Brexit : « la folle journée »

L’interminable feuilleton du Brexit n’en finit plus de rebondir. Riches en surprises, la journée de lundi a vu se succéder de nouvelles scènes jusque tard dans la nuit. Elles complexifient encore un peu plus la sortie des britanniques de l’Union européenne et signent l’échec définitif du Premier ministre, Boris Johnson. Les cinq « breaking news » de cette folle journée.

Lors d’une dernière session chaotique menée jusqu’au bout de la nuit, les députés britanniques ont ajouté de nouvelles scènes qui resteront dans  les annales politiques du Royaume-Uni.

Lire la suite

Municipales 2020 : les modalités du scrutin sont fixées

Présenté en conseil des ministres le 4 juillet dernier, le décret convoquant les électeurs pour les Municipales est paru au Journal Officiel  ce jeudi 5 septembre. Ce texte fixe sur un plan général les modalités du scrutin de mars 2020 en France, notamment  la date du renouvellement des conseillers municipaux et communautaires, des conseillers de Paris et des conseillers métropolitains de Lyon. Explications

Les électeurs français sont convoqués le 15 mars 2020 pour le renouvellement des conseils municipaux et du conseil de Paris ainsi que pour l’élection des conseillers communautaires. Dans les communes où un second tour est nécessaire, ce dernier sera organisé le 22 mars 2020. C’est la première information apportée par le décret du 4 septembre publié ce matin au Journal Officiel (JO).

Lire la suite

Italie : le président italien charge Giuseppe Conte de former un gouvernement

Le président italien, Sergio Mattarella, a chargé, jeudi 29 août, Giuseppe Conte, démissionnaire depuis l’éclatement de la coalition avec le M5S, de former un nouveau gouvernement de coalition entre le Mouvement 5 Etoiles et le Parti démocrate, a annoncé jeudi 29 août la présidence.

Le Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème) et le Parti démocrate avaient annoncé mercredi un accord en vue de former un nouveau gouvernement de coalition en Italie, avec l’objectif d’éviter des élections anticipées à l’automne. Après plusieurs journées de tractations, le M5S a obtenu du Parti démocrate qu’il accepte de reconduire Giuseppe Conte à la tête de l’exécutif. L’ex Premier ministre avait démissionné le 20 août dernier à la suite de l’éclatement de la coalition formée depuis juin 2018 par le M5S et la Ligue d’extrême droite de Matteo Salvini.

Lire la suite

« Je veux que ce G7 soit utile » plaide Emmanuel Macron en amont du G7

Emmanuel Macron a pris la parole ce samedi avant le coup d’envoi du G7 à Biarritz. Le président de la république s’est exprimé à 13h00 autour des enjeux et des objectifs du sommet. Trois sujets sont sur la table : la sécurité internationale, l’économie mondiale et la lutte contre les inégalités. Et une priorité affichée que « ce G7 soit utile« . Zoom sur les déclarations du chef de l’état.

Juste avant l’ouverture du sommet, le président souhaite expliquer ses enjeux et les objectifs recherchés pour la vie concrète des Français“, a précisé ce vendredi l’Elysée. Une allocution enregistrée dans les conditions du direct, dont le but était « d’expliquer les enjeux et les objectifs du G7 pour la France« , a indiqué la Présidence.

Lire la suite

G7 Biarritz : le programme officiel du sommet

Les dirigeants des sept pays les plus puissants de la planète se retrouvent ce samedi à Biarritz, sur fond de tensions diplomatiques et économiques. Le programme officiel du sommet qui se déroulera du 24 au 26 août sur la Côte basque a été dévoilé mercredi 21 août par l’Elysée . Un programme chargé, orchestré à la minute près.

En préambule du sommet, le président de la République s’adressera aux Français à la télévision ce samedi à 13 heures dans le cadre du G7, a-t-on appris de l’Élysée. L’allocution aura pour but d’expliquer les enjeux et les objectifs du sommet, pour la France. Elle devrait durer 5 minutes, et sera enregistrée dans les conditions du direct.

Samedi 24 août

Le sommet débutera officiellement samedi 24 août dans la soirée (19h30) par l’accueil des dirigeants du G7 par le président français, Emmanuel Macron, avant un dîner informel vers 20h30.

Lire la suite

Le premier rapport cinglant du Haut conseil pour le climat

Dans son premier rapport publié ce mercredi 26 juin,  le Haut Conseil pour le Climat dresse un premier constat sévère de l’action de la France pour réduire ses gaz à effet de serre et espérer atteindre la « neutralité carbone ». Le groupe d’experts mis en place en novembre dernier salue « des objectifs ambitieux » mais s’inquiète des « efforts insuffisants » . Il relève également que toutes les transformations socio-économiques profondes nécessaires pour y parvenir restent encore à être engagées. Transport, bâtiment, agriculture : l’action du gouvernement n’est pas à la hauteur pour le HCC.

La sentence est tombée et le constat est sévère : la France n’est pas sur la bonne voie pour lutter efficacement contre le changement climatique. C’est la conclusion sévère du premier rapport du Haut conseil pour le climat (HCC) sur l’évaluation des politiques publiques, remis ce mardi au Premier ministre, Edouard Philippe.

Lire la suite

« Neutralité carbone », Nucléaire, électricité… Ce que contient le projet de loi énergie-climat

Alors que le gouvernement s’efforce de verdir son image, le projet de loi énergie-climat est discuté dans l’hémicycle cette semaine. Le texte qui inscrit dans la loi « l’urgence « écologique et climatique » et fixe de nouveaux objectifs en matière d’énergie nucléaire et de réduction des émissions de CO2, va permettre la mise en oeuvre de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), la feuille de route des pouvoirs publics sur la période 2018-2028. Retour sur les principaux points. 

C’est un texte qui est loin de faire l’unanimité.  « Creux« , « a minima » pour l’opposition de gauche, « trahison énergétique » pour les défenseurs du nucléaire à droite ou « ambition forte » aux yeux du ministre qui le porte, François de Rugy, le projet de loi énergie et climat arrive en première lecture à l’Assemblée, dans la soirée du mardi 25 juin et ce jusqu’au 28. D’une dizaine de pages , il alterne mesures techniques ou institutionnelles et objectifs à moyen et long terme qui concernent tout particulièrement l’avenir de la production d’énergie en France.

Lire la suite

Un sommet aux allures de fiasco

Les chefs d’état et de gouvernement réunis en sommet à Bruxelles les 20 et 21 juin ne sont pas parvenus à un accord sur le casting des postes clés de l’Union européenne. La chancelière allemande, Angela Merkel, a refusé de « lâcher » son candidat, le démocrate-chrétien Manfred Weber, qui convoite la présidence de la Commission européenne. Ce dernier n’a toutefois pas obtenu de consensus autour de sa candidature, pas plus que le socialiste Frans Timmermans ou la libérale Margrethe Vestager. Les vingt-huit dirigeants de l’UE se retrouveront le 30 juin pour un nouveau sommet, qui devrait être décisif.

C’est sur un constat d’échec que les dirigeants de l’Union européenne (UE) se sont quittés ce vendredi.  Lors d’une conférence de presse à 2 heures du matin, le président du Conseil, Donald Tusk, et le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, ont reconnu que peu de progrès avaient été réalisés en termes de personnes. « Nous avons besoin de plus de temps pour discuter de tout le paysage » a déclaré M. Tusk. « Le Conseil européen est convenu qu’il fallait un paquet reflétant la diversité de l’UE« .  » Il n’y a eu de majorité sur aucun candidat. « Nous nous retrouverons le 30 juin. Je vais poursuivre les consultations« , a  t-il ajouté.

Lire la suite

Parlement européen : des alliances en vue chez les écologistes ?

Le Parlement européen va devenir plus vert. Le nombre d’eurodéputés écologistes passe d’une cinquantaine à 69, sur 751 sièges au total. La France et l’Allemagne vont fournir le plus gros contingent. Mais comment vont-ils travailler ensemble  ?

Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a plaidé ce mardi 28 mai pour discuter avec les écologistes au Parlement européen, où, selon lui « les écologistes responsables » ont toute leur place ». « Nous devons tendre la main aux écologistes (…).  Il y a une majorité à constituer au Parlement européen, a-t-il indiqué sur Radio Classique, citant en exemple les Verts allemands, qui « ont envie de travailler » avec La République En Marche (LaREM). Interrogé plus particulièrement sur Yannick Jadot, tête de liste Europe Ecologie Les Verts (EELV),  qui a fini à la troisième place aux européennes en France (13,47%),  des voix dimanche, François de Rugy, lui-même ex-EELV, a estimé que « c’est à lui de répondre« . « Je pense que les électeurs écologistes partagent l’idée de la République en marche que le clivage gauche/droite n’est plus pertinent »,-t-il fait valoir.

Lire la suite

Philippe Martinez réélu à la tête de la CGT, au terme d’un congrès miné par le doute

Sans surprise, Philippe Martinez a été réélu ce vendredi à la tête de la CGT, à l’issue du 52ème congrès de la centrale syndicale. Mais au terme de cinq jours de débat houleux, le leader syndical déjà en difficulté, ne sort pas renforcé de  cette réélection par défaut. De quoi écorner sa légitimité pour les prochaines années.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT depuis 2015, a donc été réélu pour un nouveau mandat  ce vendredi à Dijon (Côte d’Or). Candidat unique à sa propre succession, il a recueilli 90,65% des suffrages, contre 95,4% lors du précédent congrès. M. Martinez a eu droit à une ovation debout, tranchant avec les applaudissements mesurés de son discours d’ouverture, ce lundi. « J’ai confiance en nous, dans nos syndiqués, pour nous déployer en vue des nombreuses élections dans les entreprises (…) pour que nous regagnions notre première place », a t-il déclaré au cours du point presse donné à la clôture du congrès. Commentant sa réélection, il a ajouté : « Ce n’est pas le premier (score) et ce n’est pas le dernier (score) ».

Lire la suite