Terrasses, bars, commerces, restaurants, cinémas… : le calendrier de réouverture dévoilé

A neuf jours de la première étape du déconfinement, le gouvernement a dévoilé ce lundi les prochaines étapes du calendrier. Trois dates à partir du 19 mai, et des jauges variables, pour une réouverture progressive du pays. Va t-on pouvoir retrouver les terrasses, retourner au théâtre, au cinéma, faire du sport …Tour d’horizon  de la feuille de route de Matignon.

Le compte à rebours a commencé. Dans quelques jours le pays retrouvera en partie sa vie d’antan. C’est dans les colonnes du Parisien que le Premier ministre, Jean Castex, a choisi de détailler les modalités de ce troisième déconfinement. Dans un long entretien au quotidien, il dévoile secteur par secteur, le “timing“ de ce cette ouverture du pays, dont le processus s’achèvera fin juin.

Trois grandes étapes

Ce troisième déconfinement s’orchestre autour de trois étapes. D’abord le 19 mai, qui marque le retour des après-midi shopping, des déjeuners en terrasses et des sorties au musée. Puis le 9 et le 30 juin. Deux étapes au cours desquelles la reprise de l’activité se fera progressivement pour les commerces, restaurants, cafés et bars. Mais également pour les établissements sportifs et du secteur culturel. Tous se verront imposer un protocole sanitaire et des jauges qui évolueront progressivement, jusqu’à un retour à la normale après le 30 juin. Mais, attention. Ces trois étapes à venir restent soumises à l’évolution sanitaire. Chacune d’elle pourra être reportée dans un département ou une métropole si le taux d’incidence repasse au-dessus de 400 et si la situation hospitalière devient critique, avait averti Emmanuel Macron.

L’une des principales mesures le 19 mai concerne le couvre-feu qui sera décalé à 21 heures, au lieu de 19 heures actuellement. Les rassemblements de plus de dix personnes resteront interdits, sauf s’il s’agit de visites guidées. Par ailleurs, les étudiants pourront retourner suivre leurs cours dans leurs facultés et écoles mais en respectant une jauge de 50% des effectifs.

La deuxième étape de ce déconfinement, le mercredi 9 juin, verra le couvre-feu être décalé à 23 heures et le télétravail assoupli. Les rassemblements de plus de 10 personnes seront toujours interdits, sauf visites guidées. Dans l’enseignement supérieur, la jauge restera à 50% de l’effectif jusqu’à la rentrée de septembre.

La majorité des restrictions prendra fin lors de la quatrième étape du déconfinement, le 30 juin. Le couvre-feu sera alors supprimé, tout comme les limitations de rassemblements en extérieur.

Cafés, bars, restaurants, hôtels

19 mai : six à table en terrasse

Les cafés, bars et restaurants pourront bien rouvrir leurs terrasses le 19 mai partout en France. Les tablées seront toutefois limitées à six convives et assises obligatoirement. Les établissements devront en outre respecter une jauge de 50 % de leur capacité d’accueil en terrasse. La consommation en intérieur et debout restera interdite. Dans les hôtels, les terrasses seront également réouvertes, mais en places assises uniquement, pour tous les clients.. La consommation et la restauration en intérieur sera réservée aux seuls clients de l’établissement ainsi qu’ à ceux ayant souscrit une formule de vacances “all inclusive“.

9 juin : une jauge de 50% à l’intérieur et des tablées de six personnes

La deuxième étape de ce déconfinement, le mercredi 9 juin, verra la réouverture totale des terrasses, avec un protocole sanitaire adapté, et le maintien de tables de six personnes maximum. L’intérieur des bars pourra ouvrir, avec une jauge de 50 % et toujours des tables de six. La consommation et le service au bar resteront interdits dans les bars, cafés et restaurants.

30 juin : fin des limitations

L’ensemble des établissements pourra rouvrir complètement en intérieur, et en position assise, sans consommation ni service au bar.

Commerces et marchés

19 mai : une réouverture avec jauge

Tous les magasins, y compris les centres commerciaux et les commerces dits “non-essentiels“, pourront rouvrir le 19 mai. Ceux de moins de 8m² ne pourront recevoir qu’un seul client, les autres doivent faire en sorte de réserver 8m² pour chaque personne. Le nombre de clients devra être par ailleurs limité à 8 m² par personne dans les marchés couverts, et 4m² par personne en extérieur.

9 juin et 30 juin : le retour progressif à la normalité

A partir du 9 juin, la jauge passe à 4m² par client dans les commerces. Au 30 juin, chaque magasin pourra accueillir autant de personnes que sa capacité initiale le prévoit. S’agissant des marchés, la jauge imposée passe à 4m² par client en intérieur et elle est levée en extérieur.

Les discothèques seront fixées sur leur sort le 15 juin au plus tard

Les exploitants de discothèques seront fixés le “15 juin au plus tard“ sur la date de leur réouverture et pourront bénéficier d’une prise en charge étendue de leurs coûts fixes, a annoncé ce lundi le ministre délégué aux PME Alain Griset. “Nous allons faire dans les prochains jours une réunion avec le ministère de la Santé pour voir de quelle manière on peut envisager la réouverture, sur le plan des jauges et des protocoles“, a-t-il ajouté.

Salons et foires

Toujours non autorisés le 19 mai, ces manifestations seront de nouveau possibles le 9 juin, à condition de n’accueillir que 50 % de leur capacité initiale au maximum. Un pass sanitaire sera exigé pour les foires et salons accueillant plus de 1.000 personnes. Au 30 juin, plus aucune jauge ne s’appliquera. Mais un pass sanitaire restera obligatoire, lors de toute manifestation dépassant 1000 personnes.

Cinémas, salles de spectacles, théâtre, concerts assis…

La culture reprendra sa place dans la vie des français qui regagneront un certain nombre de libertés dans huit jours.

19 mai : des salles réouvertes et des expos avec jauges

Concernant les cinémas, salles de spectacle, de concert et les théâtres, le 19 mai, chaque salle ne pourra recevoir plus de 35% de sa capacité d’accueil maximale (un spectateur tous les 3 sièges) avec un plafond à 800 spectateurs.  Les musées, monuments, expositions et visites guidées rouvriront, avec une jauge de 8m² par personne et un protocole sanitaire adapté à respecter. Les concerts et salles accueillant un public debout, de même que les festivals en plein air debout, sont quant à eux toujours interdits jusqu’au 29 juin.

Les festivals assis en plein air pourront en revanche être maintenus. Ils seront limités à 1.000 personnes, dans le respect des règles de distanciation

9 juin : la jauge autorisée monte en puissance

 Le 9 juin, la jauge autorisée est portée à 65 % de la capacité initiale pour les cinémas, des salles de spectacle, de concert et théâtres, avec un plafond à 5 000 spectateurs. Un pass sanitaire est en vigueur au-delà de 1 000 personnes. Pour les musées, monuments, expositions et visites guidées cette jauge est ramenée à 4m² par personne, au lieu de 8m².  Pour les festivals se déroulant dans l’espace public, la jauge debout est fixée par le préfet. Au-delà des 1 000 festivaliers, l’utilisation du passe sanitaire est recommandée.

30 juin : la suppression des jauges hors concerts

Au 30 juin, les jauges seront supprimées dans les musées, monuments, cinémas, salles de spectacles et théâtres et pour les concerts assis, mais il faudra toujours respecter les gestes barrière et la distanciation physique dans les allées et les espaces communs.

Les concerts et salles accueillant un public debout reprendront eux du service, avec un plafond maximal fixé par le préfet et un protocole sanitaire à respecter. Le pass sanitaire sera utilisé au-delà de 1 000 spectateurs. La réglementation sera la même pour les festivals se déroulant dans l’espace public.

Les festivals en plein air interdits jusqu’au 29 juin, pourront reprendre à partir du 30, avec une jauge de 4 m2 par festivalier et, un nombre limité de personnes, définie par le préfet. Au-delà de 1 000 personnes, un pass sanitaire sera exigé.

Parcs zoologiques et parcs d’attraction

Les parcs zoologiques, sans attractions vont pouvoir rouvrir en même temps que les terrasses et les musées. Le 19 mai, chaque établissement ne pourra pas recevoir plus de 50% de sa capacité d’accueil maximale. Le 9 juin, la jauge montera à 65%. Enfin, le 30 juin, plus aucune limite ne s’appliquera, mais il faudra garder les gestes barrières et la distanciation physique.

Les parcs avec attractions, comme le Parc Astérix ou Disneyland Paris, devront en revanche attendre le 9 juin et seront limités à 5000 visiteurs par jour, avec pass sanitaire au-delà de 1000 personnes accueillies.. Les manèges reprendront du service à cette date, y compris dans les fêtes foraines, qui pourront recevoir du public, avec application d’une jauge de 4 mètres carrés par client.

Etablissements sportifs et pratiques sportives

19 mai : une reprise limitée aux publics prioritaires

Pour les établissements sportifs de plein air, l’activité reprendra sans restriction le 19 mai, pour les seuls pratiquants prioritaires. Pour les non-prioritaires, seuls les sports sans contact en extérieur pourront redémarrer. Les spectateurs pourront également faire leur grand retour dans les stades en plein air, en respectant une jauge de 35 % de la capacité d’accueil de l’établissement, dans la limite de 1.000 personnes.

Pour les établissements sportifs couverts, la réouverture le 19 mai concernera uniquement les pratiquants prioritaires, notamment les mineurs en milieu scolaire, en périscolaire et les activités extrascolaires. Une jauge de 35 % de la capacité d’accueil de l’établissement sera également fixée pour les spectateurs, dans la limite de 800 personnes.

9 juin : un retour encadré pour les sports “indoor

Le 9 juin sonnera le retour dans les salles de sport et établissement sportifs couverts, dont les piscines. A partir de cette date, les sports sans contact seront autorisés pour tous les pratiquants, mais dans le respect d’une jauge d’accueil de 50 %. Côté spectateurs, la jauge passe à 65 % avec un plafond fixé à 5 000 personnes. Le recours au passe sanitaire est indispensable au-delà de 1 000 spectateurs. Les sports avec contact seront également de nouveaux autorisés en plein air.

30 juin : la  fin des restrictions sanitaires

Au 30 juin tous les sports “indoor“ seront de nouveau autorisés. Plus aucune limitation ne s’appliquera également à la pratique de sports en extérieur. Dans le public, la jauge d’accueil passe à 100 %. Le pass sanitaire restera toutefois de rigueur et les préfets ont la possibilité de fixer un plafond maximal de spectateurs.

Cérémonies religieuses

Pour les cérémonies religieuses et les mariages en mairie, seul un siège sur trois peut être occupé le 19 mai, avec un positionnement en quinconce entre chaque rangée. Le 9 juin, la jauge passera à un siège sur deux. Le 30 juin, toutes les places assises pourront être occupée. Les cérémonies funéraires en extérieur sont quant à elles limitées à 50 personnes le 19 mai, à 75 personnes le 19 juin. Le 30 juin, la limitation disparaît.

Découvrez le calendrier d’assouplissement de l’ensemble des restrictions sanitaires

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posted in COVID_19 and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.