Remaniement : 11 secrétaires d’état viennent compléter le gouvernement Castex

Près de trois semaines après la nomination des ministres, l’Elysée a annoncé dimanche soir par un communiqué, la nomination de 11 secrétaires d’état. Cinq d’entre eux sont reconduits dans leurs fonctions. Six nouvelles personnalités  font leur entrée dans le gouvernement Castex.  

Après un remaniement intervenu au début du mois, l’Elysée a enfin dévoilé dimanche soir la liste des 11 « nouveaux » secrétaires d’Etat.  Il aura fallu attendre près de trois semaines pour que le gouvernement Castex soit enfin au complet. «C’est la fin du supplice chinois. Il était temps !, lâche, soulagé, un proche d’Emmanuel Macron. On a trouvé un juste équilibre entre continuité et renouvellement», ajoute t-il. Cette liste complète celle des 30 ministres déjà connus, sachant que le gouvernement comptait déjà un secrétaire d’État, en la personne du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Qui sont les 12 secrétaires d’état ?

« Il y a beaucoup d’appelés, et peu d’élus », prévenait début juillet l’Elysée au sujet de la nomination des futurs secrétaires d’Etat. Pour les choisir, le chef de l’État a privilégié deux critères : les entrants ont été sélectionnés dans une logique «d’innovation» ; et les reconduits ont été prolongés sur la base «des compétences et des résultats».

La liste officielle

Six nouveaux entrants

Six nouvelles personnalités font leur entrée au gouvernement. Parmi eux, le conseiller de l’Elysée Clément Beaune et cinq députés de la majorité présidentielle : Bérangère Abba, Nathalie Elimas, Sarah El Hairy, Olivia Grégoire et Joël Giraud.

Clément Beaune, chargé des Affaires européennes

Parmi les nouveaux entrants, Emmanuel Macron a d’abord fait confiance à l’un de ses proches en la personne de Clément Beaune. Jusqu’ici conseiller Europe du chef de l’Etat, ce trentenaire a accompagné le président de la République dans tous ses combats depuis trois ans. Cet ancien élève de l’ENA a été très influent dans l’élaboration de la politique européenne du président, des négociations sur le Brexit à la réforme de la zone euro. Emmanuel Macron avait même envisagé de le proposer au poste de commissaire européen, après le rejet de la candidature de Sylvie Goulard en octobre dernier. S’il n’a jamais jamais exercé de fonction publique, il connaît bien les rouages du pouvoir après avoir été conseiller Budget de l’ancien Premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault, avant de rejoindre l’équipe d’Emmanuel Macron au ministère de l’Economie.

Olivia Grégoire, chargée de l’Economie sociale, solidaire et responsable

Son nom a circulé à l’occasion de chaque remaniement ministériel. Sa ténacité a payé : Olivia Grégoire hérite du secrétariat d’Etat à l’Economie sociale et solidaire, à Bercy auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance. Députée du groupe La République en Marche à l’Assemblée depuis 2017 et vice-présidente de la commission des finances, elle a notamment planché sur loi Pacte avec Bruno Le Maire. Elle a milité dans sa jeunesse pour Alain Madelin puis est passée dans les cabinets de Jean-Pierre Raffarin à Matignon et Xavier Bertrand à la Santé.

Sarah El Haïry, Jeunesse et engagement

Députée de Loire-Atlantique depuis 2017 et porte-parole du groupe Modem de l’Assemblée nationale, Sarah El Haïry est une figure montante du groupe centriste. Après un bref passage à droite au sein de l’l’UMP, elle a rejoint le parti de François Bayrou. Elle a beaucoup travaillé sur les associations, la philanthropie et l’engagement.

Nathalie Elimas, chargée de l’Education prioritaire

Elle vient en renfort de sa consoeur, Sarah El Haïry, à l’Education. Députée Modem du Val d’Oise depuis trois ans après avoir été élue conseillère régionale d’île-de-France en 2014 au côté de Valérie Pécresse, Nathalie Avy-Elimas est une spécialiste des questions familiales.

Joël Giraud, chargé de la Ruralité

Elu depuis 2002, ce fin connaisseur de l’Assemblée nationale est issu des rangs du Parti radical de gauche, comme la ministre de la Mer Annick Girardin. Spécialiste des questions budgétaires, cet élu âgé de 61 ans a été rapporteur général du budget, un poste clé au palais Bourbon. Pointilleux avec Bercy, c’est un représentant de l’aile gauche de la République en marche, hostile à la suppression de l’ISF.

Bérangère Abba, chargée de la Biodiversité

Agée de 43 ans, elle a débuté son parcours politique à droite. Elue depuis 2017 sous l’étiquette de LaREM dans la première circonscription de Haute-Marne, elle a rejoint à l’Assemblée nationale la commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire. En février 2019, elle est nommée déléguée nationale à la transition écologique de la République en Marche. En octobre 2019, elle est désignée comme représentante du Parlement au conseil d’administration de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA).

Six personnalités reconduites

Parmi les 11 secrétaires d’état nommés ce dimanche, six d’entre eux, membres du gouvernement d’Edouard Philippe, cinq voient leur mandat reconduit:  Cédric O, Laurent Pietraszewski, Sophie Cluzel, Jean-Baptiste Lemoyne et Adrien Taquet.

C’est le cas, à Bercy, de Cédric O. Nommé il y a à peine un an, ce presque quadragénaire est reconduit dans ses fonctions à la tête du secrétariat d’État chargé du Numérique dans le nouveau gouvernement. Il va poursuivre le chantier de la transformation numérique du pays, sans compter les dossiers chauds, en particulier le « Health Data Hub ». De même, le marcheur de la première heure Adrien Taquet demeure chargé de l’Enfance mais également des Familles.

Quant à Laurent Pietraszewski, jusqu’ici chargé des retraites, il reprend le dossier auprès d’Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, mais se voit aussi confier la Santé au travail. Jean-Baptiste Lemoyne retrouve, lui aussi, un secrétariat d’Etat mais il est désormais chargé du Tourisme, des Français de l’Etranger et de la Francophonie. Quant à Sophie Cluzel, elle reste chargée des personnes handicapées.

Posted in Politique française and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *