Cinquième vague : les pistes envisagées par l’exécutif

Le ministre de la santé, Olivier Véran, présentera jeudi à la mi-journée lors d’une conférence de presse, de nouvelles mesures pour tenter d’endiguer la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19. Les pistes envisagées par l’exécutif.

Dose de rappel de vaccin, port du masque, passe sanitaire… Le gouvernement engage la riposte contre une cinquième vague de covid, qualifiée désormais de “fulgurante“. “Le constat est sans appel : notre situation épidémique se dégrade très nettement. Il y a quelques jours, je parlais d’un début de vague fulgurante et cela se confirme avec un taux de reproduction du virus, qui est estimé aujourd’hui à 1,6 et qui devrait très probablement continuer à augmenter dans les prochains jours et les prochaines semaines“, a averti ce mercredi, Gabriel Attal à l’issue du Conseil des ministres.

De nouvelles mesures sont ainsi prévues selon trois grands axes : “l’accélération de la campagne de rappel vaccinal “, “le renforcement du passe sanitaire“ et “le renforcement des mesures barrières “ comme le port du masque. Ces orientations sont présentées aux parlementaires cet après-midi et aux élus locaux demain. Olivier Véran, le ministre de la Santé, annoncera jeudi “à la mi-journée“, en conférence de presse, “les mesures qui seront retenues à la lumière des concertations“, a annoncé le porte-parole du gouvernement.

 Jean Castex doit consulter ce mercredi soir le comité de liaison parlementaire. De son côté, la ministre du Travail Elisabeth Borne devrait échanger jeudi 25 au matin avec les partenaires sociaux. Enfin, le Premier ministre, toujours à distance, consultera les associations d’élus locaux au même moment.

La dose de rappel généralisée à tous les adultes

Pour accélérer la campagne de rappel vaccinal, pour l’instant ouverte aux plus de 65 ans, aux personnes fragiles et aux soignants, l’exécutif  devrait proposer la généralisation de la dose de rappel à tous les adultes de plus de 18 ans. Une option défendue par le Conseil scientifique et le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, qui ont chacun livré lundi un avis ouvrant la porte au rappel vaccinal à l’ensemble de la population adulte.

Le délai pour la 3ème dose réduit à 5 mois

Et pour encore fluidifier le process de vaccination, le délai entre la 2e et la 3e dose pourrait être réduit à 5 mois, contre 6 mois aujourd’hui, comme le préconise la Haute Autorité de Santé (HAS). On savait que le passe sanitaire ne sera plus valable à partir du 15 décembre pour les plus 65 ans ayant obtenu leur dernière dose il y a plus de six mois et cinq semaines. Avec l’ouverture de la 3e dose à tous, chacun devrait avoir sept mois pour faire sa dose de rappel avant l’expiration et donc la désactivation de son pass. L’intégration progressive de la dose de rappel dans le passe sanitaire, devrait aussi faire partie des annonces d’Olivier Véran, ce jeudi.

La validité des tests PCR ramenée à 24h

Autre élément qui devrait être annoncé demain : la fin des tests PCR valables 72h. Leur durée de validité devrait en effet passer à 24h, réduisant ainsi fortement la marge de manoeuvre de ceux qui ont choisi cette option pour présenter leur pass sanitaire.

Le retour du masque

Le port obligatoire devrait également faire son retour,  dans tous les établissements recevant le public… mais aussi à l’extérieur, pour les évènement à forte affluence comme les marchés de Noël.

Un assouplissement dans les fermetures des classes

Le quotidien Le Parisien évoque une autre piste concernant les écoles. Alors que la fermeture de classe est actuellement automatique quand un élève est déclaré positif au Covid-19, le ministre de la Santé pourrait annoncer la possibilité de réouvrir la classe pour les élèves ayant justifié qu’ils étaient négatifs. Pour rappel, 6.000 classes sont aujourd’hui concernées par ces fermetures, comme l’a rappelé mardi devant les députés, le ministre de l’Éducation nationale, Jean Michel Blanquer.

Ainsi que le rapporte le Parisien, Emmanuel Macron entend continuer de consulter jusqu’à jeudi midi, heure où Olivier Véran posera les axes de l’exécutif. “Des choses peuvent encore bouger jusqu’au bout. Le président veut se garder encore un peu de souplesse“, précise en effet un conseiller du président.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posted in COVID_19 and tagged , .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.