Le premier rapport cinglant du Haut conseil pour le climat

Dans son premier rapport publié ce mercredi 26 juin,  le Haut Conseil pour le Climat dresse un premier constat sévère de l’action de la France pour réduire ses gaz à effet de serre et espérer atteindre la “neutralité carbone”. Le groupe d’experts mis en place en novembre dernier salue “des objectifs ambitieux” mais s’inquiète des “efforts insuffisants” . Il relève également que toutes les transformations socio-économiques profondes nécessaires pour y parvenir restent encore à être engagées. Transport, bâtiment, agriculture : l’action du gouvernement n’est pas à la hauteur pour le HCC.

La sentence est tombée et le constat est sévère : la France n’est pas sur la bonne voie pour lutter efficacement contre le changement climatique. C’est la conclusion sévère du premier rapport du Haut conseil pour le climat (HCC) sur l’évaluation des politiques publiques, remis ce mardi au Premier ministre, Edouard Philippe.

Lire la suite

“Neutralité carbone”, Nucléaire, électricité… Ce que contient le projet de loi énergie-climat

Alors que le gouvernement s’efforce de verdir son image, le projet de loi énergie-climat est discuté dans l’hémicycle cette semaine. Le texte qui inscrit dans la loi “l’urgence “écologique et climatique” et fixe de nouveaux objectifs en matière d’énergie nucléaire et de réduction des émissions de CO2, va permettre la mise en oeuvre de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), la feuille de route des pouvoirs publics sur la période 2018-2028. Retour sur les principaux points. 

C’est un texte qui est loin de faire l’unanimité.  “Creux“, “a minima” pour l’opposition de gauche, “trahison énergétique” pour les défenseurs du nucléaire à droite ou “ambition forte” aux yeux du ministre qui le porte, François de Rugy, le projet de loi énergie et climat arrive en première lecture à l’Assemblée, dans la soirée du mardi 25 juin et ce jusqu’au 28. D’une dizaine de pages , il alterne mesures techniques ou institutionnelles et objectifs à moyen et long terme qui concernent tout particulièrement l’avenir de la production d’énergie en France.

Lire la suite

Un sommet aux allures de fiasco

Les chefs d’état et de gouvernement réunis en sommet à Bruxelles les 20 et 21 juin ne sont pas parvenus à un accord sur le casting des postes clés de l’Union européenne. La chancelière allemande, Angela Merkel, a refusé de “lâcher” son candidat, le démocrate-chrétien Manfred Weber, qui convoite la présidence de la Commission européenne. Ce dernier n’a toutefois pas obtenu de consensus autour de sa candidature, pas plus que le socialiste Frans Timmermans ou la libérale Margrethe Vestager. Les vingt-huit dirigeants de l’UE se retrouveront le 30 juin pour un nouveau sommet, qui devrait être décisif.

C’est sur un constat d’échec que les dirigeants de l’Union européenne (UE) se sont quittés ce vendredi.  Lors d’une conférence de presse à 2 heures du matin, le président du Conseil, Donald Tusk, et le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, ont reconnu que peu de progrès avaient été réalisés en termes de personnes. “Nous avons besoin de plus de temps pour discuter de tout le paysage” a déclaré M. Tusk. “Le Conseil européen est convenu qu’il fallait un paquet reflétant la diversité de l’UE“. ” Il n’y a eu de majorité sur aucun candidat. “Nous nous retrouverons le 30 juin. Je vais poursuivre les consultations“, a  t-il ajouté.

Lire la suite

Parlement européen : des alliances en vue chez les écologistes ?

Le Parlement européen va devenir plus vert. Le nombre d’eurodéputés écologistes passe d’une cinquantaine à 69, sur 751 sièges au total. La France et l’Allemagne vont fournir le plus gros contingent. Mais comment vont-ils travailler ensemble  ?

Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a plaidé ce mardi 28 mai pour discuter avec les écologistes au Parlement européen, où, selon lui “les écologistes responsables” ont toute leur place”. “Nous devons tendre la main aux écologistes (…).  Il y a une majorité à constituer au Parlement européen, a-t-il indiqué sur Radio Classique, citant en exemple les Verts allemands, qui “ont envie de travailler” avec La République En Marche (LaREM). Interrogé plus particulièrement sur Yannick Jadot, tête de liste Europe Ecologie Les Verts (EELV),  qui a fini à la troisième place aux européennes en France (13,47%),  des voix dimanche, François de Rugy, lui-même ex-EELV, a estimé que “c’est à lui de répondre“. “Je pense que les électeurs écologistes partagent l’idée de la République en marche que le clivage gauche/droite n’est plus pertinent”,-t-il fait valoir.

Lire la suite

Philippe Martinez réélu à la tête de la CGT, au terme d’un congrès miné par le doute

Sans surprise, Philippe Martinez a été réélu ce vendredi à la tête de la CGT, à l’issue du 52ème congrès de la centrale syndicale. Mais au terme de cinq jours de débat houleux, le leader syndical déjà en difficulté, ne sort pas renforcé de  cette réélection par défaut. De quoi écorner sa légitimité pour les prochaines années.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT depuis 2015, a donc été réélu pour un nouveau mandat  ce vendredi à Dijon (Côte d’Or). Candidat unique à sa propre succession, il a recueilli 90,65% des suffrages, contre 95,4% lors du précédent congrès. M. Martinez a eu droit à une ovation debout, tranchant avec les applaudissements mesurés de son discours d’ouverture, ce lundi. “J’ai confiance en nous, dans nos syndiqués, pour nous déployer en vue des nombreuses élections dans les entreprises (…) pour que nous regagnions notre première place”, a t-il déclaré au cours du point presse donné à la clôture du congrès. Commentant sa réélection, il a ajouté : “Ce n’est pas le premier (score) et ce n’est pas le dernier (score)”.

Lire la suite

Cérémonie d’hommage national aux Invalides

La France a rendu ce mardi un hommage national,  à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, les deux commandos de Marine tués en libérant des otages au Burkina Faso. Le président de la République, Emmanuel Macron, a prononcé une allocution avant de remettre le titre de Chevaliers de la Légion d’honneur aux deux soldats tués.

La mission était périlleuse”, “difficile”, mais “nécessaire”, a déclaré le chef de l’état, lors de l’hommage rendu aux deux soldats tués au Burkina Faso pour libérer les otages français. Le président de la République a salué deux hommes “morts en héros pour la France”. “Une vie arrêté n’est pas une vie perdue. Une vie donnée, n’est pas une vie perdue. Ce n’est pas un sacrifice, c’est le sens même de l’engagement.”(…) Aujourd’hui par votre mort, vous rentrez dans l’histoire éclatante de notre pays”, a t-il ajouté.

Lire la suite

Européennes : le RN continue de “mener la course”

 

A trois semaines des européennes, le Rassemblement National (RN) devance toujours la liste de la majorité selon le baromètre EuroTrack OpinionWay-Tilder pour “Les Echos”, publié le jeudi 25 avril. Derrière le duo de tête, la liste Les Républicains franchit la barre symbolique des 10 %. La Gauche qui aborde ce scrutin en ordre éclaté, reste en grande difficulté. Mais l’autre enseignement de ce sondage, est le désintérêt des français pour cette campagne, en hausse de sept points par rapport à la précédente étude réalisée en mars.

A la différence des précédents scrutins européens, où une seule liste caracolait en tête, la République En Marche (LREM) et le Rassemblement national sont depuis plusieurs mois au coude-à-coude. Alors qu’il ne reste plus que trois semaines aux différentes formations pour creuser l’écart, la liste RN emmenée par Jordan Bardella atteindrait 24 %, soit trois points de plus que les intentions de votes destinées aux troupes de Nathalie Loiseau (LREM). Stable, la liste LREM recueille en effet 21% des intentions de vote. Les lignes ne sont pas pour autant figées et le match reste “très ouvert”, comme le souligne, Bruno Jeanbart, directeur général adjoint d’Opinionway.Lire la suite

Allocations, RSA, formation, “zéro charges” : ce qui change au 1er avril

 

Comme chaque année, ce 1er avril apporte son lot de changements : nouveau mode de calcul des APL, légère revalorisation de certaines prestations familiales et du RSA, entrée en piste de nouveaux acteurs de la formation professionnelle, entrée en vigueur du panier de soins “100% santé”Ce qui bouge sur le plan social.

Un léger coup de pouce pour les allocations

Comme les pensions de retraite de base, les prestations familiales, d’invalidité et les rentes d’accident du travail sont revalorisées de 0,3%, bien en deçà de l’inflation constatée l’an dernier (1,8%). Cette mesure, décidée par le gouvernement et votée par le Parlement, vise à économiser 400 millions d’euros cette année. Elle s’applique à l’ensemble des prestations familiales: allocations familiales, complément familial des familles nombreuses, allocation de soutien familial des parents isolés, prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), allocation de rentrée scolaire.

Lire la suite

Européennes : La République En Marche dévoile son casting

Les 30 premiers membres, sur les 79 qui composeront la liste de la République En Marche (La REM), pour les élections européennes du 26 mai, ont été officiellement présentés ce mardi lors d’une conférence de presse du parti présidentiel .

A deux mois du scrutin, la République en Marche a dévoilé les 30 premiers noms des candidats qui figurent sur sa liste “Renaissance” pour les élections européennes, emmenée par Nathalie Loiseau. Sans surprise, Pascal Canfin, ancien directeur général de l’ONG WWF France prend la deuxième place de la liste. Parmi les suivants figurent la directrice de la Maison de l’Europe à Rennes, Marie-Pierre Vedrenne (MoDem, n°3), le président des Jeunes Agriculteurs (JA) Jérémy Decerle (n°4), la navigatrice Catherine Chabaud  (n°5), la sénatrice Agir Fabienne Keller (n°7) et le journaliste Bernard Guetta (n°8).

Lire la suite