Nouveau conseil de défense sanitaire : à quoi s’attendre ?

Ce mercredi 17 février, un nouveau conseil de défense présidé par Emmanuel Macron se tient à l’Elysée, alors que les chiffres sont plutôt stables, voire à la baisse dans le pays, malgré l’émergence des variants. L’occasion pour le gouvernement de faire le point sur sa stratégie qui pour le moment semble porter ses fruits.

Un mois après la généralisation du couvre-feu à 18 h00 et plus de deux semaines après la décision de l’exécutif de ne pas reconfiner, l’explosion des cas de Covid-19 redoutée n’a toujours pas eu lieu, même si la plupart des spécialistes appellent à la prudence. Pour l’heure, le pari risqué d’Emmanuel Macron s’avère validé par les chiffres. Alors que le chef de l’état fait un point sur l’épidémie ce mercredi matin lors d’un nouveau conseil de défense, il ne faut a priori s’attendre à aucune mesure supplémentaire de lutte contre l’épidémie.

Personne ne peut prédire ni le pire, ni le meilleur“, a déclaré mercredi le patron des députés LaREM Christophe Castaner, estimant que la situation sur le front de l’épidémie de Covid-19 ne nécessite “pas de mesures exceptionnelles“ supplémentaires. “Nous sommes toujours à un haut niveau de personnes qui attrapent le virus (…) Donc il nous faut rester extrêmement vigilants, attentifs, mais il ne faut pas prendre de mesures exceptionnelles car on voit bien aujourd’hui que le plateau est maîtrisé, que notre capacité hospitalière répond présent, que le nombre de personnes en réanimation a baissé, de peu », a-t-il expliqué sur France 2.

Selon Franceinfo, le gouvernement n’a donc pas prévu d’annoncer de nouvelle restriction lors de ce Conseil de défense, qui devrait simplement valider celles déjà mises en place.. Et ce au moins jusqu’à la fin des vacances scolaires : “Laissons un peu d’air aux Français“, résume un conseiller. Le Premier ministre Jean Castex n’a d’ailleurs pas prévu de participer au traditionnel point presse du jeudi qui se tiendra à 19h30, ce 17 février.

La situation

Si la situation reste tendue dans certains départements, dont la Moselle, le nombre de nouveaux cas de contaminations au Covid-19 continue toutefois de baisser lentement au niveau national. Sur les sept derniers jours, le nombre de nouveaux cas quotidiens en France est de 18 000 en moyenne. Ce nombre est stable, voire a tendance à baisser par rapport aux semaines précédentes, puisque le même calcul effectué le 2 février donnait une moyenne de 20.000 cas par jour.

Selon les derniers chiffres communiqués par Santé Publique France, mardi 16 février, les hôpitaux français ont accueilli  26 195 malades du Covid-19,  dont 1 857 nouvelles admissions au cours des dernières 24 heures. La veille, ils étaient 26 478 patients hospitalisés, dont 1 431 nouvelles entrées. Dans les services de réanimation, on compte 3.338 malades du Covid-19, dont 323 arrivées au cours des dernières 24 heures. Lundi, ils étaient 3.371 patients en réanimation (dont 306 entrées).

 

Posted in COVID_19 and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.