Législatives : les partis de la majorité présidentielle scellent leur entente

Les partis de la majorité présidentielle ont scellé leur entente pour les législatives sous la forme d’une confédération, baptisée “Ensemble“. Parmi les 187 premiers candidats investis, dont les noms ont été dévoilés hier soir, 10 ministres et un ancien Premier ministre, Manuel Valls.

Après la gauche, la macronie se met en ordre de marche . Depuis le siège du parti présidentiel, rue du Rocher, à Paris (8arrondissement), les trois chefs de la majorité présidentielle réunis devant la presse ont offert jeudi un show d’unité. Après des jours et quelques nuits de négociations, Edouard Philippe, Richard Ferrand et François Bayrou se sont accordés hier sur la création d’une “confédération“ pour se lancer dans la bataille des législatives. Une première salve de 187 candidats au total a été officialisée hier, et une deuxième est annoncée pour samedi.Lire la suite

L’Arménie s’invite dans la campagne présidentielle

A 60 jours du premier tour, trois des candidats majeurs de la Présidentielle sont les invités ce mardi soir de la réception annuelle des arméniens de France. Emmanuel Macron, Valérie Pécresse et Anne Hidalgo sont attendus au dîner annuel CCAF. Une affiche qui  s’invite en pleine campagne, alors que la question arménienne et le sort des chrétiens d’Orient ont été placés au cœur du débat.

C’est l’un de ces dîners qui prennent toute leur saveur en pleine année électorale. Annulé l’an dernier pour cause de crise sanitaire, il se tiendra ce mardi à l’Hôtel du Collectionneur, dans le très chic 8e arrondissement de Paris. Valérie Pécresse, Anne Hidalgo et Emmanuel Macron ont tous trois rendez-vous ce soir “à la table des arméniens“,  pour le dîner annuel du CCAF. Chacun d’entre eux prononcera un discours devant le Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF). Et ce grâce à un heureux hasard, puisqu’ils s’exprimeront au titre de leurs fonctions respectives de présidente de région, de maire de Paris et de chef de l’Etat.Lire la suite

Les Républicains mettent le cap sur le congrès

Après l’officialisation de la liste des cinq qualifiés pour le vote du congrès, Les Républicains ont désormais un mois pour convaincre les adhérents. Une course de fond aux multiples étapes pour les prétendants. Revue de détail.

Le suspense autour du casting de cette primaire interne aura duré des mois. Après des semaines d’incertitude, l’instance de contrôle des Républicains a confirmé ce jeudi le nom des cinq prétendants qui seront en lice lors du congrès du parti le 4 décembre. Partis à six dans la quête aux signatures, seuls cinq candidats seront au final dans la course. “À l’issue de l’examen de ces parrainages, l’instance de contrôle a constaté que cinq candidats avaient recueilli au moins 250 parrainages conformes aux critères retenus par l’article 37 des statuts des Républicains“, a indiqué le parti dans un communiqué diffusé jeudi, en milieu de journée.Lire la suite

Plan d’investissement “France 2030“ : les 10 priorités de l’exécutif

Nucléaire, hydrogène vert, culture, espace… Emmanuel Macron a égrené ce mardi depuis l’Elysée les priorités du plan d’investissement “France 2030“. Une enveloppe de 30 milliards d’euros sur cinq ans, pour permettre à la France de “retrouver le chemin de l’indépendance“ , grâce au développement de la compétitivité industrielle et des technologies d’avenir. 

Top départ ce mardi matin depuis l’Elysée de l’ambitieux plan d’investissement “France  2030“, dont Emmanuel Macron a présenté les principaux secteurs bénéficiaires. Des domaines jugés stratégiques dans la décennie qui s’ouvre et pour lesquels le chef de l’Etat ambitionne de placer la France en position de force. Devant un parterre d’étudiants et de chefs d’entreprise, le président a appelé à réindustrialiser le pays pour “redevenir une grande nation d’innovation“. Lire la suite

Présidentielle 2022 : mode d’emploi de la primaire écologique

Les écologistes organisent une primaire ouverte du 16 au 28 septembre, pour déterminer celui ou celle qui portera les couleurs des Verts à l’élection présidentielle de 2022. Cinq candidats, deux femmes et trois hommes participent à ce scrutin en deux tours. Calendrier, modalités du vote, profil des candidats. Mode d’emploi de cette primaire ouverte.

Ils sont cinq en lice, déterminés à décrocher l’investiture des Verts pour la présidentielle de 2022. Ils entrent cette semaine “dans le dur“ avec le coup d’envoi de la course à l’Elysée. Le premier tour de la primaire écologique qui doit départager les deux femmes et trois hommes qui postulent pour devenir le candidat officiel du mouvement écologiste, se déroule en effet du jeudi 16 septembre au dimanche 19 septembre 2021. Avant l’organisation d’un second tour qui départagera les finalistes du 25 au 28 septembre. Lire la suite

Présidentielle : Les Républicains lancent une vaste enquête d’opinion pour dénicher leur candidat naturel

Les Républicains lancent ce lundi 30 août une vaste enquête d’opinion menée par l’Ifop, auprès de 15 000 sympathisants, pour tenter de dégager leur candidat à la présidentielle. Objectif : jauger la meilleure candidature naturelle, susceptible de rallier les suffrages des français. Les détails.

Après un week-end politique intense, mais en ordre dispersé au cours duquel les prétendants à la fonction suprême ont affiché leurs ambitions, Les Républicains tentent de faire la lumière. Alors qu’aucun héritier naturel ne semble émerger à moins de huit mois de l’élection présidentielle, le parti lance ce lundi 30 août une vaste enquête d’opinion. Menée par l’Ifop, elle permettra de passer en revue les grands enjeux de l’élection à venir et d’évaluer le profil des candidats déclarés auprès d’un large panel.Objectif : jauger la meilleure candidature pour l’élection présidentielle.Lire la suite

Variant Delta, obligation vaccinale, réformes… : ce qu’Emmanuel Macron pourrait dire ce lundi

C’est une allocution annoncée de longue date, que l’évolution de la situation sanitaire est venue chambouler. Rattrapé par le variant Delta, Emmanuel Macron va s’adresser aux français ce lundi 12 juillet. Pass sanitaire étendu, obligation vaccinale, réformes à venir, jeunesse… Ce que pourrait annoncer le chef de l’état à l’aube d’une probable quatrième vague.

Cela devait être un grand discours de reconstruction au cours duquel le président de la république aurait annoncé les priorités de la fin de son quinquennat. Et puis le Covid s’est réinvité dans la danse, bousculant une fois de plus le calendrier de l’exécutif. Après un conseil stratégique de défense dans la matinée, Emmanuel Macron livrera ce lundi à 20 heures, sa huitième adresse aux Français, lors d’une allocution solennelle depuis l’Elysée.Lire la suite

Nouvelle-Calédonie : un ultime référendum aura lieu le 12 décembre

Au terme d’une semaine de discussions avec les principaux élus calédoniens, le ministre des Outre-Mer, Sébastien Lecornu a annoncé ce mercredi l’organisation, le 12 décembre, d’un troisième référendum d’autodétermination sur l’indépendance de l’île. Quelle que soit l’issue de cette consultation, une période de transition s’ouvrira jusqu’au 30 juin 2023, pour planifier l’après.

 

Officiellement, rien n’avait été annoncé par l’exécutif. Mais un accord a bel et bien été trouvé mardi entre indépendantistes et loyalistes calédoniens, au bout d’une longue nuit de négociations avec le ministre des Outre-Mer. C’est en tout cas ce que révélaient plusieurs sources, dont Le Monde dans la journée d’hier.Lire la suite

Double réunion de crise chez LR après l’alliance Muselier-LaREM

Les Républicains réunissent ce mardi leur comité stratégique pour étudier le cas de Renaud Muselier, après l’annonce d’un accord avec LaREM pour les régionales en Paca. A la clé, deux questions en suspens. D’abord l’exclusion de LR du président sortant, mais aussi, l’opportunité pour le parti de constituer une nouvelle liste autonome dans la région Sud.  Avec le risque d’avantager in fine la liste d’extrême droite menée par Thierry Mariani.


La nouvelle a fait l’effet d’un tsunami. L’annonce samedi par le Premier ministre, Jean Castex, de l’alliance entre Renaud Muselier et la République En Marche (LaREM) pour les régionales en Paca a été une douche froide pour les responsables des Républicains. La décision a déclenché les foudres du parti qui a convoqué ce mardi, un conseil stratégique qui s’annonce très tendu.Lire la suite

Adieu l’ENA, place à l’ISP

Emmanuel Macron a annoncé jeudi la suppression de la prestigieuse Ecole nationale d’administration (ENA), remplacée par l’Institut du service public (ISP). Simple ravalement de façade ou vraie révolution ? Si les bases de cette nouvelle école reste sensiblement les mêmes, le vrai changement concerne la carrière des hauts fonctionnaires. Ce qui va changer.

C’est en visioconférence et à huis clos, l’occasion de la convention managériale de l’État qu’Emmanuel Macron a révélé jeudi 8 avril les “grands principes“ de sa réforme de la haute fonction publique. Devant quelque 600 hauts fonctionnaires, le chef de l’état a annoncé la suppression de l’Ecole Nationale d’Administration et son remplacement par l’Institut du service public (ISP).Lire la suite