Élisabeth II : le jour d’après

Après le décès d’Élisabeth II jeudi, à l’âge de 96 ans, Une période de deuil national d’une dizaine de jours, le day one, s’ouvre dès aujourd’hui  au Royaume-Uni jusqu’aux funérailles de la reine. Hommage au parlement, coups de canon, discours aux Britanniques et proclamation du nouveau souverain Charles III : ce qui est attendu dans les prochains jours.

Le déroulé des prochains jours, préparé depuis les années 1960 et supervisé par la souveraine elle-même, doit encore être confirmé par le palais. Mais les grandes lignes en sont déjà connues.

Vendredi 9 septembre : hommage du parlement et discours aux britanniques

A la mi-journée, 96 coups de canon seront tirés de plusieurs endroits dans le pays et les cloches de Saint-Paul, de l’abbaye de Westminster et au château de Windsor vont retentir. Puis, viendra l’heure de l’hommage des deux chambres du Parlement à la souveraine britannique. La cloche de Sébastopol, capturée aux forces russes pendant la guerre de Crimée du XIXe siècle, sonnera au château de Windsor une fois par minute pour chaque année de la vie de la souveraine. Un salut royal sera également tiré à Hyde Park . Les drapeaux sur les bâtiments officiels flotteront en berne, tandis que les drapeaux de la place du Parlement de Londres et du centre commercial de la cité seront habillés de crêpe noir et de pompons. 

Hommage du Parlement

La Chambre des Communes se réunira à la mi-journée pour rendre hommage à la reine, disparu dans sa 96 ème année. Un hommage qui devrait durer jusqu’à environ 22 heures ce soir. Les députés se réuniront à nouveau samedi, lorsqu’un petit nombre de hauts d’entre eux, prêteront serment au nouveau roi. Les hommages se poursuivront ensuite jusque tard dans la soirée. La dernière affaire à traiter samedi soir sera l’examen d’une adresse officielle au roi exprimant la profonde sympathie de la Chambre, après quoi davantage de députés pourront prêter serment. La Chambre des Lords siégera également à midi aujourd’hui et samedi.

Premier discours de Charles III aux britanniques

Une fois rentré à Londres vendredi, le nouveau roi Charles III aura sa première audience en tant que monarque avec la Première ministre Liz Truss “dès que possible“, rapportent les correspondants royaux, ce qui pourrait bien être cet après-midi.

Il s’adressera ensuite pour la première fois en tant que roi aux Britanniques à la télévision, depuis la “Blue Drawing Room“, la salle de réception de Buckingham Palace, dans un message enregistré, diffusé à 17 heures GMT (19H00 heure française).

Samedi 10 septembre :  proclamation du roi Charles III

Charles III doit être proclamé officiellement roi samedi par le conseil d’accession, réuni au palais de Saint-James à Londres, proche de Buckingham Palace. Le conseil d’accession est constitué de certains membres de la famille royale, du premier ministre et de plusieurs ministres d’Etat, de deux archevêques de l’Eglise d’Angleterre, du lord-maire de la City, et des quelque sept cents membres du “conseil privé“ du monarque. La cérémonie, pour la première fois retransmise en direct, sera diffusée à 11 heures, heure française. Le roi Charles sera accompagné de sa femme, Camilla, et de l’héritier du trône, William.

La cérémonie se déroulera en deux temps. Au cours de la première, la reine Elisabeth II sera officiellement déclarée morte. A midi, la proclamation sera d’abord lue au balcon du palais Saint James, puis relayée par le roi d’armes de l’ordre de la Jarretière et une demi-douzaine de hérauts en calèche qui iront également la lire à Trafalgar square, puis au Royal Exchange de la City de Londres. Le nouveau souverain se joindra ensuite pour faire une déclaration personnelle et prêter le serment solennel de protéger l’Église d’Écosse.

La proclamation du roi sera accueillie par un salut de 41 coups à Hyde Park tiré par la King’s Troop Royal Horse Artillery et un salut de 62 coups à la Tour de Londres par l’Honorable Artillery Company. Le groupe royal jouera ensuite le premier couplet de l’hymne national – qui a maintenant un nouveau titre. “Que Dieu sauve le roi.“ Elle sera ensuite lue dans les prochains jours au château d’Édimbourg, au château de Cardiff et au château de Hillsborough, ainsi que dans les comtés, les villes et les paroisses du pays. A travers le pays, tous les drapeaux, qui étaient en berne pour le deuil, seront remontés en tête de mât, signalant la présence du nouveau souverain.

Cet après-midi, le souverain britannique recevra la Première ministre, Liz Truss, ainsi que plusieurs membres de son cabinet. Puis, il échangera avec les leaders des partis d’opposition, avant de recevoir le doyen de Westminster. Charles III doit également s’entretenir avec l’archevêque de Cantorbéry. Dans la journée, le roi Charles doit également finaliser les derniers détails des funérailles. Le gouvernement, lui, confirmera la durée du deuil national, probablement 12 à 13 jours. Le jour des funérailles sera férié.

Les jours d’après

La mort de la reine Elizabeth II ouvre une longue période de deuil pour la famille royale qui va durer jusqu’à sept jours après les funérailles de la souveraine, a annoncé vendredi le palais de Buckingham dans un communiqué. Ce deuil royal sera observé par les membres de la famille royale, le personnel de la maison royale et les représentants de la maison royale en mission officielle, ainsi que les troupes engagées dans les cérémonies.

Au cours des prochains jours, le cercueil de la reine sera transporté dimanche, au palais d’Holyroodhouse, la résidence officielle de la monarque en Ecosse. La procession jusqu’à la cathédrale Saint Gilles d’Edimbourg aura lieu lundi 12 septembre. Une cérémonie religieuse avec des membres de la famille royale doit se tenir. Mardi, le cercueil de la reine sera acheminé par avion à Londres puis au palais de Buckingham pour être déposé dans la salle du trône. Viendra ensuite le temps des funérailles d’Etat à l’abbaye de Westminster à Londres. Ces dernières sont attendues dans une dizaine de jours, autour du lundi 19 septembre. La date “sera confirmée en temps voulu“, précise le Palais dans son communiqué. La reine sera ensuite inhumée dans la chapelle du château de Windsor.

Pour en savoir plus sur la suite de ces dix jours de deuil national

 

 

 

Posted in Dernière minute and tagged , .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.