Conférence sur l’avenir de l’Europe : début du grand débat

Après le lancement solennel du 9 mai dernier à Strasbourg en présence d’Emmanuel Macron, la Conférence sur l’avenir de l’Europe a choisi le même lieu pour sa session inaugurale. Elle se tiendra ce samedi 19 juin et rassemblera 400 personnes. Zoom sur cette institution qui offre à tous les citoyens européens, la possibilité de s’exprimer sur ce qu’ils attendent de l’UE.

En mars 2019, Emmanuel Macron écrivait une lettre intitulée “Pour une renaissance européenne“. Il y brossait une Union européenne (UE) dans laquelle “les peuples auront véritablement repris le contrôle de leur destin”. Le président français appelait alors à la mise en place dès 2019 d’“une Conférence pour l’Europe afin de proposer tous les changements nécessaires à notre projet politique, sans tabou, pas même la révision des traités“.

Avec un an et demi de retard, cette conférence a vu le jour le 9 mai dernier. Elle tient ce samedi sa toute première séance plénière. À cette occasion, des citoyens européens, des députés européens, des représentants des gouvernements de l’UE et de la société civile se rassembleront au Parlement européen à Strasbourg.

Qu’est ce que la conférence sur l’avenir de l’Europe ?

“L’avenir est entre vos mains“, promet son site web. Mais est-ce vrai ? Est-ce vraiment une renaissance pour l’Europe ? La conférence de l’Europe se veut une chambre d’écho. L’institution vise en effet à offrir à tous les citoyens européens, la possibilité de s’exprimer sur ce qu’ils attendent de l’Union Européenne (UE).

Selon une récente enquête Eurobaromètre, 92% des Européens souhaitent en effet que leur voix “soit davantage prise en compte dans les décisions relatives à l’avenir de l’Europe“. Trois-quarts d’entre eux considèrent que la conférence sur l’avenir de l’Europe aura un impact positif sur la démocratie au sein de l’Union; 76 % estiment qu’il s’agit d’un progrès important pour la démocratie au sein de l’Union, une majorité nette partageant cet avis dans chacun des États membres de l’Union.

Comment fonctionne cette conférence ?

Les sessions plénières de la conférence

L’assemblée plénière de la Conférence est composée de 108 représentants du Parlement européen, de 54 représentants du Conseil (deux par État membre) et de trois représentants de la Commission européenne, ainsi que de 108 représentants de tous les parlements nationaux sur un pied d’égalité. 108 citoyens européens y participeront également. Les sessions plénières de la conférence permettent de débattre et de développer les recommandations faites par les panels de citoyens européens et celles de la plateforme numérique multilingue.

Les panels de citoyens

Les panels de citoyens européens débattent des idées discutées en ligne sur la plateforme numérique ou, durant les évènements et présentent leurs propositions. Quatre panels de citoyens sont prévus, composés de 200 membres chacun et comprenant chacun au moins une citoyenne et un citoyen par État membre. Ces citoyens sont choisis de manière aléatoire pour veiller à ce qu’ils soient représentatifs de la diversité de l’UE, en termes d’origine géographique, de sexe, d’âge, de milieu socio-économique et de niveau d’éducation. Les jeunes de 16 à 25 ans constituent un tiers de chaque panel.

Modalités pratiques relatives à l'organisation des panels de citoyens européens de la conférence sur l'avenir de l'Europe

Ces quatre panels de citoyens sont appelés à débattre notamment des thématiques assignés à chacun d’entre eux :

  • Démocratie et valeurs européennes, droits, État de droit, sécurité
  • Changement climatique, environnement et santé
  • Économie, justice sociale, emploi, éducation, jeunesse, culture, sport et transition numérique
  • L’UE dans le monde et migration

Chaque panel qui s’est réuni au moins trois fois, est libre de définir ses priorités. Leurs recommandations seront présentées durant la plénière de la Conférence.

Le comité exécutif

Le comité exécutif est composé de membres du parlement européen, du Conseil et de la Commission européenne, ainsi que d’observateurs. En temps utile, l’assemblée plénière soumettra ses propositions à ce comité exécutif, qui rédigera un rapport en collaboration avec elle, lequel sera publié sur la plateforme numérique multilingue. La plateforme numérique multilingue est le lieu unique où les contributions issues de tous les événements organisés dans le cadre de la Conférence seront recueillies, analysées et publiées.

Faite entendre votre voix

Dès à présent, et au cours de prochains mois, les citoyens peuvent s’exprimer et faire des propositions à travers la plateforme en ligne. Cette plateforme est l’élément central de la Conférence sur l’avenir de l’Europe. Elle offre la possibilité aux citoyens européens de s’exprimer, de faire savoir dans quelle Europe ils souhaitent vivre et, de contribuer à façonner leur avenir.

Les suggestions réunies sur cette plateforme alimenteront les débats avec des députés européens, des représentants de gouvernements de l’UE, et d’autres parties prenantes. Sur base de ces débats, des propositions politiques seront avancées pour ensuite se transformer en action concrète de l’Union européenne. Tous les Européens, quels que soient leur âge, leur sexe, leur éducation ou leur parcours professionnel, sont invités à prendre part à cet exercice.

Suivre la session plénière inaugurale

La session plénière inaugurale de la Conférence sur l’avenir de l’Europe sera retransmise en direct via le réseau EbS+. Elle sera également retransmise en ligne via le Centre multimédia du Parlement européen (PE) et sur la page Facebook du PE

Posted in Europe/Monde and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.