Remaniement : 11 secrétaires d’état viennent compléter le gouvernement Castex

Près de trois semaines après la nomination des ministres, l’Elysée a annoncé dimanche soir par un communiqué, la nomination de 11 secrétaires d’état. Cinq d’entre eux sont reconduits dans leurs fonctions. Six nouvelles personnalités  font leur entrée dans le gouvernement Castex.  

Après un remaniement intervenu au début du mois, l’Elysée a enfin dévoilé dimanche soir la liste des 11 « nouveaux » secrétaires d’Etat.  Il aura fallu attendre près de trois semaines pour que le gouvernement Castex soit enfin au complet. «C’est la fin du supplice chinois. Il était temps !, lâche, soulagé, un proche d’Emmanuel Macron. On a trouvé un juste équilibre entre continuité et renouvellement», ajoute t-il. Cette liste complète celle des 30 ministres déjà connus, sachant que le gouvernement comptait déjà un secrétaire d’État, en la personne du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Lire la suite

Remaniement : la liste des 11 secrétaires d’État du gouvernement de Jean Castex

Trois semaines après la nomination du Premier ministre, les noms de onze secrétaires d’État ont été dévoilés ce dimanche 26 juillet par un communiqué de l’Elysée. Six nouvelles personnalités font leur entrée au gouvernement et cinq autres sont maintenues dans leurs fonctions. La liste des secrétaires d’état du gouvernement Castex.

Sur la proposition du premier ministre, le président de la République a nommé :

● Mme Sophie Cluzel, chargée des Personnes handicapées, auprès du premier ministre ;

● M. Jean-Baptiste Lemoyne, chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères ;Lire la suite

Chômage, jeunes, plan de relance, écologie… Les principales annonces de Jean Castex

Au lendemain de l’interview d’Emmanuel Macron, le Premier ministre, Jean Castex, a décliné à l’Assemblée la feuille de route de son gouvernement pour les 18 prochains mois. Un discours de politique générale au cours duquel le nouveau chef de gouvernement a précisé les contours du « nouveau chemin » promis par l’exécutif. Les principales annonces. 


« J’ai réuni autour de moi un gouvernement de combat (…). Nous avons 600 jours devant nous » :  600 jours pour préserver les emplois, 600 jours pr bâtir les fondations de la France de demain, pour libérer les énergies, 600 jours pour incarner les promesses de la justice et du progrès social », a indiqué Jean Castex, en conclusion ce mercredi, de sa déclaration de politique générale. Un programme pour les 18 derniers mois du quinquennat d’Emmanuel Macron, dont le nouveau locataire de Matignon a présenté les lignes de force. Lire la suite

Convention citoyenne : les arbitrages d’Emmanuel Macron

Devant les 150 citoyens de la convention pour le climat, Emmanuel Macron a apporté une première réponse aux propositions parfois controversées de l’instance. Retenant la quasi-totalité de celles-ci, le chef de l’Etat a dévoilé ses principaux engagements sur le Climat, annonçant un budget de 15 milliards d’euros dédiés à la transformation écologique sur deux ans.  Il a aussi évoqué un référendum d’ici 2021 sur la modification de l’article 1er de la Constitution et s’est dit ouvert à un référendum sur un ou des textes de lois reprenant les propositions de la commission.

C’était une conclusion très attendue, à l’issue de neuf mois de travaux. Au lendemain d’une vague verte sans précédent  au second tour des élections municipales, Emmanuel Macron s’est emparé ce lundi matin du sujet écologique  à travers le fruit des travaux de la Convention citoyenne pour le climat. Au cœur des jardins du palais de l’Elysée, le président de la République a reçu ses 150 membres, pour apporter des réponses à leurs 149 propositions, comme il s’y était engagé. Lire la suite

Allocution d’Emmanuel Macron : un point de bascule dans « le monde d’après »

Alors que l’épidémie de coronavirus s’éloigne, Emmanuel Macron s’adressera aux français dimanche 14 juin, lors d’une allocution solennelle diffusée à 20 heures. A n’en pas douter, le chef de l’état reviendra sur la gestion de la crise sanitaire que le pays vient de traverser, très certainement évoquera t-il l’accélération du déconfinement dont la phase 3 est fixée au 22 juin. Dans tous les cas, la prise de parole présidentielle devrait marquer un point de bascule dans « le monde d’après ».

Alors qu’il devait s’exprimer entre le 28 juin, date du second tour des municipales, et le 14-Juillet, Emmanuel Macron a finalement décidé d’accélérer son calendrier. Après quasiment deux mois de quasi-silence, il s’adressera aux Français à la télévision ce dimanche à 20 heures. Une manière de refermer la parenthèse ouverte le 17 mars avec le début du confinement.

Ce sera la quatrième prise de parole solennelle du chef de l’état depuis le début de la crise du Covid 19 et, la première depuis le déconfinement, le 11 mai. Cette allocution interviendra après deux réunions importantes à l’Elysée, vendredi : l’une avec les membres du Conseil scientifique, l’autre sous la forme d’un Conseil de défense pour rendre les derniers arbitrages sur le lancement de la phase III du déconfinement.

Lire la suite

Confinement en France : l’attestation de déplacement obligatoire à avoir

Dès ce mardi, midi, toute personnes qui circulera devra être « en mesure de justifier son déplacement », a déclaré le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, lundi soir. Une attestation de déplacement est obligatoire, sous peine d’amende. Explications.

« Le mot d’ordre est clair : restez chez vous ! » a déclaré le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, lundi 16 mars. Toutes les personnes qui circuleront à partir de ce mardi, midi, devront être « en mesure de justifier leur déplacement », a-t-il ajouté, précisant que des contrôles seraient appliqués, avec à la clé une amende pour les contrevenants .Lire la suite

« Nous sommes en guerre sanitaire  » déclare Emmanuel Macron

Emmanuel Macron s’est adressé de nouveau aux Français, ce lundi 16 mars, après avoir réuni dans la journée un Conseil de défense, face à l’accélération de l’épidémie de coronavirus. Le chef de l’état a dévoilé une nouvelle série de mesures drastiques pour lutter contre la propagation du Covid 19, dont la restriction de tous les déplacements en France à partir de mardi midi et pour une durée de quinze jours au moins. Ce qu’il faut retenir de la déclaration du chef de l’état.

« Nous sommes en guerre sanitaire »  “ (…), « l’ennemi est là » et cela requiert notre mobilisation générale”, a martelé le président de la République. Le ton grave, Emmanuel Macron a répété à plusieurs reprises : « Nous sommes en guerre ». « En guerre sanitaire certes, mais l’ennemi est là. Invisible, insaisissable ». Quatre jours après sa première intervention, le chef de l’état a « dégainé » une nouvelle salve de mesures pour lutter contre le coronavirus, annonçant que le gouvernement devait lutter « jour et nuit » contre cette épidémie.Lire la suite

Retraites : « ce qui est sorti « de la réunion multilatérale de ce mardi matin

Alors que la grève sur la réforme des retraites bat des records de longévité, s’est ouvert ce matin un nouveau round de négociations. Ce qu’il faut retenir de la multilatérale qui s’est tenue ce mardi matin au ministère du travail. Les réactions des partenaires sociaux, les annonces du gouvernement.

Au 34e jour de la grève dans les transports publics en France, gouvernement et partenaires sociaux ont renoué le dialogue ce mardi 7 janvier au ministère du Travail pour tenter de dégager le “compromis rapide” souhaité par Emmanuel Macron dans un calendrier très contraint. Le Premier ministre a annoncé qu’il réunirait les partenaires sociaux vendredi à Matignon pour décider du contenu de la « conférence de financement » du futur système de retraites par points.  Une idée avancée dimanche par le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger. Edouard Philippe a par ailleurs précisé le calendrier législatif de la réforme. Lire la suite

Retraites : les échéances du mois de janvier

Entre de nouvelles journées et formes d’action, des réunions de concertation programmées tout au long du mois… Le mois de janvier s’annonce particulièrement décisif pour résoudre un conflit qui bat des records de longévité. Tour d’horizon des dates clés qui devraient décider de l’avenir du projet de réforme des retraites du gouvernement. 

Le chef de l’Etat a prévenu lors de ses voeux aux français : il est déterminé à « mener à bien la réforme des retraites ». Après une pause pendant les fêtes, le Premier ministre Edouard Philippe a été pressé par Emmanuel Macron de trouver « un compromis rapide« , alors que le conflit social bat des records de durée et qu’aucune issue n’émerge. Particulièrement dense, le calendrier de ce mois de janvier devrait permettre d’y voir plus clair sur l’avenir du projet de réforme des retraites porté par l’exécutif. Lire la suite

Réforme des retraites : une semaine décisive

Face à la pression de la rue, le président de la République et le Premier ministre accélèrent le rythme. Tout au long de la semaine, se succéderont des échéances cruciales, marquées mercredi 11 décembre par la présentation de l’intégralité du projet de réforme des retraites par Edouard Philippe. Le calendrier d’une semaine décisive.

Le calendrier vient de se resserrer. Mis sous pression par le mouvement social interprofessionnel du jeudi 5 décembre qui a mobilisé 806.000 personnes en France, le gouvernement accélère le « tempo ». Tout au long de la semaine, vont se succéder des rendez-vous décisifs, avant la présentation ce mercredi par le Premier ministre, de l’intégralité du projet du gouvernement visant à mettre en place un système universel en lieu et place des 42 régimes de retraite. Lire la suite