Séparatismes : le projet de loi arrive à l’Assemblée

Quelque 2600 amendements pour un texte clivant, annoncé comme l’un des derniers textes majeurs du quinquennat Macron. Le projet de loi sur les séparatismes arrive aujourd’hui à l’Assemblée. Haine en ligne, instruction en famille, réforme du financement des cultes ou encore polygamie et mariages forcés. Revue de détail des mesures.

C’est un texte qui se veut un marqueur et un tournant régalien du quinquennat Macron. Aussi sulfureux que clivant, le projet de loi contre les séparatismes, rebaptisé, “projet de loi confortant le respect des principes de la République arrive aujourd’hui dans l’hémicycle. Après un prologue d’une cinquantaine d’heures d’auditions, puis autant pour le passage en revue des mesures en commission spéciale, les députés vont débattre de ses mesures à partir de ce lundi et pendant deux semaines. Ce sont quelque 70 articles qui doivent être examinés dans un “temps législatif programmé“ de 40 heures  et 2.650 amendements déposés.Lire la suite

Le “Beauvau de la sécurité“ ouvre ses portes

Le “Beauvau de la sécurité“, grande concertation nationale voulue par Emmanuel Macron est présenté ce lundi aux syndicats de police et représentants de la gendarmerie. Huit chantiers et de nombreux défis sont au programme de ce “débat citoyen“ initié par le chef de l’état.

Après avoir décliné à  les sept péchés capitaux de la police, Gérald Darmanin doit maintenant trouver des solutions. Et les chantiers du “Beauvau de la sécurité“ qui s’ouvre ce lundi, sont nombreux. Les syndicats policiers et représentants de la gendarmerie ont rendez-vous ce lundi, à 15 heures, en visioconférence, avec leur ministre de tutelle, qui leur présentera la feuille de route de ce grand débat national consacré à la police et la gendarmerie. Lire la suite

Sénatoriales 2020 : ce qu’il faut savoir

Comme tous les trois ans, la moitié des sièges du Sénat va être renouvelée, ce dimanche 27 septembre. Quelques 87.000 grands électeurs, principalement les délégués des des conseillers municipaux, sont appelés à élire 172 sénateurs. Les deux tiers sont élus à la proportionnelle, les autres au scrutin majoritaire. Mode d’emploi, enjeux, “points chauds“ : ce qu’il faut savoir sur cette élection atypique.

C’est une élection particulière qui se tient ce 27 septembre. Elle va permettre le renouvellement de la moitié des membres du Sénat, dominé par l’opposition de droite. Cette année, 172 sièges sur 348 sont remis en jeu, dans 59 départements et quatre collectivités d’Outre-mer.Lire la suite

Plan de relance économique : le gouvernement “abat ses cartes“

Le Premier ministre, Jean Castex, a présenté ce jeudi les grands axes du plan de relance de l’économie française. Intitulé “France Relance“, ce plan de 100 milliards d’euros fait la part belle à la transition écologique. Avec une “priorité absolue“, l’emploi, et un objectif “ambitieux“, retrouver en 2022 le “niveau de richesse d’avant la crise“. Explications.

Après le temps de l’urgence, vient le temps des annonces. Ce jeudi, le Premier ministre, Jean Castex, accompagné des ministres de l’Économie, du Travail et de la Transition écologique, a dévoilé les détails du plan de relance de l’économie française, dont on connaissait déjà les grandes lignes. “France Relance« , du nouvel intitulé de ce plan, est ainsi enfin lancé.Lire la suite

Plan de relance : ce que l’on sait déjà

Repoussée d’une semaine par le gouvernement, la présentation du plan de relance aura lieu jeudi 3 septembre. Indépendance, écologie, solidarité et compétences :  quatre grands volets composent ce plan inédit de 100 milliards d’euros, censé relancer une économie française profondément fragilisée par la Covid. Tour d’horizon des annonces déjà connues. 

Reportée pour cause d’urgence liée à la situation sanitaire, l’annonce du plan de relance économique par le gouvernement aura lieu le jeudi 3 septembre. “Il est absolument bouclé“ a précisé le 26 août dernier, le Premier ministre Jean Castex, invité de la matinale de France Inter. “Gouverner, c’est savoir s’adapter aux circonstances“, a t-il justifié.Lire la suite

Remaniement : 11 secrétaires d’état viennent compléter le gouvernement Castex

Près de trois semaines après la nomination des ministres, l’Elysée a annoncé dimanche soir par un communiqué, la nomination de 11 secrétaires d’état. Cinq d’entre eux sont reconduits dans leurs fonctions. Six nouvelles personnalités  font leur entrée dans le gouvernement Castex.  

Après un remaniement intervenu au début du mois, l’Elysée a enfin dévoilé dimanche soir la liste des 11 « nouveaux » secrétaires d’Etat.  Il aura fallu attendre près de trois semaines pour que le gouvernement Castex soit enfin au complet. «C’est la fin du supplice chinois. Il était temps !, lâche, soulagé, un proche d’Emmanuel Macron. On a trouvé un juste équilibre entre continuité et renouvellement», ajoute t-il. Cette liste complète celle des 30 ministres déjà connus, sachant que le gouvernement comptait déjà un secrétaire d’État, en la personne du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Lire la suite

Remaniement : la liste des 11 secrétaires d’État du gouvernement de Jean Castex

Trois semaines après la nomination du Premier ministre, les noms de onze secrétaires d’État ont été dévoilés ce dimanche 26 juillet par un communiqué de l’Elysée. Six nouvelles personnalités font leur entrée au gouvernement et cinq autres sont maintenues dans leurs fonctions. La liste des secrétaires d’état du gouvernement Castex.

Sur la proposition du premier ministre, le président de la République a nommé :

● Mme Sophie Cluzel, chargée des Personnes handicapées, auprès du premier ministre ;

● M. Jean-Baptiste Lemoyne, chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères ;Lire la suite

Chômage, jeunes, plan de relance, écologie… Les principales annonces de Jean Castex

Au lendemain de l’interview d’Emmanuel Macron, le Premier ministre, Jean Castex, a décliné à l’Assemblée la feuille de route de son gouvernement pour les 18 prochains mois. Un discours de politique générale au cours duquel le nouveau chef de gouvernement a précisé les contours du « nouveau chemin » promis par l’exécutif. Les principales annonces. 


« J’ai réuni autour de moi un gouvernement de combat (…). Nous avons 600 jours devant nous » :  600 jours pour préserver les emplois, 600 jours pr bâtir les fondations de la France de demain, pour libérer les énergies, 600 jours pour incarner les promesses de la justice et du progrès social », a indiqué Jean Castex, en conclusion ce mercredi, de sa déclaration de politique générale. Un programme pour les 18 derniers mois du quinquennat d’Emmanuel Macron, dont le nouveau locataire de Matignon a présenté les lignes de force. Lire la suite

Convention citoyenne : les arbitrages d’Emmanuel Macron

Devant les 150 citoyens de la convention pour le climat, Emmanuel Macron a apporté une première réponse aux propositions parfois controversées de l’instance. Retenant la quasi-totalité de celles-ci, le chef de l’Etat a dévoilé ses principaux engagements sur le Climat, annonçant un budget de 15 milliards d’euros dédiés à la transformation écologique sur deux ans.  Il a aussi évoqué un référendum d’ici 2021 sur la modification de l’article 1er de la Constitution et s’est dit ouvert à un référendum sur un ou des textes de lois reprenant les propositions de la commission.

C’était une conclusion très attendue, à l’issue de neuf mois de travaux. Au lendemain d’une vague verte sans précédent  au second tour des élections municipales, Emmanuel Macron s’est emparé ce lundi matin du sujet écologique  à travers le fruit des travaux de la Convention citoyenne pour le climat. Au cœur des jardins du palais de l’Elysée, le président de la République a reçu ses 150 membres, pour apporter des réponses à leurs 149 propositions, comme il s’y était engagé. Lire la suite

Allocution d’Emmanuel Macron : un point de bascule dans « le monde d’après »

Alors que l’épidémie de coronavirus s’éloigne, Emmanuel Macron s’adressera aux français dimanche 14 juin, lors d’une allocution solennelle diffusée à 20 heures. A n’en pas douter, le chef de l’état reviendra sur la gestion de la crise sanitaire que le pays vient de traverser, très certainement évoquera t-il l’accélération du déconfinement dont la phase 3 est fixée au 22 juin. Dans tous les cas, la prise de parole présidentielle devrait marquer un point de bascule dans « le monde d’après ».

Alors qu’il devait s’exprimer entre le 28 juin, date du second tour des municipales, et le 14-Juillet, Emmanuel Macron a finalement décidé d’accélérer son calendrier. Après quasiment deux mois de quasi-silence, il s’adressera aux Français à la télévision ce dimanche à 20 heures. Une manière de refermer la parenthèse ouverte le 17 mars avec le début du confinement.

Ce sera la quatrième prise de parole solennelle du chef de l’état depuis le début de la crise du Covid 19 et, la première depuis le déconfinement, le 11 mai. Cette allocution interviendra après deux réunions importantes à l’Elysée, vendredi : l’une avec les membres du Conseil scientifique, l’autre sous la forme d’un Conseil de défense pour rendre les derniers arbitrages sur le lancement de la phase III du déconfinement.

Lire la suite