Couvre-feu : les nouvelles attestations obligatoires à télécharger

A partir de ce mardi 15 décembre, les règles changent. Avec la liberté retrouvée de circuler en journée, les attestations de déplacement ne sont plus nécessaires. Excepté toutefois entre 20 heures et 6 heures, créneau horaire du nouveau couvre-feu. Il vous faudra alors présenter en cas de contrôle,  un nouveau document justifiant de votre sortie du domicile.

L’assouplissement du confinement s’accompagne d’une nouvelle attestation de déplacement. A partir de ce mardi 15 décembre, le justificatif en vigueur jusqu’alors ne sera plus demandé en journée dans toute la France métropolitaine. En revanche, il faudra se munir d’un nouveau document pour quitter son domicile pendant le couvre-feu, entre 20 heures à 6 heures. Lire la suite

Covid-19 : la carte des 54 départements soumis à un couvre-feu

Lors d’une conférence de presse ce jeudi, le Premier ministre, Jean Castex, a indiqué que le couvre-feu était étendu à 38 nouvelles zones. La moitié des départements de la métropole sont donc désormais concernés par la mesure. Au total, 46 millions de français vont devoir désormais respecter ce confinement nocturne. La carte des 54 départements concernés. 

La mesure concernait jusqu’à présent, huit départements et huit métropoles dont Paris. Le gouvernement a décidé de l’étendre à la moitié du territoire.  C’est la principale annonce faite, ce jeudi 22 octobre, par Jean Castex, lors d’une conférence de presse sur l’évolution de la situation sanitaire en France.

Dès vendredi, minuit, le couvre-feu va être étendu à 38 nouveaux départements, ainsi qu’à la Polynésie. Ce confinement nocturne s’appliquera de 21 heures à 6 heures du matin, et pour une durée de six semaines. Et ce, dans la moitié des départements, soit 54 sur 102. Quelques 46 millions de Français au total sont concernés.Lire la suite

L’état d’urgence sanitaire restauré dès samedi en France

L’annonce est intervenue ce mercredi soir. Eu égard à la propagation de l’épidémie de Covid-19, le gouvernement a décidé par décret de rétablir l’état d’urgence sanitaire. La mesure entrera en vigueur samedi 17 octobre à minuit sur l’ensemble du territoire national.

Quelques minutes avant la prise de parole télévisée d’Emmanuel Macron, le décret présenté en conseil des ministres a été révélé. Il rétablit l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire français à partir de minuit dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 octobre.

Eu égard à sa propagation sur le territoire national, telle qu’elle ressort des données scientifiques disponibles, l’épidémie de covid-19 constitue une catastrophe sanitaire mettant en péril, par sa nature et sa gravité, la santé de la population.“ “Elle justifie que l’état d’urgence sanitaire soit déclaré afin que les mesures strictement proportionnées aux risques sanitaires encourus et appropriées aux circonstances de temps et de lieu puissent être prises“, indique le compte rendu du Conseil des ministres.Lire la suite

Budget de la Sécu pour 2021 : les points à retenir

Déficit abyssal,  dépenses de santé exponentielles, allongement du congé paternité, création d’une cinquième branche dédiée à la prise en charge de la dépendance, revalorisation salariale dans les Ehpad… Les principales caractéristiques du budget de la Sécurité sociale pour 2021 ont été dévoilées ce mardi par le gouvernement. 

La crise sanitaire continue de marquer au fer rouge les comptes publics. Après la présentation du budget lundi, le ministre de la Santé Olivier Véran a dévoilé ce mardi les grandes lignes du  projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2021.

On le savait abyssal, mais restait à savoir à quel point. Fin du suspense ce matin. Le déficit de la Sécu pour l’année en cours est estimé à 44,4 milliards d’euros (contre un peu plus de 5 milliards en 2019), dont, 30 milliards pour la branche maladie et 7,9 milliards pour la branche retraite.

En cause, l’impact de la crise sanitaire sur les comptes de l’assurance maladie et par effet rebond, la crise économique. Alors que la Sécurité sociale prévoyait initialement un déficit de 5,4 milliards d’euros en 2020, ce sont les pertes de recettes causées par l’effondrement de l’activité économique pendant le confinement et tant que sévit l’épidémie, qui expliquent cette chute vertigineuse.Lire la suite

Budget 2021 : les annonces de l’exécutif

Le projet de Budget pour 2021 a été présenté ce mardi midi en conseil des ministres. Un budget hors norme, pour une situation économique hors norme, qui va faire exploser la dette publique. Une stratégie assumée par le ministre de l’Economie et des Finances. Retour sur les annonces de Bruno Le Maire à l’issue du conseil des ministres.

Le projet de Budget pour 2021 a été présenté ce mardi midi en conseil des ministres: un budget hors norme en hausse de 43 milliards d’euros. La France prévoit ainsi de lever 260 milliards d’euros de dette à moyen et long terme sur les marchés en 2021, sous l’effet du plan de relance, a annoncé lundi l’Agence France Trésor.Lire la suite

Nouvelles restrictions, tests, écoles…. : l’essentiel du point presse d’Olivier Véran

Des mesures restrictives à Lyon et à Nice, un renforcement de celles applicables à Marseille, une nouvelle stratégie de dépistage, un assouplissement du protocole sanitaire dans les écoles… Après un point sur l’évolution de la situation sanitaire en France, Olivier Véran, a décliné lors d’une première conférence de presse, la stratégie du gouvernement face à l’épidémie de Covid-19. L’essentiel des informations à retenir. 

C’est une conférence de presse appelée à devenir hebdomadaire. Ce jeudi 17 septembre, le ministre de la Santé a renoué avec les points officiels sur la progression de l’épidémie en France, auparavant réalisé par le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. “Notre stratégie face au Covid repose sur quatre piliers“, a rappelé Olivier Véran, en préambule de son point presse.  “Le premier d’entre eux est les gestes barrières.“ Je tiens à saluer les gestes quotidiens accomplis par les français« , a indiqué le ministre, avant d’ajouter : “Nous devons apprendre à vivre avec le virus pour quelques mois encore“.  Olivier Véran  ensuite détaillé la stratégie du gouvernement pour lutter contre le coronavirus, faisant plusieurs annonces. Lire la suite

Coronavirus : le projet de loi prolongeant les restrictions de 6 mois en Conseil des ministres

Alors que les indicateurs sanitaires se dégradent, le gouvernement souhaite prolonger de 6 mois les restrictions imposées en raison de l’épidémie de Covid-19. Le projet de loi autorisant cette prolongation sera présenté en Conseil des ministres ce mercredi. Ce texte étend de six mois la législation en vigueur, dont la date butoir était fixée au 30 octobre.

Entré en vigueur le 24 mars face à l’épidémie de Covid-19, l’état d’urgence sanitaire, qui permet de restreindre certaines libertés publiques, avait été prolongé en mai jusqu’au 10 juillet. Une loi organisant la sortie de cet état d’urgence était alors entrée en application, pour la période du 11 juillet au 30 octobre sur la majeure partie du territoire, hormis la Guyane et Mayotte.Lire la suite

“La République n’admet aucune aventure séparatiste“, déclare Macron

Emmanuel Macron a prononcé un court discours au Panthéon, pour célébrer les 150 ans de la proclamation de la République. Dans une courte allocution, le chef de l’état a rendu hommage aux valeurs républicaines, rappelant les “menaces“ qui pèsent sur la République française, évoquant notamment le séparatisme. Retour sur les temps forts de cette cérémonie.

Le 4 septembre 1870, le député Léon Gambetta proclamait la république française à l’Hôtel de Ville de Paris. Pour l’occasion, 150 plus tard, Emmanuel Macron a prononcé ce vendredi matin au Panthéon, un discours rendant hommage aux valeurs républicaines.

Après avoir rendu hommage à Léon Gambetta, ce “fils d’immigré“, qui a ressuscité la République le 4 septembre 1870, le chef de l’état a mis en garde : “La République n’est pas donnée, jamais acquise, c’est une conquête, elle est toujours à protéger ou à reconquérir. Être français, c’est d’abord aimer passionnément la liberté“. “Etre français,c’est défendre le droit de faire rire, de railler, de caricaturer. (…) Etre français, c’est toujours être du côté des combattants de la liberté », a souligné Emmanuel Macron, alors que se tient actuellement le procès des attentats de janvier 2015.Lire la suite

Masque obligatoires à Paris, 19 départements en rouge, reconfinement… Les nouvelles annonces du gouvernement

A quelques jours de la rentrée, le Premier ministre, Jean Castex, a dressé ce jeudi matin pendant près de deux heures un état des lieux de la situation sanitaire en France. Le chef du gouvernement a annoncé de nouvelles mesures en réaction au rebond de l’épidémie de Covid-19 dans l’hexagone. Port du masque obligatoire à Paris, tests, zones rouges… Ce qu’il faut en retenir.

A quelques jours de la reprise des cours et alors que plusieurs départements connaissent une hausse des cas de contamination, le Premier ministre Jean Castex, aux côtés des ministres de la Santé, Olivier Véran, et de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, a fait point sur la situation sanitaire. A la clé de cette conférence de presse, de nouvelles mesures pour tenter de contenir la progression de l’épidémie dans le pays.

19 nouveaux départements en zone rouge : 21 au total

Le gouvernement constate une “recrudescence incontestable de l’épidémie [qui] progresse sur tout le territoire“, avec “39 cas positifs pour 100 000, quatre fois plus qu’il y a un mois“, a déclaré Jean Castex, en ouverture de son point sanitaire. “L’épidémie regagne du terrain, et c’est maintenant qu’il faut intervenir“, a-t-il insisté. “Plus on teste, plus on trouve“, a-t-il concédé, “mais cette montée en puissance des tests n’explique pas tout“.Lire la suite

Une « année blanche  » pour les intermittents du spectacle

La prolongation des droits d’indemnisation à l’assurance chômage des intermittents du spectacle jusqu’à fin août 2021 a été actée par un arrêté du ministère du Travail publié dimanche 26 juillet au Journal officiel. Un décret du 29 juillet paru au JO ce jeudi, prévoit les conditions spécifiques dans lesquelles les droits à réadmission seront examinés à l’issue de cette prolongation.

Cette « année blanche » avait été évoquée le 6 mai par Emmanuel Macron lors de son allocution aux français. Le président de la république avait alors annoncé aux intermittents, durement touchés par les conséquences de la crise sanitaire sur la vie culturelle, une prolongation de la durée de leurs droits d’indemnisation à l’assurance chômage jusqu’à fin août 2021. Lire la suite