Budget 2021 : les annonces de l’exécutif

Le projet de Budget pour 2021 a été présenté ce mardi midi en conseil des ministres. Un budget hors norme, pour une situation économique hors norme, qui va faire exploser la dette publique. Une stratégie assumée par le ministre de l’Economie et des Finances. Retour sur les annonces de Bruno Le Maire à l’issue du conseil des ministres.

Le projet de Budget pour 2021 a été présenté ce mardi midi en conseil des ministres: un budget hors norme en hausse de 43 milliards d’euros. La France prévoit ainsi de lever 260 milliards d’euros de dette à moyen et long terme sur les marchés en 2021, sous l’effet du plan de relance, a annoncé lundi l’Agence France Trésor.

Une prévision de récession réévalué à -10% en 2020 

« Nous avons réévalué le chiffre de la récession à -10% pour 2020“. “Nous avions fait preuve de prudence il y a quelques semaines, car nous savions qu’il y avait un risque sanitaire » , a expliqué le ministre de l’Economie. “Nous confirmons une prévision de récession à moins 10% en 2020 et une croissance de +8% en 2021″ a indiqué Bruno Le Maire à la sortie du Conseil des ministres. Et cette année, une fois n’est pas coutume, il y aura beaucoup de gagnants et très peu de perdants.

Une stratégie assumée par le ministre de l’Economie  : “C’est un budget de relance, qui répond à l’urgence immédiate tout en préparant l’avenir. Je ne laisserai personne dire que l’Etat n’a pas protégé les salariés et les entreprises pendant la crise. Nous avons fait le maximum et nous continuerons de faire le maximum. Le renforcement des mesures d’aide à la trésorerie suite aux nouvelles restrictions manifeste notre volonté d’être aux côtés de tous les entrepreneurs et salariés. Nous les maintiendrons aussi longtemps que la crise sanitaire l’exigera. Nous ne laisserons tomber personne“, a ajouté le ministre.

Dix milliards d’euros décaissés d’ici fin 2020

D’ci la fin de l’année 2020, ce sont 10 milliards d’euros qui devront être décaissés“, a indiqué le ministre de l’Economie. Il s’agira notamment de “soutien aux entreprises, d’aide à la relocalisation d’activités industrielles, de soutien à l’emploi et en particulier à l’emploi des jeunes »Pas moins de 42 des 100 milliards d’euros du plan de relance seront débloqués d’ici fin 2021“ a ajouté Bruno Le Maire, indiquant : “Nous allons veiller attentivement au décaissement rapide de ces 42 milliards“.

Le fonds de solidarité porté à 10.000 euros pour les secteurs les plus touchés

« Nous allons renforcer le fonds de solidarité », et le premier volet qui était plafonné à 1500 euros [mensuels], sera porté jusqu’à 10.000 euros pour les entreprises qui sont fermées administrativement, ou celles dont le chiffre d’affaires a baissé de 80% à cause des règles sanitaires“ liées au Covid-19, a annoncé Bruno Le Maire. Dès le mois d’octobre, ce fonds sera opérationnel a indiqué le locataire de Bercy.

Pas d’augmentation des impôts pour les français

Le deuxième trait de ce plan de relance sur lequel je veux insister, c’est la baisse des impôts“, a déclaré Bruno Le Maire. « Nous aurons baissé d’ici la fin de l’année 2021, baissé les impôts de 45 milliards d’euros sur les ménages et sur les entreprises“, a affirmé le ministre de l’Economie. « C’est la plus forte baisse d’impôts en France depuis 20 ans“, a t-il assuré. Bruno le Maire a réaffirmé l’engagement du président de la république, de ne pas augmenter les impôts des français.

Posted in Uncategorized and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *