Elections américaines : Joe Biden en route vers la Maison Blanche

Joe Biden, se trouve ce jeudi matin aux portes de la Maison Blanche, avec deux victoires précieuses acquises dans deux états clés, face au président sortant. Alors que le candidat démocrate remporte le Michigan et le Wisconsin, le chemin vers une réélection se rétrécit pour Trump, qui se lance dans une guérilla judiciaire.


La victoire est encore indécise. Mais la course à la Maison Blanche est entrée dans une nouvelle phase mercredi lorsque l’ancien vice-président a été déclaré vainqueur du Michigan et du Wisconsin, deux États clés que le président sortant a remportés il y a quatre ans. Avec cette double victoire en poche arrachée à Trump, Joe Biden dispose donc désormais de 264 grands électeurs, contre 214 à Donald Trump, selon les résultats provisoires donnés par Associated Press (AP). Le dépouillement est toujours en cours dans plusieurs Etats.

Suspense en Georgie et en Pennsylvanie

S’il remportait le Nevada (6 grands électeurs), la Géorgie (16) ou la Pennsylvanie (20), le candidat démocrate atteindrait ainsi le seuil nécessaire de 270 pour devenir le 46e président des Etats-Unis. Les chances de Donald Trump de remporter un deuxième mandat dépendent de sa capacité à conserver son avance dans des États comme la Géorgie et la Pennsylvanie – où Biden a réduit l’écart à mesure que le décompte des voix progresse- mais aussi du dépassement du candidat démocrate, dans l’un des états où il est actuellement en avance.

En Géorgie, l’écart entre les deux candidats se resserre ; il était réduit à un peu plus de 25 000 voix jeudi vers 8 heures (heure de Paris). Avec 95% des bulletins dépouillés, Donald Trump est en tête avec 49,6 % des suffrages, contre 49,1% pour son adversaire Biden.

En Pennsylvanie, Donald Trump Donald Trump est actuellement en tête avec 50,7% des voix contre 48,1% pour le candidat démocrate. 89% des bulletins ont été dépouillés. Mais son avance de  plus de 160 000 voix au total, fond rapidement au fur et à mesure de la prise en compte de bulletins envoyés par courrier. Ceux qui étaient déjà comptés plébiscitaient majoritairement Joe Biden.

Je ne suis pas ici pour déclarer que nous avons gagné“, a déclaré M. Biden dans un discours mercredi après-midi depuis son fief de Wilmington, dans le Delaware “Mais je suis ici pour signaler que lorsque le décompte sera terminé, nous pensons que nous serons les gagnants.

Des résultats encore attendus dans quatre autres états-clés

Les résultats de quatre autres Etats sont encore attendus : ceux de l’Alaska, du Nevada, de l’Arizona et de la Caroline du Nord. Pour l’instant, selon les données de la CNN [outre la Georgie et la Pennsylvanie], Donald Trump  mène la course, en Caroline du Nord et en Alaska.

  • En Alaska, Trump a une grande marge d’avance sur Biden avec 62,9% des voix. Le candidat démocrate dénombre seulement 33% des voix. Mais tout est encore possible : seulement 47% des bulletins ont été dépouillés ;
  • dans le Nevada, les résultats sont assez ténus avec 49,3% pour Biden et 48,7% pour Trump. 86% des bulletins ont été dépouillés ;
  • en Arizona, 86% des bulletins ont été dépouillés. Joe Biden arrive en tête avec 50,5% des voix contre 48,1% pour Donald Trump. Environ 14% des bulletins restent à comptabiliser.
  • en Caroline du Nord, Donald Trump est également toujours en tête avec 50,1% des voix contre 48,6% pour Joe Biden. 95% des bulletins ont été dépouillés.

Alors que l’agence Associated Press (AP), projette une victoire de Joe Biden en Arizona depuis la nuit dernière, d’autres médias américaines tels que CNN ou encore CBS News n’incluent pas dans leur décompte cet Etat-clé. Donald Trump aurait encore une chance d’y refaire son retard de 100 000 voix.

Trump se lance dans un bras de fer juridique

Avant même le déclenchement de la course au décompte des votes au Wisconsin, remporté par Joe Biden avec un écart de moins de 1 % d’après des résultats quasi complets, selon plusieurs médias américains, l’équipe de campagne de Donald Trump a annoncé qu’elle demanderait un recomptage. En vertu de la loi du Wisconsin, un recomptage peut être demandé si la marge entre les deux premiers candidats est inférieure à un point de pourcentage. Bill Stepien, directeur de campagne du président américain a déclaré dans un communiqué que “ le président est bien dans les limites du seuil pour demander un recomptage et nous le ferons immédiatement.“

Les Républicains ont également déposé un recours pour obtenir la suspension du dépouillement dans les Etats-clé de Pennsylvanie et de Géorgie, à l’issue toujours incertaine. Dans un tweet au ton résigné publié vers 00 h 30 heure française, Donald Trump a déclaré : “Nos avocats ont demandé un accès significatif mais à quoi bon ? Le mal est déjà fait à l’intégrité de notre système et de l’élection présidentielle elle-même.“

Posted in Elections américaines and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *