, William et son Kate Middleton, seront rejoints par le fils de la princesse Anne, Peter Phillips, son mari, le vice-amiral Sir Tim Laurence (le gendre de la reine) et le comte de Snowdon (le fils de la princesse Margaret).

Figurent par ailleurs sur la liste des invités pour n’en citer que quelques uns : la comtesse de Wessex, la duchesse de Cambridge, Zara et Mike Tindall,  la princesse Beatrice, d’Edoardo Mapello Mozzi, la princesse Eugénie, le vicomte Severn et Lady Louise Mountbatten-Windsor, Lady Sarah et M. Daniel Chatto, le prince Richard, le duc de Gloucester, le duc de Kent et de la princesse Alexandra…

Mercredi 14 avril, le bureau de Boris Johnson a indiqué que ce dernier préférait laisser sa place à un proche du prince consort. “Le premier ministre a toujours voulu agir selon ce qui est le mieux pour la famille royale, et afin donc de permettre au plus de proches possible d’assister à l’évènement, il n’y assistera pas lui-même samedi“, peut-on lire dans le communiqué du 10 Downing street.

Les 10 arrière-petits-enfants du prince Philip, considérés comme trop jeunes par la reine, n’assisteront pas en revanche à la cérémonie. Tous étant âgés de 10 ans et moins. Le public n’est également pas autorisé à se rassembler en masse sur les lieux de la cérémonie. Un site sera ouvert afin que les britanniques qui le souhaitent puissent laisser des messages de condoléances.

Des règles sanitaires strictes

En raison des mesures sanitaires mises en place au Royaume-Uni pour lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19, toute personne doit rester à au moins deux mètres de toute autre personne n’appartenant pas au même foyer. La reine Elizabeth II sera donc bel et bien assise seule lors des funérailles de son époux. La seule personne qui pourra se tenir à ses côtés à cette occasion sera le brigadier Archie Miller-Bakewell, le secrétaire privé du prince Philip. Tous les membres de la famille royale seront par ailleurs obligés de porter un masque et ne seront pas autorisés à chanter.

Comment suivre les obsèques royales ?

La couverture en direct et en ligne de l’évènement au Royaume-Uni commencera à 12h30, heure locale, sur BBC One, BBC News Channel et BBC iPlayer. Le site Web et l’application BBC News propose la diffusion de l’évènement au Royaume-Uni et à l’étranger.

En France, les funérailles royales seront retransmises par les chaînes nationales et la plupart des chaines d’infos. Sur France 2, Thomas Sotto et Stéphane Bern présenteront une édition spéciale à partir de 15 h 05, avec notamment la journaliste Adélaïde de Clermont-Tonnerre. Cette édition spéciale sera diffusée simultanément sur TV5Monde, tandis que franceinfo proposera sa propre retransmission à partir de 15 h 05, animée par Clémence de la Baume. TF1 diffusera une édition spéciale à partir de 15 h 05, retransmise également sur LCI, et présentée par Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau.

Côté chaines infos, BFMTV lancera son édition spéciale à 13 h00, présentée par Ronald Guintrange. Aurélie Casse prendra la suite à 15 h avant de passer le témoin à 17h00 à Jean-Baptiste Boursier. La chaîne annonce en invités spéciaux les spécialistes de la famille royale Frédéric Mitterrand et Jean des Cars, et l’éditorialiste Ulysse Gosset. Elle  proposera de vivre l’intégralité de la cérémonie, traduite en français. CNews diffusera elle aussi une édition spéciale à partir de 15 h 30, présentée par Thierry Freret avec Marc Menant. En plateau, on retrouvera l’historien Philippe Delorme, la rédactrice en chef de Voici Marion Alombert.

Posted in Europe/Monde and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.