Présidentielle américaine : tous les voyants sont au rouge pour Trump

A moins de 100 jours de la présidentielle américaine, tous les clignotants de la campagne de Donald Trump sont au rouge. Sa cote de popularité est au plus bas. Largement distancé dans les sondages par son adversaire démocrate, le président américain apparaît fragilisé par sa gestion de la crise du coronavirus. Pour autant, un retournement de situation reste toujours possible.

Son plan était limpide. L’épidémie de Covid-19 allait régresser, l’économie repartirait et son grand meeting de Tulsa, fin juin, relancerait sa campagne. Mais rien ne s’est déroulé comme prévu. A moins de 100 jours du scrutin, le président américain, Donald Trump, est aux abois. Au point même de remanier l’équipe chargée de la bataille pour sa réélection, en nommant le 15 juillet un nouveau directeur de campagne. Lire la suite

« Super Tuesday » : comment ça marche ?

Engagée depuis le 1er février, la course à l’investiture démocrate va s’accélérer ce mardi, avec la grand messe du « Super Tuesday », un rendez-vous crucial dans le processus des primaires américaines. Mode d’emploi et enjeux de l’édition 2020.

C’est la date phare du calendrier des primaires aux Etats-Unis. Alors que quatre Etats, l’Iowa, le New Hampshire, le Nevada et le Caroline du Sud, se sont déjà pliés au processus des primaires, donnant une première tendance sur les favoris, la campagne américaine va s’accélérer, mardi 3 mars, jour du « Super Tuesday ». Ce « super mardi » est une étape clé dans le processus de désignation des candidats à la présidentielle américaine du 3 novembre prochain.

Lire la suite